📖 Votre guide pour les résultats T2 : Découvrez les actions choisies par l'IA ProPicks pour leur potentiel post-résultatsLire plus

Est-ce le moment idéal pour vendre des actions du secteur de la défense ?

Publié le 18/06/2024 21:37
US500
-
BA
-
GS
-
AIR
-
RR
-
TCFP
-
NOC
-
GD
-
LMT
-
RTX
-
DJUSAE
-
SPXSAD
-
BAESY
-
FINMY
-
RNMBY
-
RYCEY
-
FTE3X502010
-
  • Les actions européennes du secteur de la défense s'envolent en raison des craintes de guerre, triplant dans certains cas.
  • Les valeurs de défense américaines sont surévaluées et certaines commencent à baisser.
  • Est-il temps d'investir dans la défense ou de regarder ailleurs ? Cet article examine les valorisations, les perspectives de croissance et le potentiel de dividendes.
  • Investissez comme les grands fonds pour moins de 9 €/mois grâce à notre outil de sélection de titres ProPicks, alimenté par l'IA. Pour en savoir plus, cliquez ici>>

Les valeurs de défense en Europe sont montées en flèche l'année dernière, alimentées par l'escalade des conflits mondiaux et l'augmentation des investissements de l'UE et de l'OTAN. Cette tendance contraste fortement avec les performances de leurs homologues américains.

Boom des actions européennes dans le secteur de la défense

  • Leonardo (OTC:FINMY): Cette société italienne, détenue à 30 % par le gouvernement, a doublé de valeur depuis juin 2023.
  • Rheinmetall (OTC:RNMBY): Le géant allemand de la défense a vu son action bondir de 87 % sur la même période.
  • BAE Systems (OTC:BAESY) : Le leader britannique de la défense a connu une hausse de près de 40%.
  • Rolls Royce Holdings (OTC:RYCEY): La société britannique Rolls-Royce (LON:RR) a connu la hausse la plus spectaculaire, triplant le cours de son action de 150 à 466 livres sterling en seulement douze mois.

Rolls Royce HoldingsSource : Investing.com

Reflétant cet essor, l'indice FTSEurofirst 300 Aerospace & Defense a fait un bond impressionnant de 40 % au cours des 12 derniers mois.

Les valeurs de défense américaines sont à la traîne

L'histoire est tout à fait différente pour les 5 grandes entreprises de défense américaines (Lockheed Martin (NYSE:LMT), Boeing (NYSE:BA), Rtx Corp (NYSE:RTX), Northrop Grumman Corporation (NYSE:NOC), et General Dynamics (NYSE:GD)). Seule General Dynamics a réussi à surperformer le S&P 500. Les autres ont enregistré des gains modestes (RTX +6%), voire des baisses importantes (Boeing -18%, Northrop Grumman -6%).

Il est intéressant de noter que les indices du secteur américain de la défense, tels que le Dow Jones Aerospace & Defense (+14,45 %) et S&P Aerospace & Defense Select Industry ont enregistré des performances positives d'une année sur l'autre. Toutefois, ces gains restent en deçà de la reprise générale du marché.

S&P 500 Vs. GD

Source : InvestingPro

Le moment est-il venu d'investir dans les actions du secteur de la défense et de regarder ailleurs ?

Les actions du secteur de la défense ont connu une belle progression, alimentée par des paris sur l'augmentation des dépenses militaires, en particulier en Europe. Mais, compte tenu des valorisations excessives et des perspectives de croissance mitigées, est-il temps de prendre ses bénéfices et de passer à autre chose ?

Ce secteur est notoirement volatil, fortement influencé par des événements géopolitiques imprévisibles. L'année 2024 étant une année électorale, l'incertitude est encore plus grande.

Bien que Goldman Sachs (NYSE:GS) prédise un "supercycle des dépenses de défense", avec une augmentation des dépenses européennes à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 4,5 % d'ici 2027, cette tendance est loin d'être garantie.

Multiples élevés, croissance sans inspiration

La guerre entre la Russie et l'Ukraine a provoqué une flambée des actions du secteur de la défense, de nombreux grands investisseurs s'y étant engouffrés dans l'attente d'une augmentation des dépenses. En conséquence, les valorisations se sont tendues, certains titres se négociant à plus de 36 fois les bénéfices. Parallèlement, les perspectives de croissance sont tièdes.

Les analystes de Morningstar prévoient une croissance moyenne du chiffre d'affaires de seulement 2 à 5 % et des marges de 9 à 11 % pour les sociétés de défense américaines au cours des cinq prochaines années.

Mais le potentiel de revenu des dividendes demeure

Malgré ces inquiétudes, le secteur offre toujours un potentiel de revenu. Les entreprises de défense ont tendance à générer d'importants flux de trésorerie, récompensant souvent les actionnaires par des dividendes et des rachats d'actions.

C'est particulièrement vrai pour les entreprises américaines, dont les rendements en dividendes peuvent être plus attrayants que ceux de leurs homologues européennes. Par exemple, Lockheed Martin affiche un rendement du dividende de 2,7 % et un ratio C/B raisonnable de 16,3x, contre 37,2x pour ses homologues européens.

Rendement du dividende

Source : InvestingPro

En outre, la juste valeur d'InvestingPro indique que l'action se négocie à un prix inférieur à sa valeur intrinsèque, avec un potentiel de hausse de 7,1 % par rapport aux 459 dollars du 17 juin.

En Europe, les analystes misent sur Rheinmentall

Les actions européennes du secteur de la défense n'ont pas offert beaucoup d'opportunités ces derniers temps. Thales (EPA:TCFP), Airbus (EPA:AIR) et d'autres semblent assez bien valorisés, voire surévalués. Toutefois, les analystes restent optimistes quant au potentiel de gains supplémentaires.

Rheinmetall est un cas intriguant. Cette société qui verse des dividendes (rendement de 1,2 %, 3 années d'augmentation) a des analystes optimistes. Une enquête menée par InvestingPro indique un prix cible moyen de 618,78 $ pour les 12 prochains mois, ce qui représente une augmentation de 17,9 % par rapport à son prix actuel de 424,77 $ (au 17 juin).Données sur les actions de Rheinmentall

Source : InvestingPro

Malgré l'optimisme des analystes, le ratio C/B de Rheinmetall s'établit à 36,6x. Même l'analyse de la juste valeur indique un potentiel de hausse limité, suggérant que l'action est déjà évaluée à sa juste valeur (moins de 1% de marge de croissance).

Conclusion

Le secteur de la défense au sens large semble quelque peu surchauffé, certains titres étant potentiellement vulnérables si l'euphorie s'estompe. D'un autre côté, l'achat d'actions aujourd'hui pourrait ne pas produire des rendements significatifs à l'avenir.

Si vous ne détenez pas déjà ces titres, il est peut-être temps de changer de stratégie. Si la vente de vos positions existantes peut vous priver d'un refuge potentiel, l'entrée sur le marché aux valorisations actuelles n'est peut-être pas non plus l'option la plus attrayante. Envisagez d'explorer d'autres secteurs présentant un potentiel de croissance plus intéressant.

***

Devenez un pro : Inscrivez-vous maintenant ! CLIQUEZ ICI pour rejoindre la communauté PRO avec une réduction significative.

Avertissement : Cet article est rédigé à des fins d'information uniquement ; il ne constitue pas une sollicitation, une offre, un avis, un conseil ou une recommandation d'investissement et n'a pas pour but d'inciter à l'achat d'actifs de quelque manière que ce soit. Pour rappel, tout type d'actif est évalué à partir de multiples points de vue et présente un risque élevé. Par conséquent, toute décision d'investissement et le risque associé restent à la charge de l'investisseur. L'auteur possède des actions dans la société mentionnée.

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés