Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

L'action Disney chute en Bourse, Opportunité d'achat idéale ?

Par Investing.com (Haris Anwar/Investing.com)Marchés boursiers26/07/2021 09:59
fr.investing.com/analysis/laction-disney-chute-en-bourse-opportunite-dachat-ideale--200438879
L'action Disney chute en Bourse, Opportunité d'achat idéale ?
Par Investing.com (Haris Anwar/Investing.com)   |  26/07/2021 09:59
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
  • Disney a chuté de 14% depuis son pic de mars, créant ainsi une opportunité d'achat.
  • La combinaison de l'héritage et des nouvelles activités de streaming signifie que Disney dispose d'une plus grande capacité bénéficiaire à long terme.
  • Le consensus de Wall Street table sur un rendement total de 20 % au cours des douze prochains mois.

Depuis que la pandémie a frappé début 2020, l'une des marques les plus emblématiques de l'Amérique, la Walt Disney Company (NYSE:DIS), a subi une transformation majeure. Au cours d'une période où ses segments les plus en vue - parcs à thèmes, bateaux de croisière et théâtres - ont été désertés en raison de fermetures, sa nouvelle activité de streaming vidéo Disney+ a prospéré, offrant aux investisseurs une bonne raison de rester fidèles à la Maison de la Souris.

L'un des revirements les plus surprenants au cours de cette année folle de COVID, a été que les actions de la plus grande société de divertissement du monde ont atteint de nouveaux sommets en mars 2021, même si la société a perdu environ 2,8 milliards de dollars en 2020.

DIS journalier
DIS journalier


L'action a plus que doublé par rapport au niveau le plus bas atteint en mars 2020, lorsque les craintes liées au coronavirus ont fait plonger l'ensemble du marché.

Réouverture de l'économie, décélération des actions

Mais alors que l'économie rouvre et que les consommateurs semblent impatients de reprendre une vie normale après une campagne de vaccination massive aux États-Unis et à l'étranger, certains signes montrent que la croissance des utilisateurs de streaming, un moteur d'expansion clé qui a propulsé le titre à la hausse, perd un peu de son élan.

En mai, Disney+ a annoncé qu'il avait ajouté 103,6 millions de clients, soit moins que les 110,3 millions prévus par les analystes. Les actions de la société basée à Burbank, en Californie, ont réagi à ce ralentissement, cédant 15 % de leur valeur depuis qu'elles ont atteint un record de 203 dollars en intrajournalier au début du mois de mars. L'action a clôturé jeudi à 175,13 dollars, en baisse d'environ 1 %.

Cette période baissière offre, selon nous, un bon point d'entrée pour les investisseurs à long terme, car Disney, qui a 97 ans, entre dans une nouvelle phase de croissance forte dans le monde post-pandémie, alimentée par ses activités traditionnelles, notamment les parcs à thème, et le service de streaming direct au consommateur.

Il pourrait y avoir quelques bosses sur ce chemin de la reprise alors que la pandémie évolue et que l'émergence de variantes retarde la réouverture complète, mais l'entreprise diversifiée de Disney a tout ce qu'il faut pour rebondir en fin de compte. En effet, les premiers signes de ce redressement sont déjà là.

Les parcs à thème se redressent, l'action devrait en profiter

Lors d'une conférence d'investisseurs organisée par JPMorgan (NYSE:JPM) en mai, Bob Chapek, directeur général de Disney, a prédit une "faible augmentation à deux chiffres" de la fréquentation des parcs au cours des prochains mois. Il a également ajouté, dans un rapport du Wall Street Journal, que la société s'attend à voir "le plein bénéfice de certains de ces assouplissements des directives" vers la fin de son année fiscale actuelle en septembre.

Ces projections ont encore amélioré les perspectives de Disney pour les mois à venir et ont incité de nombreux analystes de haut niveau à prédire que l'activité des parcs à thème de Disney, qui représentait un tiers des ventes de la société avant la pandémie, allait rapidement revenir à la normale.

Selon les estimations de Wall Street, les revenus combinés de la société provenant des parcs à thème nationaux et internationaux devraient renouer avec la croissance au cours du trimestre actuel se terminant en juin, selon Visible Alpha.

Elles prévoient également que les recettes des parcs dépasseront 4,5 milliards de dollars au trimestre de décembre, soit 90 % de ce que le segment a réalisé en moyenne à la même période au cours des cinq années précédant la pandémie.

100 millions d'abonnés pour Disney +

Quant à l'activité de streaming de Disney, elle est rapidement devenue l'un des acteurs majeurs du segment, atteignant des millions d'abonnés depuis son lancement fin 2019. Le service a déjà dépassé les 100 millions d'abonnés, ce qui fait de Disney le plus performant des nouveaux entrants dans cette arène, qui tentent tous de s'emparer d'une part d'un marché toujours dominé par Netflix Inc (NASDAQ:NFLX).

Parmi toutes les entreprises qui se lancent dans la guerre du streaming, dont Amazon.com Inc (NASDAQ:AMZN), Apple Inc (NASDAQ:AAPL) et le service Peacock de NBCUniversal (NASDAQ:CMCSA), Disney+ dispose d'avantages considérables. Il dispose d'une vaste collection de films d'animation et d'action des studios Disney, ainsi que d'émissions de télévision populaires sur ses propres réseaux câblés et de propriétés telles que les franchises Marvel et Star Wars. Grâce à des titres récents et populaires comme "The Mandalorian" et "WandaVision", Disney+ est en passe d'atteindre les 260 millions d'abonnés prévus par la société elle-même d'ici 2024.

Le Guardian, dans un article publié à la mi-mars, cite l'analyste Richard Broughton, d'Ampre Analysis, qui a déclaré :

"Disney+ a manifestement connu l'une des croissances les plus rapides observées pour un service de vidéo à la demande par abonnement ; bravo à eux pour s'être imposés si rapidement comme une force mondiale."

Selon les projections d'Ampre, Disney pourrait dépasser le service Prime Video d'Amazon d'ici 2024, pour devenir le deuxième service de streaming le plus populaire au monde.

NFLX:AMZN:DIS Projections 2005-2025
NFLX:AMZN:DIS Projections 2005-2025


Graphique fourni par The Guardian

M. Broughton d'Ampre estime que Disney pourrait alors détrôner Netflix de sa première place un an plus tard, en 2025.

En raison de ses avantages uniques, les analystes de Wall Street sont majoritairement favorables à l'action Disney, malgré les défis actuels liés à la pandémie.

DIS Consensus
DIS Consensus


Graphique : Investing.com

Selon les estimations du consensus publiées sur Investing.com, sur 27 analystes interrogés, une majorité significative a une note "surperformance" sur le titre, avec un potentiel de hausse de 20 %.

Pour les investisseurs, qui s'appuient sur les signaux techniques pour prendre des décisions d'investissement à court terme, les indicateurs les plus populaires - moyennes mobiles, oscillateurs et pivots - offrent une image mitigée après la récente volatilité du marché.

DIS analyse technique
DIS analyse technique


Graphique : Investing.com

Dans le cadre du mouvement de repli en cours, l'action pourrait retomber sur son niveau de soutien juste en dessous de 170 $, établi fin 2020 après que Disney+ a écrasé les attentes concernant la croissance de ses abonnés. Si ce niveau de soutien se maintient, nous pourrions voir l'action revenir à ses récents sommets.

Signaux d'achat haussiers sur l'action

Pour les investisseurs qui se concentrent sur les fondamentaux, il y a de nombreuses raisons d'entrer dans cette transaction maintenant. JPMorgan est l'un des prévisionnistes les plus optimistes pour le titre Disney, avec un objectif de cours de 220 $ par action, soit 24 % de plus que le cours de clôture de mardi. Dans une note récente, la banque a déclaré :

"Avec la poursuite de sa transformation numérique et le redressement de ses activités traditionnelles, Disney reste notre meilleur choix dans les médias en 2021, et nous considérons les niveaux actuels comme un point d'entrée particulièrement favorable pour l'investisseur à long terme."

Les analystes de JPMorgan prévoient que la partie du box-office cinématographique de Disney se rétablira après le second semestre de l'année, moment auquel la société reviendra vers les sorties exclusives en salle.

"Disney continue de constater des améliorations dans les parcs, la capacité nationale atteignant probablement des niveaux normalisés au quatrième trimestre. La demande reste robuste, l'intention des clients de visiter les parcs revenant aux niveaux de 2019 à Walt Disney World, un signe fort pour les trimestres à venir", indique la note.

Une autre raison de rester haussier sur DIS est la reprise potentielle de ses versements qui restent suspendus depuis mai dernier. La société a longtemps remboursé des capitaux aux investisseurs, distribuant 2,9 milliards de dollars au cours de l'année fiscale qui a précédé la pandémie. Mais à l'instar d'autres sociétés actives dans le tourisme et les voyages, Disney a depuis lors renoncé à son dividende de 0,88 dollar par action.

Néanmoins, nous pensons qu'une fois que l'impact du COVID-19 s'estompera et que la société disposera de davantage de clarté sur les flux de trésorerie futurs de ses entreprises touchées par la pandémie, elle sera en mesure de reprendre ses distributions en espèces.

Le mot de la fin : Faut-il acheter l'action Disney ?

Disney offre une combinaison gagnante pour les investisseurs à long terme. Ses activités principales, notamment les parcs à thème et les salles de cinéma, renouent avec la croissance, tandis que son unité de streaming s'impose comme un concurrent puissant dans le monde post-pandémie.

L'action Disney chute en Bourse, Opportunité d'achat idéale ?
 

Lire Aussi

L'action Disney chute en Bourse, Opportunité d'achat idéale ?

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (3)
DAROU MOUHTY TV
DAROU MOUHTY TV 27/07/2021 13:41
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Pierre Berger
Pierre Berger 26/07/2021 23:08
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Hello. Sur que disney va taper les 250..mais la , elle est deja chere pour moi
déogratias BulaBula
déogratias BulaBula 26/07/2021 22:56
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email