Dernière minute
Fermer
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Mettre à Niveau Maintenant

L’Europe s’est-elle tiré une balle dans le pied… ou dans la tête ?

fr.investing.com/analysis/leurope-sestelle-tire-une-balle-dans-le-pied-ou-dans-la-tete--200441344
L’Europe s’est-elle tiré une balle dans le pied… ou dans la tête ?
Par Philippe Béchade   |  07/03/2022 12:19
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Philippe Béchade alerte : le conflit Ukraine/Russie pourrait bien provoquer le pire choc économique de notre histoire moderne. Et le grand perdant devrait être… l’Europe ?

Le Général Christophe Gomart, ancien chef du renseignement militaire français, co-auteur de Soldat de l’Ombre, devenu depuis 2017 directeur de la sécurité et de la gestion de crise du groupe Unibail-Rodamco (AS:URW) estime que « l’élimination physique de Vladimir Poutine est l’une des solutions pour que le conflit cesse en Ukraine ». Il pourrait être victime d’un complot de son entourage, mais également périr de diverses manières.

Même s’il n’exerce plus de responsabilités opérationnelles au sein de l’armée française, il reste l’un des militaires qui connait le mieux Vladimir Poutine, son entourage, les services secrets russes (pas seulement le célèbre FSB, l’ex-KGB, toutes les autres agences de renseignements).

Un super espion qui vient lâcher des « petites phrases » de cet ordre un samedi sur RTL… cela pourrait passer pour une menace à peine voilée de l’Elysée, par la bouche d’un « familier » des hautes sphères russes, à l’attention du maître du Kremlin.

C’est d’autant plus troublant et inquiétant que les « super-espions » n’ont pas pour habitude de chercher à éliminer leur alter égo, parce qu’ensuite, cela prend des mois et des années pour bien se connaître et pouvoir négocier.

Cela signifie-t-il que côté Europe, il n’y aurait donc plus rien à négocier et que le seul horizon est celui de l’alourdissement inexorable des sanctions contre la Russie, et contre le peuple Russe (et ceux vivant parmi nous) ? Le tout dans un déchaînement de maccarthysme imbécile – confinant à la haine raciale – comme il n’en avait plus été observé depuis la traque paranoïaque des « communistes » par Edgar Hoover à la fin des années 1950 (recevoir un simple courrier provenant de l’Union Soviétique pouvait vous valoir de la prison).

L’Europe, grande perdante…
Parmi les sanctions en cours de mise en œuvre, il y a le boycott du pétrole russe par l’Europe (qui n’en produit pas) sous la pression des Américains (premiers producteurs au monde, autosuffisants et qui exportent du GNL), ce qui fait instantanément bondir le baril de Brent vers 130 $ et propulse les anticipations inflationnistes au-delà de 10% en Europe cette année.

La croissance anticipée pour 2022 serait alors divisée par 2… et c’est encore une hypothèse optimiste compte tenu de l’impact dévastateur sur le pouvoir d’achat des ménages, dans un monde où l’indexation des revenus sur l’inflation est prohibée depuis le début des années 1980 afin d’interdire le retour de la spirale prix/salaires.

Ce principe devenu cardinal depuis quatre décennies revient à assumer un cycle d’euthanasie des rentiers et le laminage des classes moyennes un cas de « choc inflationniste », afin de laisser la dette en excédent se faire désintégrer par l’érosion monétaire.

Et là, nous venons de créer les conditions non pas d’un « choc pétrolier » comme en 1973 ou 1980, mais un « choc de tout » : énergies (gaz, pétrole, charbon), métaux industriels, terres rares, engrais, céréales (blé au plus haut de l’histoire).

Nous savions que dans notre monde surendetté, il n’y a pas d’autre choix que les taux zéro, c’est-à-dire l’absence de rémunération de l’épargne : impossible d’endiguer une vague d’inflation qui pourrait tendre vers l’infini.

Il était donc vital pour tous les citoyens épargnants d’éviter de créer les conditions d’un tel scénario-catastrophe, car ce sont eux qui se retrouvent en première ligne.

Et si l’apocalypse nucléaire ne ramène pas la population terrestre à 500 millions d’individus d’ici quelques semaines comme en rêvent certains eugénistes depuis le début des années 1980, une apocalypse inflationniste risque de réduire la population mondiale solvable à 500 millions d’individus encore capables de consommer, de voyager, d’investir dans les marchés tandis que 7 milliards d’individus feront un « grand bond en arrière », subissant une chute abyssale de leur niveau de vie, ce qui restreindra considérablement leur capacité de se déplacer.

Ainsi sera atteint l’un des buts de la transition écologique : émettre moins de Co² (gaz carbonique) en ne circulant en voiture qu’en cas de nécessité absolue (la Mairie de Paris réfléchit à un « Ausweiss » pour utiliser son véhicule dans le centre de la capitale), en se chauffant moins, en ne prenant plus l’avion (et à condition d’en avoir encore les moyens).

Ce sera une transition par la décroissance et cela tombe bien puisque les matières premières nécessaires à la conversion de 90% du parc automobile à l’électrique d’ici 10 ans n’existent pas, pas plus que celles nécessaires pour remplacer l’énergie au gaz ou au charbon par des éoliennes, très gourmandes en cuivre, nickel (batterie de stockage) et métaux rares présents en grande quantité dans les alternateurs.

Signe que les marchés semblent soudain ouvrir les yeux : le CAC40 plonge de près de -5%, sous les 4 780 points (presque -10% en 48 heures, -15% depuis le 1er janvier), le Dow Jones décroche sous les 33 000 points en préouverture, le Dollar atteint ce 7 mars son plus haut niveau depuis le 18 mai 2020, à 1,0830 $ pour 1 €.

L’Euro, en perdition depuis une semaine, plonge de 4,5% depuis le 1er janvier, dont -3,5% en 6 séances (soit depuis le 24 février et l’invasion de l’Ukraine).

Le Dollar Index qui accroche les 100 s’inscrit également au plus haut depuis le 25 mai 2020, ce qui est donc très proche et démontre une forte corrélation entre le « DXY » et la paire Euro/Dollar.

Le billet vert illustre – ainsi que le Franc suisse qui vient de franchir le cap symbolique de la parité, à 0,998 pour 1 € – la course vers la sécurité qui s’amplifie alors que les nerfs des boursiers craquent. Ce qu’ils n’avaient pas encore fait… jusqu’au 3 mars pour les indices européens : la totalité des supports moyens terme et MM200 sont pulvérisés, puis le 7 mars à Wall Street.

Et l’Europe se lance dans un véritable suicide économique puisque la dernière fois que le pétrole a valu plus de 110 $, l’Euro affichait une parité de 1,40 face au billet vert : 30% de plus qu’aujourd’hui, ce qui signifie que nous payons notre baril l’équivalent d’un peu plus de 162 $ (prix retenu : 125 $) par rapport à l’époque (en 2014).

Nous n’avons jamais payé notre énergie aussi chère ! Et les Bourses, cette fois, vont-elles aussi le « payer très cher ».

Certains se demandent si avec cette guerre qui semblait évitable et l’escalade des sanctions/boycott, l’Europe ne se tire pas une balle dans le pied. Vu la crise économique et le chaos géopolitique qui nous menacent, elle ne se tire pas plutôt une balle dans la tête, au profit quasi exclusif des Etats-Unis.

L’Europe s’est-elle tiré une balle dans le pied… ou dans la tête ?
 

Lire Aussi

L’Europe s’est-elle tiré une balle dans le pied… ou dans la tête ?

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (31)
barnier florent
barnier florent 10/03/2022 13:11
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Les deux mon capitaine...le système CIPS fonctionne bien les chinois signent un contrat gaz russe a 50 milliards de M3 par an.les achats d'or en Russie décollent la coupure de North Stream 1 est imminente la coupure des pipes lines pétroliers européens aussi on est face a une mort cérébrale et intellectuelle de l'UE avec un futur réveil et conflits interne entre la population et ses gouvernements au sein de l'UE pour survivre.
Pierre picard
Pierre picard 09/03/2022 23:34
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Je comprends toujours pas le mécanisme de pensée qui mène au sanctions les : les Russes ont toutes les énergies tous les métaux en surabondance, la bouffe idem.On va les priver de quoi ? De hamburger, même pas, il vont nationaliser Macdonald, qui se fournissait déjà sur place et dont tous les employés sont déjà Russe. Par contre pour nous aie aie aie. Nos politiciens sont stupide ou c'est moi ?
MICHELE KERTESZ-GROSS
MICHELE KERTESZ-GROSS 09/03/2022 8:35
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Plutôt que de songer à eliminer Poutine, il aurait mieux valu eliminer Van der Leyen, Macron, Trichet, Trudeau et Biden !Au jour d’aujourd’hui, si on les eliminait pour avoir volontairement déclenché la guerre en Ukraine ce serait peut-être trop tard ! (oui, ils ont créé toutes les conditions d’une guerre en violant tous les accords, afin que Poutine reagisse et qu’on lui mette la faute sur le dos)
Kg Auchkénaze
Kg Auchkénaze 08/03/2022 14:27
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
ni l'un ni l'autre Philippe, mets direct dans le cœur 💓
Gerard Beaufort
Gerard Beaufort 08/03/2022 10:42
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Ce genre d'article à charge sans discernement contre l’Europe est l'exemple d'article tapageur qui cherche à faire du tapage médiatique. Rien que le titre se veut accrocheur pour faire du lecteur. C'est sans aucun intérêt car aucun scénario ne se détache. Juste une série d'affirmation plus ou moins interprétée.
Maxime Condorcet
Maxime Condorcet 08/03/2022 10:42
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Tu n'as rien compris à l'article...
Romain Giraud
Romain Giraud 08/03/2022 10:42
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
c'est clairement du putaclic. Des arguments à l'emporte-pièce.
John Towcard
John Towcard 08/03/2022 10:42
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
@Gerard vous avez l'air de découvrir le personnage, vous êtes loin du compte. Bechade est un tocard qui annonce le big one (crash généralisé sur tous les actifs) depuis...2013, replays sur BFM Business à l'appui. Depuis que le vois, il ne cesse de déverser sa haine anti EU, anti USA, anti banque centrale sur divers canaux (dont les publications Agora, de Simone Wapler, une maxi forceuse dans la vente de formations et conseils bien foireux sur l'or, bref allez sur leur site pour vous faire votre avis).  Je vous laisse regarder la courbe du World, du SP500, du Nasdaq, du DAX depuis 2013... Si cet ancien market maker options (je crois, pas sûr) est nul dans son propre domaine, je doute qu'il soit judicieux de l'écouter pour ce qui est de l'économie ou la géopolitique, après les gens font ce qu'ils veulent, y'en a bien pour se pignoler sur les conseils Covid de Francis Lalanne...
Mathis Dupont
Mathis Dupont 08/03/2022 9:20
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Je voudrai ici saluer l'intelligence du peuple Suisse. L'UE s'apparente au systeme bureaucratique de lURSS et sa commission est son polit bureau qui decide de tout, y compris d'interdire les medias et journalistes qui lui deplaisent.Le mot intelligence ne fait pas partie du vocabulaire europeen. Ils l'ont sanctionné.Pour rappel, ce sont les chefs d'entreprises, les investisseurs et les consommateurs-producteurs qui font s'appauvrir.
Joseph Loud
Joseph Loud 08/03/2022 6:42
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Scenario d’ apocalypse now malheureusement concret : depuis 2014 ( revolte pro- democratie ) l’ ukraine penche vers l’ europe mais aussi vers l’ OTAN. Pas tolérable en Russie . D’ ou l’ annexion de la Crimée en 2015 et rebelote maintenant . Putine et Xi Jipin ont signé un pacte de solidarité sino-russe contre l’ OTAN . La guerre devient globale . L’ européen lambda payera de sa poche et de son sang . L’ UE s’ est lancé dans un defi politique et militaire dont elle n’ a pas les moyens . L’ Allemagne achete 50% de son energie en Russie . Pas tres subtil de pousser l’ ukraine contre la Russie . Les USA depuis la débâcle d’ Afghanistan ne font plus peur a personne , et c’ est avec ce soi- disant protecteur que l’ UE se range derriere l’ OTAN . Tres imprudent .Agiter une menace physique contre Poutine c’´est une autre provocation . L’ UE n’ est que le vassal des USA , le resultat actuel est desastreux cf affaire lybienne . La Chine elle -va gagner partout ;
Abdelouahed El Haïmeur
Abdelouahed El Haïmeur 08/03/2022 0:57
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Entièrement d’accord avec l’analyse de l’auteur, j’adhère totalement à son décryptage de la situation actuelle.Cette guerre aurait pu être évitée, le coupable est sans aucun doute V. Putin mais les politiques de l’Occident ne doivent pas dissimuler leurs responsabilités. Nous européens vont souffrir les conséquences, les USA sortiront gagnants…comme d’habitude quoi!
Adil El Boudamoussi
Adil El Boudamoussi 08/03/2022 0:57
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Si les USA perdront nettement moins que les européens, pas sûr qu'ils s'en sortent gagnants. Ils peuvent tout perdre si ça va trop loin (Europe de l'est, villes américaines, crédibilité et confiance, liquidation du dollar comme monnaie d'échange, renforcement d'un axe anti-US,...). Le grand gagnant serait la Chine qui est la première puissance économique (je le rappelle à ceux qui aiment parler du PIB russe) et en voie pour devenir la première puissance financière, technologique et militaire (ils ne souhaitent pas se lancer dans l'armement nucléaire mais pourrait vite s'ils le souhaitent atteindre les mêmes capacités que la Russie).
Mathis Dupont
Mathis Dupont 08/03/2022 0:57
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Si demain, j'amasse des armes et des hommes autour de ta demeure, que j'agresse la famille de ton frere qui habite juste à coté, depuis 8 ans. Nul doute que ce sera toi le coupable si tu decides d'intervenir, n'est-ce pas ?
tata ty
tata ty 07/03/2022 21:32
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
l'europe est perdante, c'est une guerre, tout le monde est perdant, mais en face, c'est pire, est cela sera ainsi jusqu'a ce que les objectif militaire de poutine soit atteint ou qu'il parte, l'on a une planche a billet et une monnaie parmi les plus forte du monde, alors bon,,,,, la situation actuelle, en plus , est due a notre consommation toujours pas chere , ne pas vouloir payer le juste prix des choses, enfin bon, acheter Français ou européen si vous voulez que votre zone géographique soit forte ;) ahah mais vous payerais aussi le cout de votre système dans votre consommation ,
Mathis Dupont
Mathis Dupont 07/03/2022 21:26
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
On est gouverné par de dangereux imbeciles. Vouloir assassiner le president de la Fédération de Russie ! c'est du terrorisme, les pratiques d'un Etat voyou aux abois.Vous pensez que les Russes font vous laisser lancer des appels à assassiner leurs dirigeants ?
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Nos applications
TÉLÉCHARGERApp store
Investing.com
© 2007-2022 Fusion Media Ltd Tous droits réservés
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
  • Inscrivez-vous GRATUITEMENT et obtenez:
  • Alertes en temps réel
  • Options avancées du portefeuille
  • Graphiques personnalisés
  • App entièrement synchronisée
Inscription via Google
ou
Inscription via Email