Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Les taux US continuent de chuter alors que l'inquiétude sur le marché du travail progresse

Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)Obligations03/08/2021 13:25
fr.investing.com/analysis/les-taux-us-continuent-de-chuter-alors-que-linquietude-sur-le-marche-du-travail-progresse-200438993
Les taux US continuent de chuter alors que l'inquiétude sur le marché du travail progresse
Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)   |  03/08/2021 13:25
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Les rendements des bons du Trésor américain sont en train de plonger dans des profondeurs que nous pensions avoir laissées derrière nous, alors que la variante Delta du virus COVID-19 fait craindre une nouvelle vague d'infections. En outre, on soupçonne de plus en plus que les marchés du travail ne seront pas en mesure de répondre aux exigences d'une économie qui se redresse rapidement.

Le rendement de l'obligation de référence du Trésor à 10 ans a chuté à près de 1,15 % à un moment donné lundi, les investisseurs achetant du papier sans risque du gouvernement américain malgré les indications selon lesquelles l'inflation pourrait être plus élevée et durer plus longtemps que ce que les optimistes prévoyaient.

Taux US à 10 ans 300 minutes
Taux US à 10 ans 300 minutes


En fin de séance, le rendement atteignait près de 1,18 %, soit une baisse de 6 points de base sur la journée.

Les analystes ont fait grand cas de l'indice de base des dépenses de consommation personnelle - la mesure de l'inflation que les responsables de la Réserve fédérale surveillent le plus attentivement - qui a été publié vendredi à 3,5 % pour la période de 12 mois allant jusqu'à juin, au lieu des 3,6 % prévus par le consensus, en affirmant que cela indiquait que l'inflation avait atteint un sommet.

Le fait qu'il s'agisse d'une augmentation par rapport aux 3,4 % de mai et de la plus forte hausse depuis juillet 1991 a été moins souvent mentionné. L'indice principal PCE, qui inclut les prix volatils de l'alimentation et de l'énergie, est resté inchangé à 4 % sur l'année.

Quoi qu'il en soit, le rythme des augmentations de l'inflation a ralenti, mais l'explication la plus logique de cette baisse est que la croissance est inférieure aux attentes en raison des pénuries de main-d'œuvre et de matériaux. Cela ne signifie pas que la hausse de l'inflation soit temporaire.

De plus en plus d'économistes sont d'avis que les pénuries de main-d'œuvre ne prendront pas fin en septembre, lorsque les allocations de chômage d'urgence prendront fin et que les enfants retourneront à l'école. Il semble plutôt y avoir une inadéquation fondamentale entre les compétences et les offres d'emploi, tandis que beaucoup hésitent à reprendre le travail par crainte du coronavirus, ce qui oblige les employeurs à augmenter les salaires.

Les employeurs sont donc obligés d'augmenter les salaires. On commence à entendre dire que les salaires plus élevés pour attirer les gens vers le travail incitent ceux qui travaillent déjà à chercher une augmentation. La rétention des travailleurs devient aussi importante que leur recrutement. Cela peut conduire à une spirale salaires-prix, alimentée par des mesures de relance budgétaire et monétaire excessives, comme nous n'en avons pas vu depuis longtemps, malgré les efforts déployés pour minimiser les similitudes entre les années 1970 et notre situation actuelle.

Le rendement de l'obligation du Trésor à 30 ans a également baissé lundi, passant à près de 1,830 % avant de s'établir à environ 1,845 %, soit une baisse de plus de 4 pb sur la journée.

Les rendements allemands imitent la trajectoire des taux américains

En Europe, les rendements des obligations allemandes ont suivi les baisses des Treasuries.

10-year German Bond 300 Minute Chart
10-year German Bond 300 Minute Chart

Le rendement de l'obligation de référence à 10 ans a baissé d'environ 3 points de base pour atteindre moins 0,48 %, tandis que le rendement de l'obligation à 30 ans est passé sous la barre des 0 %, faisant passer l'ensemble de la courbe des taux allemands en territoire négatif pour la première fois en six mois.

La Banque centrale européenne a déclaré lundi qu'elle avait acheté plus d'obligations d'État au cours des deux derniers mois que les quatre principaux pays (Italie, Allemagne, France et Espagne) n'en avaient vendu. La banque centrale de la zone euro a acheté des obligations de ces quatre pays pour un montant de 134,7 milliards d'euros, alors que l'émission nette était estimée à 89 milliards d'euros.

Les investisseurs s'attendent à ce que la BCE poursuive ses achats d'obligations afin de maintenir les coûts d'emprunt à un niveau bas, à mesure que les économies de la zone euro se remettent de la pandémie.

Les taux US continuent de chuter alors que l'inquiétude sur le marché du travail progresse
 

Lire Aussi

Les taux US continuent de chuter alors que l'inquiétude sur le marché du travail progresse

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
Zyan Zik
Zyan Zik 03/08/2021 17:01
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
presque tout baisse ,pas juste au USA. et ne paniquez pas c'est normal par apport à la fin de saison et la dernière petite hausse.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email