Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Fed : L'inflation persistante contredit l'analyse "transitoire" de la banque centrale

Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)Aperçu des marchés15/11/2021 11:14
fr.investing.com/analysis/fed--linflation-persistante-contredit-lanalyse-transitoire-de-la-banque-centrale-200440138
Fed : L'inflation persistante contredit l'analyse "transitoire" de la banque centrale
Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)   |  15/11/2021 11:14
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Les banques centrales, au premier rang desquelles la Réserve fédérale américaine et la Banque centrale européenne, perdent toute crédibilité en s'entêtant à affirmer que l'inflation est transitoire et qu'elles peuvent rester les bras croisés. Même s'ils ont raison de dire que l'inflation va diminuer l'année prochaine, une inflation qui augmente sur une période d'un an peut difficilement être qualifiée de transitoire.

Mohamed El-Erian, l'ancien PDG de Pimco, qui a suivi l'inflation et les taux d'intérêt pour certains des plus grands fonds obligataires du monde, s'est montré cinglant dans un commentaire du Financial Times sur le dernier bond de l'indice des prix à la consommation américain , qui a augmenté de 6,2 % sur un an en octobre.

Il détaille ce qu'il appelle les "pièges comportementaux" qui rendent les banquiers centraux si têtus :

"Dans ce cas, ils incluent un cadrage inapproprié, des biais de confirmation, une inertie narrative et une résistance à une perte de face. Pourtant, sa persistance face à des données contradictoires à répétition augmente sérieusement le risque de dommages économiques, financiers, institutionnels et sociaux autrement évitables."

C'était une critique sévère, mais El-Erian est allé plus loin vendredi : "Il y a beaucoup de changements structurels en cours dans l'économie post-pandémique", a-t-il déclaré sur Bloomberg TV. "Vous ne pouvez pas simplement les écarter comme étant transitoires. Cela restera donc dans l'histoire comme l'un des pires appels à l'inflation de la part de la Réserve fédérale."

Le coût du virage vert

L'économiste en chef de la BCE, Philip Lane, a confirmé la ligne de la banque centrale dans une interview accordée la semaine dernière au journal espagnol El País :

"Cette période d'inflation est très inhabituelle et temporaire, et non le signe d'une situation chronique. La situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement est très différente de celle des années 1970 et 1980."

Le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Andrew Bailey, n'a pas bonne presse actuellement après avoir apparemment trompé les investisseurs sur une hausse imminente des taux avant la réunion de politique générale de la banque centrale britannique au début du mois, et il a récolté davantage de critiques pour avoir souligné ce qui est évident pour quiconque y réfléchit - l'effort de réduction des émissions de carbone alimentera l'inflation.

"Je pense que nous constatons déjà certains effets du changement climatique sur les prix", a déclaré M. Bailey dans une interview accordée à la BBC, citant la forte augmentation des prix du gaz naturel à mesure que les utilisateurs abandonnent le charbon. "Au fur et à mesure que nous nous substituerons aux hydrocarbures plus nuisibles, le charbon étant évidemment un cas d'espèce, pendant la transition, nous verrons probablement une augmentation de la demande pour certains autres hydrocarbures [c'est-à-dire le gaz]."

M. Bailey, qui était délégué à la conférence sur le climat COP26 à Glasgow, estime que la transition est nécessaire, mais que le public doit être conscient des coûts, et l'un de ces coûts sera probablement une inflation plus élevée.

La Fed montre que les augmentations de l'UIG sont "rigides"

Malgré les protestations du président de la Fed, Jerome Powell, selon lesquelles l'actuelle poussée d'inflation est liée à des perturbations temporaires dues à la COVID-19 dans les chaînes d'approvisionnement et les marchés du travail, la propre mesure de l'inflation sous-jacente de la Fed - la jauge de l'inflation sous-jacente - se concentre sur "la composante commune persistante de l'inflation mensuelle" et elle montre une forte augmentation de l'inflation persistante avec une lecture actuelle de 4,2 %.

En fait, comme le notent les stratèges en investissement, l'UIG dément les affirmations de la Fed et les idées reçues selon lesquelles nous avons traversé une longue période avec une inflation inférieure à l'objectif de 2 % fixé de longue date par la Fed. Au contraire, la mesure "prix seulement" de l'UIG a généralement oscillé autour de 2 % depuis la crise financière, jusqu'à la forte augmentation de cette année. Il n'est pas nécessaire de tolérer une période d'inflation plus élevée pour atteindre une moyenne de 2 % au fil du temps.

Ironiquement, le pic de l'inflation IPC pourrait jouer en faveur de Powell alors que le président Joe Biden évalue s'il doit le nommer pour un second mandat. Même si ses détracteurs le jugent peu sensible à l'inflation, il est généralement considéré comme moins dovish que Lael Brainard, la seule démocrate qui siège actuellement au conseil des gouverneurs et l'alternative la plus viable à une renomination de Powell.

La cote de popularité de M. Biden est en chute libre et la hausse de l'inflation en est l'une des raisons. Dans un monde rationnel, un président de la Fed plus belliqueux ou du moins moins sensible aux vents politiques pourrait être une option, mais la politique américaine est tout sauf rationnelle en ce moment, de sorte que le choix le moins douloureux pour maîtriser l'inflation pourrait être de reconduire le président actuel.

Deux des colombes du Comité fédéral de l'open market, Neel Kashkari de la Fed de Minneapolis et Mary Daly de la Fed de San Francisco, ont déclaré la semaine dernière qu'ils ne s'attendaient pas à une quelconque clarté sur l'inflation avant que la Fed ne finisse de réduire ses achats d'actifs l'été prochain. Il suffit d'être patient, ont-elles dit, car une hausse des taux trop rapide nuirait au marché de l'emploi sans faire grand-chose pour freiner l'inflation.

Et s'ils ont tort et qu'El-Erian a raison ? L'histoire sera le juge, mais les électeurs des élections de mi-mandat de 2022, l'année prochaine, auront également un verdict.

Fed : L'inflation persistante contredit l'analyse "transitoire" de la banque centrale
 

Lire Aussi

Philippe Béchade
Omicron alarme la Bourse Par Philippe Béchade - 02/12/2021 3

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr Un nouveau variant et c’est la vie normale qui s’éloigne ! Philippe Béchade observe une...

Fed : L'inflation persistante contredit l'analyse "transitoire" de la banque centrale

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email