Dernière minute
Investing Pro 0
SOLDES Cyber Monday : Jusqu’à -54% sur InvestingPro+ RÉCLAMER L’OFFRE

Les investisseurs en obligations d'État tiraillés entre croissance et inflation

Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)Obligations29/06/2022 06:46
fr.investing.com/analysis/les-investisseurs-en-obligations-dtat-tirailles-entre-croissance-et-inflation-200442592
Les investisseurs en obligations d'État tiraillés entre croissance et inflation
Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)   |  29/06/2022 06:46
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
 
US2YT=X
+0,19%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
US10Y...
-0,01%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DE10I...
+3,50%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Les investisseurs en obligations du Trésor américain sont confrontés à un dilemme, car ils sont pris entre une économie qui semble très forte mais qui doit faire face aux défis d'une inflation galopante et des hausses de taux de la Réserve fédérale pour l'enrayer et maintenir les attentes d'inflation ancrées.

Les rendements à 10 ans ont repris leur progression lundi, dépassant 3,2 % en fin de séance après avoir reculé la semaine dernière à près de 3,0 %. La courbe des rendements est restée plate, le rendement du billet 2 ans s'inscrivant juste au-dessus de 3,1 % lundi et celui de l'obligation {{23706|30 ans} dépassant 3,3 %.

Les {{ecl-375|||données économiques} positives ont continué d'affluer lundi. Les {{ecl-86|||commandes de biens durables} ont augmenté de 0,7 % en mai, ce qui est plus fort que prévu. Plus révélateur encore, les ventes de logements en attente ont également augmenté en mai après six mois de baisse.

La semaine dernière, le président de la Fed, Jerome Powell, a insisté, lors d'une déposition au Congrès, sur le fait que les responsables de la banque centrale étaient prêts à hausser les taux jusqu'à ce que l'inflation soit contenue, même si cela devait faire basculer l'économie dans la récession.

L'un de ces responsables, James Bullard, président de la Fed de Saint-Louis, a exprimé la semaine dernière son optimisme quant à la vigueur de l'économie, tout en préconisant des hausses de taux agressives. M. Bullard est l'un des quatre présidents de banques fédérales régionales en position de vote cette année au sein du Comité fédéral de l'open market, qui décide de la politique monétaire.

Les analystes techniques reflètent le dilemme des investisseurs. Ils considèrent le rendement de 3 % sur le 10 ans comme un niveau de soutien - si le rendement passe en dessous de ce seuil, il descendra probablement encore plus bas. Si le rendement à 10 ans continue d'augmenter et atteint 3,5 %, il pourrait encore augmenter, disent-ils.

Pour l'instant, le rendement oscille entre ces seuils, les investisseurs étant d'abord attirés dans un sens, puis dans l'autre.

Entre-temps, la "fragmentation" est devenue le mot à la mode pour les obligations d'État de la zone euro, car la perspective d'un resserrement monétaire creuse le fossé entre les pays les plus lourdement endettés de la périphérie sud et les pays du nord, fiscalement conservateurs.

Les décideurs de la Banque centrale européenne, à commencer par la présidente Christine Lagarde, insistent sur le fait qu'ils agiront pour empêcher que l'écart de rendement ne se creuse trop. Non seulement cela rend la transmission de la politique monétaire plus difficile, mais cela menace la stabilité même de la monnaie commune.

L'écart étroitement surveillé le spread entre les rendements des obligations allemandes et italiennes à 10 ans s'est creusé de 100 points de base - un point de pourcentage complet - au cours des 12 derniers mois, la moitié de cette hausse étant intervenue depuis mars.

Les souvenirs de la crise de la dette européenne d'il y a dix ans sont encore très frais, même si, comme les responsables de la BCE ne se lassent pas de le souligner, les pays les plus faibles sont plus forts aujourd'hui qu'ils ne l'étaient à l'époque et une banque centrale qui a surmonté la pandémie de COVID-19 dispose de plus d'outils et de flexibilité qu'à l'époque.

Mais certaines des politiques de la pandémie - notamment le soutien des obligations d'État par les achats de la banque centrale - ont bercé les investisseurs d'un sentiment de complaisance. Le retrait de ce soutien fait qu'il est plus probable qu'ils mettent à l'épreuve l'engagement de la BCE à éviter la fragmentation.

Lorenzo Bini Smaghi, un ancien membre très estimé du directoire de la BCE, a exhorté la banque centrale à devenir encore plus flexible et à éliminer les limites auto-imposées à ses achats d'obligations en se basant sur les notations des obligations par les agences de notation nord-américaines. Celles-ci ont tendance à être procycliques, a expliqué M. Bini Smaghi dans une tribune publiée dans le Financial Times.

D'autres solutions potentielles, comme le mécanisme des transactions monétaires directes créé pendant la crise de la dette, impliquent une conditionnalité qui est politiquement difficile pour les gouvernements nationaux. Dans tous les cas, les outils de la BCE doivent avoir une capacité illimitée à résister aux défis du marché, affirme l'économiste italien.

Les investisseurs en obligations d'État tiraillés entre croissance et inflation
 

Lire Aussi

Les investisseurs en obligations d'État tiraillés entre croissance et inflation

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email