Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Faut-il dire Adieu à la corrélation inverse entre Actions et Obligations ?

Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)Obligations24/05/2022 11:08
fr.investing.com/analysis/fautil-dire-adieu-a-la-correlation-inverse-entre-actions-et-obligations--200442273
Faut-il dire Adieu à la corrélation inverse entre Actions et Obligations ?
Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)   |  24/05/2022 11:08
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

En temps normal, les actions et les obligations sont négativement corrélées, c'est-à-dire que lorsque les cours des actions s'effondrent, les prix des obligations augmentent (et les rendements, qui évoluent en sens inverse des prix, baissent). L'idée est que les investisseurs qui vendent des actions emportent le produit de leur vente et achètent des obligations refuges, comme les bons du Trésor américain.

Mais récemment, cela n'a pas été le cas. En effet, certains analystes parlent déjà de la fin de la répartition classique 60/40 entre actions et obligations comme moyen approprié d'équilibrer un portefeuille. Ils notent que cette répartition connaît sa pire année, se dirigeant vers une baisse de 49 % cette année, après ajustement de l'inflation.

La forte inflation et les craintes de récession pèsent sur tous les marchés financiers. Même l'or, l'ultime valeur refuge, est en baisse de 6 % ce trimestre. L'argent liquide est roi, et pour l'instant, c'est ce que les analystes recommandent.

Taux US à 10 ans W1
Taux US à 10 ans W1


Mais certains analystes contestent ce raisonnement, affirmant qu'en fait, la corrélation positive entre les actions et les obligations a déjà commencé à s'estomper. La hausse des rendements observée au début du mois de mai, lorsque le rendement des notes du Trésor à 10 ans a dépassé 3,1 %, a cédé la place à un comportement plus prévisible, le rendement de l'indice de référence étant désormais inférieur à 2,9 %.

Les actions, mesurées par l'indice S&P 500, flirtent avec le seuil du marché baissier, mais ont rebondi lundi, progressant dans le sillage de la baisse des prix des obligations. Le rendement de l'obligation à 10 ans a augmenté de près de 8 points de base, pour clôturer au-dessus de 2,85 %.

Néanmoins, il y a beaucoup de pessimisme dans l'air. Les investisseurs examineront attentivement le minute - qui doit être publié mercredi - de la réunion du Comité fédéral de l'open market qui s'est tenue les 3 et 4 mai, pour savoir si la Fed envisage sérieusement d'augmenter le taux directeur en juin et juillet.

L'impondérable pour les Treasuries et autres titres est de savoir si les espoirs de la Fed d'un atterrissage en douceur sont réalistes.

Le Conference Board a indiqué la semaine dernière que la confiance des chefs d'entreprise dans l'économie est passée en territoire négatif pour la première fois au cours de l'expansion actuelle. La plupart des 133 PDG interrogés ont prédit une récession courte et légère et sont restés vagues quant au moment où elle pourrait se produire. Mais deux tiers d'entre eux s'attendent à ce que la Fed déclenche une récession avec ses hausses de taux.

Le resserrement de la BCE enfin en jeu

Entre-temps, la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a indiqué que la banque centrale de la zone euro relèvera son taux directeur deux fois d'un quart de point en juillet et en septembre, mettant ainsi fin à son long séjour en territoire négatif. Elle a laissé la porte ouverte à de nouvelles hausses au quatrième trimestre.

Cela ne convient pas vraiment aux membres les plus faucons du conseil d'administration de la BCE, qui souhaiteraient une action plus agressive pour lutter contre l'inflation dans la zone euro .

Taux à 10 ans Allemagne W1
Taux à 10 ans Allemagne W1


Ses commentaires ont fait grimper le rendement de l'obligation 10 ans allemande, le faisant repasser au-dessus de 1 %, mais à peine.

L'indice {{ecl-132||Ifo} de confiance des entreprises, très surveillé, a atteint 93,0, contre 91,9 en avril, ce qui est nettement supérieur aux prévisions du consensus qui tablait sur une baisse à 91,2. Les économistes ont déclaré que cela indiquait la résilience de l'Allemagne.

L'euro, après avoir sombré à la quasi-parité avec le dollar, tombant sous 1,04 $ au début du mois, est remonté à un peu moins de 1,07 $ en réaction.

Comme prévu, la Commission européenne a suspendu les règles relatives à la dette et au déficit des États membres de l'euro, supprimant ainsi toute pression immédiate pour que les pays de la zone euro réduisent leurs emprunts ou leur dette.

L'obligation souveraine de la Grèce 10 ans, considérée comme plus vulnérable au resserrement de la politique monétaire, a perdu 1 pb pour s'établir à 3,721 % en fin de séance lundi.

Faut-il dire Adieu à la corrélation inverse entre Actions et Obligations ?
 

Lire Aussi

Faut-il dire Adieu à la corrélation inverse entre Actions et Obligations ?

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (3)
Laurent Pipou
Laurent Pipou 24/05/2022 18:51
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
UN ETF OBLIGATIONs monetaire svp svp
James Bond
James Bond 24/05/2022 18:29
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
en ce qui concerne les obligations vous oubliez que c'est la confiance sur l'us/UE qui est perdu depuis la confiscation des avoirs Russes.il y a une redirection des investissements obligataires en Asie. pourquoi investir en Europe si on peut se faire spolier.?
Vincent Dampierre
LaDamps 24/05/2022 15:48
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
A voir en effet si cette correlation negative qui durait depuis des annees deviendra durablement positive comme ce fut deja le cas par le passé
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email