Dernière minute
Investing Pro 0
🚨 Nos données Pro révèlent le véritable gagnant de la saison des résultats Accéder aux données

Le prix du pétrole reste en difficulté face aux inquiétudes liées à la Chine et à la Russie

Par Shane NeagleMatières premières26/11/2022 02:06
fr.investing.com/analysis/le-prix-du-petrole-reste-en-difficulte-face-aux-inquietudes-liees-a-la-chine-et-a-la-russie-200443901
Le prix du pétrole reste en difficulté face aux inquiétudes liées à la Chine et à la Russie
Par Shane Neagle   |  26/11/2022 02:06
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
 
CVX
-0,04%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
LCO
+1,54%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
CL
+1,24%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Les prix du pétrole brut ont atteint leur plus bas niveau en 10 mois cette semaine, après que les pays membres du Groupe des Sept (G7) ont proposé un plafond de prix élevé pour le pétrole russe, atténuant ainsi les inquiétudes concernant les contraintes d'approvisionnement. Les prix du brut ont également été poussés à la baisse par une augmentation plus importante que prévu des stocks d'essence aux États-Unis, ainsi que par les inquiétudes persistantes concernant la demande mondiale de pétrole dans le contexte des restrictions liées au COVID en Chine.

La dernière chute des prix du pétrole est venue prolonger les baisses de mercredi, lorsque les indices de référence Brent et WTI ont chuté de plus de 3 % à la suite d'informations selon lesquelles le G7 envisage de plafonner le prix du pétrole russe à un niveau supérieur aux prix actuels du marché.

Les fondamentaux laissent présager de nouvelles pertes

Le G7 a proposé de plafonner le prix du pétrole maritime russe entre 65 et 70 dollars le baril, mais les membres de l'Union européenne (UE) doivent encore se mettre d'accord sur un prix. S'il est approuvé, ce plafond pourrait encourager la Russie à continuer de vendre son pétrole et réduire la probabilité d'une pénurie d'approvisionnement sur les marchés pétroliers. Les gouvernements de l'UE devraient reprendre les discussions jeudi ou vendredi, ont indiqué des diplomates européens.

"Si l'UE accepte un plafonnement du prix du pétrole à 65/70 $/b cette semaine, nous voyons des risques de baisse de notre prévision du prix du pétrole à 95 $/b ce trimestre", a déclaré Vivek Dhar, analyste des matières premières à la Commonwealth Bank.

La semaine dernière, l'Energy Information Administration (EIA) a indiqué que les stocks américains d'essence et de distillats ont considérablement gonflé, ce qui a pesé davantage sur les prix du pétrole brut et la négociation des contrats à terme. Toutefois, les stocks de pétrole brut ont diminué de 3,7 millions de barils pour s'établir à 431,7 millions de barils au cours de la semaine du 18 novembre, ce qui est nettement supérieur aux estimations consensuelles d'une baisse de 1,1 million de barils.

Entre-temps, le géant pétrolier Chevron (NYSE :CVX) pourrait obtenir l'autorisation des autorités de réglementation américaines d'étendre ses activités au Venezuela et de poursuivre le commerce de son pétrole une fois que le gouvernement vénézuélien et son opposition auront repris les négociations.

Les représentants américains et les parties vénézuéliennes veulent reprendre les pourparlers à Mexico ce week-end. Cette démarche constituerait une avancée significative et la première discussion depuis plus d'un an qui pourrait alléger les sanctions pétrolières américaines contre le Venezuela.

Inquiétudes croissantes concernant la demande chinoise

Un autre facteur qui a contribué à la dernière chute des prix du pétrole est l'élargissement des restrictions liées au coronavirus en Chine, dans un contexte d'augmentation du nombre d'infections, ce qui rend les investisseurs plus préoccupés par l'économie et alimente la demande. En outre, les actions mondiales ont également chuté à la suite de ces rapports.

Le district le plus peuplé de Pékin a demandé aux habitants de rester chez eux lundi, le nombre de cas de coronavirus ayant à nouveau augmenté. De même, au moins un district de Guangzhou est sous le coup d'un verrouillage de cinq jours.

"Il semblait que le programme COVID zéro allait dans la bonne direction et tout le monde était enthousiaste, mais le gouvernement chinois prend des mesures énergiques et, à court terme, il y aura des hauts et des bas", a déclaré Thomas Hayes, président de Great Hill Capital à New York.

Alors que la politique chinoise stricte du zéro COVID et les nouvelles fermetures sont de bon augure pour la reprise de la demande, l'augmentation des cas de coronavirus reste l'un des principaux risques.

"Même si cela laisse espérer une reprise de la demande, l'augmentation du nombre de cas reste un risque majeur. Une nouvelle série de fermetures n'est pas à exclure si les cas continuent d'augmenter", Daniely Hynes, stratège en matière de produits de base chez Australia and New Zealand Banking Group (ANZ).

La Chine a également annoncé récemment qu'elle allait réduire la période de quarantaine pour les touristes et abandonner certaines des mesures de restriction pour les vols internationaux.

Ailleurs, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a réduit de 0,1 million de barils par jour (bpj) les perspectives de la demande mondiale de pétrole pour 2022 et 2023, ce qui a encore pesé sur les prix du brut.

Le dollar américain a également augmenté par rapport à un panier de devises en début de semaine, les investisseurs se tournant vers le billet vert, valeur refuge, en raison de l'affaiblissement des perspectives économiques mondiales suite aux dernières restrictions du COVID en Chine.

Le billet vert a subi une autre défaite cette semaine après que les dernières minutes de la Fed ont suggéré que la banque centrale américaine est plus susceptible de ralentir le rythme des hausses de taux d'intérêt en décembre. Le billet vert a chuté de plus de 1 % à la suite de la publication des minutes de la Fed, mais a limité ses pertes jeudi.

Conclusion

Le pétrole brut reste un investissement alternatif populaire, mais il se négocie sous une pression continue après que les États membres du G7 ont proposé un plafond de prix élevé pour le pétrole russe. De plus, le marché est de plus en plus préoccupé par la demande de la Chine, compte tenu de la poursuite des fermetures pour freiner les nouvelles infections au COVID. Cette semaine, le prix du pétrole brut a atteint son plus bas niveau depuis janvier de cette année, à 75,30 dollars.

Le prix du pétrole reste en difficulté face aux inquiétudes liées à la Chine et à la Russie
 

Lire Aussi

Le prix du pétrole reste en difficulté face aux inquiétudes liées à la Chine et à la Russie

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (7)
Mouhcine Ali Guechi
Mouhcine Ali Guechi 27/11/2022 2:16
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Hum ! On achete ou on vend cette semzine ?
Pablo escabo
Pablo escabo 26/11/2022 19:21
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
bonjour
Sylvain Bouriez
Sylvain Bouriez 26/11/2022 18:21
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
le pétrole baisse, l'euro remonte, mais pas à la pompe, à croire que les taxes en France continues de monter.
raphael riccio
raphael riccio 26/11/2022 18:21
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
en effet, il y a 5 ans, le prix du baril etait le meme et le prix a la pompe etait bien moins élevé
Anthony DESVAGES
Anthony DESVAGES 26/11/2022 18:08
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
le Brut n'est jamais descendu à 75$ ! (82.32$ !!)
Pablo escabo
Pablo escabo 26/11/2022 18:08
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
bonjour monsieur comment allez vous
Sawadogo NOUROUDINE
Sawadogo NOUROUDINE 26/11/2022 17:34
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Dominique Labis
Dominique Labis 26/11/2022 17:03
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Si ça baisse c’est bien !
Reda Eljouhari
Reda Eljouhari 26/11/2022 16:33
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email