Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Les investisseurs obligataires tiraillés entres craintes d'inflation et risque de récession

Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)Obligations18/05/2022 08:38
fr.investing.com/analysis/les-investisseurs-obligataires-tirailles-entres-craintes-dinflation-et-risque-de-recession-200442197
Les investisseurs obligataires tiraillés entres craintes d'inflation et risque de récession
Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)   |  18/05/2022 08:38
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

En hausse, en baisse, en hausse et en baisse : les rendements des bons du Trésor américain fluctuent, les investisseurs tentant de trouver un équilibre entre les inquiétudes liées à l'inflation et les craintes d'un ralentissement de l'économie mondiale, voire d'une récession.

Bonnes nouvelles, mauvaises nouvelles - les données sont mitigées et l'économie n'a pas de direction claire. Le rendement de référence des 10 ans a baissé lundi pour se situer juste en dessous de 2,9 % après avoir grimpé près de 3,2 % la semaine dernière.

Taux US à 10 ans W1
Taux US à 10 ans W1


Les analystes techniques misent beaucoup (sans jeu de mots) sur l'incapacité du 10 ans à rester au-dessus de ce niveau de 3 %, affirmant avec confiance que s'il ne l'a pas encore franchi, il ne le fera pas. Nous verrons bien, mais la boule de cristal est décidément bien sombre.

Ce que nous avons vu dans le passé immédiat, c'est que les investisseurs sont prompts à se débarrasser des bons du Trésor si l'inflation s'emballe. La semaine dernière, la lecture de l'indice des prix à la consommation d'avril a été inférieure à celle de mars (8,3 %), mais elle était supérieure aux prévisions (8,1 %) et ne prouve pas que l'inflation a atteint un sommet.

Les opinions varient, mais il y a un consensus croissant sur le fait que l'inflation restera assez élevée.

Alors que les rendements du Trésor montent et descendent, le dollar ne cesse de se renforcer et se rapproche maintenant de la parité avec le euro, qui valait 1,20 dollar il y a quelques semaines à peine.

Cela est dû en partie à l'attitude plus agressive de la Fed sur les taux d'intérêt, qui arrive tardivement mais est bien en avance sur les plans de la Banque centrale européenne, où les responsables politiques débattent encore de l'opportunité de sortir du territoire négatif.

L'idée est qu'une monnaie forte réduit l'inflation parce qu'elle rend les importations moins chères, tandis qu'une monnaie faible exacerbe l'inflation en les rendant plus chères.

Dans le cas présent, des taux d'intérêt plus élevés rendent le dollar attrayant et attirent des flux de capitaux, tandis que des taux plus bas rendent l'euro moins attrayant et encouragent les capitaux chauds à se diriger vers les États-Unis.

Le dilemme des banquiers centraux européens

Le directeur de la banque centrale française, François Villeroy de Galhau, a déclaré lundi qu'il craignait que la faiblesse de l'euro n'entraîne une hausse de inflation.

Taux à 10 ans Allemagne W1
Taux à 10 ans Allemagne W1


M. Villeroy de Galhau s'est montré modéré en ce qui concerne les taux d'intérêt, mais ses remarques ont permis au rendement de l'obligation allemande 10 ans de repasser brièvement au-dessus de 1 % avant de retomber dans le sillage des rendements du Trésor. Le rendement des obligations allemandes a culminé à un peu plus de 1,17 % la semaine dernière, mais il est retombé à 0,94 % lundi en fin de journée.

Le dilemme pour les banquiers centraux européens est de savoir à quel point l'économie est vulnérable en raison de sa dépendance à l'égard du pétrole et du gaz russes.

Les responsables de Washington ont mis en garde leurs homologues de l'UE pendant des années contre le risque de cette dépendance, mais l'Allemagne, en particulier, n'a pas tenu compte de leurs préoccupations et a fait avancer la construction d'un nouveau gazoduc pour livrer le gaz russe directement à l'Allemagne sous la mer Baltique. (Le gazoduc Nord Stream 2 a maintenant été mis en veilleuse).

Il y a très peu de schadenfreude à Washington sur le fait que ces avertissements étaient justes, car la montée en flèche des prix de l'énergie en Europe ne fait pas que tirer les prix américains vers le haut avec eux, elle met en péril l'économie du continent.

Le président russe Vladimir Poutine laisse toujours passer le gaz, mais il tente de forcer l'Occident à le payer en rubles en représailles aux sanctions prises contre la Russie pour l'invasion de l'Ukraine, notamment le gel des réserves de change de Moscou.

Il devient évident qu'une économie mondiale est une excellente chose lorsque tout le monde respecte les règles, mais qu'elle peut entraîner d'énormes perturbations lorsqu'un mauvais acteur agit mal.

Pour couronner le tout, la Chine, deuxième économie mondiale, mène une politique de zéro COVID avec des mesures draconiennes de verrouillage et de quarantaine qui ont entraîné une baisse considérable de l'activité économique.

Il n'est pas étonnant que les investisseurs prudents préfèrent la sécurité du dollar et des bons du Trésor dans un environnement aussi instable.

Les investisseurs obligataires tiraillés entres craintes d'inflation et risque de récession
 

Lire Aussi

Les investisseurs obligataires tiraillés entres craintes d'inflation et risque de récession

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
Laurent Pipou
Laurent Pipou 18/05/2022 18:47
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
gaz passe de 4 à 8    ...et pourtant Vladou  laisse passer le gaz trouver l erreur bon puis  l histoire c est la faute des " méchants " Allemands ...là ca me gratte dans le sl....sans poil à gratter
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email