Dernière minute
Investing Pro 0
🚨 Nos données Pro révèlent le véritable gagnant de la saison des résultats Accéder aux données

Le Fed impose son rythme aux autres banques centrales en continuant à fortement remonter les taux

fr.investing.com/analysis/le-fed-impose-son-rythme-aux-autres-banques-centrales-en-continuant-a-fortement-remonter-les-taux-200443710
Le Fed impose son rythme aux autres banques centrales en continuant à fortement remonter les taux
Par Darrell Delamaide/Investing.com   |  09/11/2022 03:14
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
 
EUR/USD
0,00%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
USD/JPY
+0,61%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
JP10Y...
0,00%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DXY
+0,18%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
  • Selon M. Powell, la Fed pourrait ralentir le rythme de ses hausses mais relever son objectif de taux final.
  • Les économistes s'attendent à ce que la Fed ralentisse ou arrête le resserrement quantitatif d'ici la mi-2023.
  • Le Japon maintient des taux bas et soutient le yen tout en laissant entrevoir des modifications de sa politique.

La Réserve fédérale américaine donne le rythme à la plupart des grandes banques centrales, en relevant le taux d'intérêt de trois quarts de point de pourcentage à la fois. Le président Jerome Powell a promis de relever l'objectif des hausses et les investisseurs s'attendent à ce que le taux directeur dépasse 5 % d'ici le printemps prochain.

Il n'est plus question d'un quelconque pivotement immédiat du resserrement de la politique monétaire alors que l'inflation et l'emploi continuent tous deux d'augmenter à des taux robustes. La hausse de la semaine dernière a placé l'objectif du taux des fonds fédéraux entre 3,75 % et 4,0 %.

M. Powell a laissé entendre que la Fed pourrait ralentir le rythme de ses hausses de taux à partir de sa réunion de décembre, mais il a exhorté les investisseurs à se concentrer sur le point final des taux, qui iront plus haut et rendront toujours plus difficile d'éviter un atterrissage brutal de l'économie américaine.

"Nous avons encore du chemin à parcourir", a déclaré M. Powell lors de la conférence de presse de mercredi, à l'issue de la réunion de deux jours du Comité fédéral de l'open market chargé de fixer les taux.

"Je voudrais que les gens comprennent notre engagement à y parvenir. Et à ne pas faire l'erreur de ne pas en faire assez ou l'erreur de retirer notre politique forte et de le faire trop tôt."

La Banque d'Angleterre lui a emboîté le pas jeudi avec sa propre hausse de trois quarts de point de pourcentage, tandis que la Banque centrale européenne a continué à jouer le jeu du rattrapage avec sa propre hausse de 75 points de base (pb) la semaine précédente.

Quel choix ont-elles ? Les deux banques centrales sont confrontées à leur propre inflation galopante, aggravée par les pénuries d'énergie résultant de la stratégie russe visant à punir l'Occident des sanctions prises contre la guerre en Ukraine. Les banques centrales ne peuvent pas se permettre de perdre davantage de terrain alors que la Fed continue de faire monter le dollar avec ses hausses de taux.

Le site US dollar s'est légèrement détendu, mais la banque néerlandaise ING a prévu cette semaine une poursuite de la hausse du dollar en prédisant que le taux euro pourrait passer sous la barre des 0,95 par rapport au dollar.

Entre-temps, les économistes des banques spéculent sur le fait que la Fed pourrait devoir cesser d'épuiser son portefeuille d'obligations d'ici le milieu de l'année prochaine, même si elle a relevé le plafond de non-réinvestissement du produit des obligations arrivant à échéance à 95 milliards de dollars par mois, contre 47,5 milliards en septembre.

Leur raisonnement est qu'un arrêt des hausses de taux au milieu de l'année prochaine entraînerait un passage au resserrement quantitatif, comme on appelle ce processus. En outre, les analystes craignent que le ruissellement ne réduise trop rapidement les réserves bancaires.

La Banque du Japon s'en tient à sa politique de maintien de taux bas, se démarquant ainsi de la BCE et de la Banque d'Angleterre, qui suivent les hausses de taux de la Fed. Le Japon a dépensé 43 milliards de dollars en octobre pour soutenir le yen, en maintenant la monnaie japonaise en dessous de 150 pour un dollar, dans sa première intervention sur le marché des devises depuis 1998.

Selon les analystes occidentaux, la monnaie pourrait descendre plus bas et dépasser les 150 pour un dollar. Le ministre des finances, Shun'ichi Suzuki, a déclaré la semaine dernière que le gouvernement serait vigilant en surveillant la pression exercée par les mouvements de la Fed.

Le gouverneur de la banque centrale, Haruhiko Kuroda, a laissé entendre la semaine dernière que les pressions inflationnistes dues à la faiblesse du yen pourraient obliger la banque à modifier légèrement sa politique de contrôle de la courbe des taux, par laquelle la banque maintient les taux d'intérêt à court terme à moins 0,1 % et le rendement des obligations à 10 ans à zéro. Mais le Japon maintiendrait sa politique accommodante.

Le Fed impose son rythme aux autres banques centrales en continuant à fortement remonter les taux
 

Lire Aussi

Le Fed impose son rythme aux autres banques centrales en continuant à fortement remonter les taux

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
Mohamed Hassan Absieh
Mohamed Hassan Absieh 09/11/2022 23:54
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Ok Merci
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email