🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

Profitez de la Révolution de l'Intelligence Artificielle avec cet ETF

Publié le 17/12/2020 09:08
GM
-
T
-
MSFT
-
GOOGL
-
BIDU
-
AAPL
-
AMZN
-
WMT
-
IBM
-
NFLX
-
TSLA
-
MSTR
-
MTSC
-
META
-
GOOG
-
JD
-
BABA
-
KWEB
-
HUBS
-
6594
-
ARKQ
-
BOTZ
-
SNAP
-
DRIV
-
1810
-
IRBO
-
MRNA
-
UBER
-
LYFT
-
PINS
-

L'intelligence artificielle (IA) se concentre sur la création de technologies et de machines qui peuvent reproduire le comportement humain.

Les recherches récentes menées par Stefano Puntoni de l'université Erasmus de Rotterdam, aux Pays-Bas, en témoignent :

"L'intelligence artificielle (IA) aide les entreprises à offrir des avantages importants aux consommateurs, tels que la surveillance de la santé avec des appareils portables, des conseils avec des systèmes de recommandation, la tranquillité d'esprit avec des produits ménagers intelligents et la commodité avec des assistants virtuels à commande vocale".

Nous pouvons voir des exemples de cette technologie autour de nous tous les jours. Les assistants personnels numériques tels que Siri d'Apple (NASDAQ:AAPL) ou Alexa d'Amazon (NASDAQ:AMZN) ont mis l'IA entre nos mains et dans nos foyers.

Lorsque Netflix Inc (NASDAQ:NFLX) recommande des films, c'est l'IA qui est à l'œuvre. Les applications de trasport comme Uber Technologies Inc (NYSE:UBER) ou LYFT Inc (NASDAQ:LYFT) utilisent également l'IA.

Elon Musk, PDG du géant des véhicules électriques Tesla Inc (NASDAQ:TSLA), est optimiste quant aux futures capacités d'autopilotage de la marque, qui reposent sur l'IA. Et Cruise, une filiale de General Motors Company (NYSE:GM), utilise également cette technologie dans ses voitures sans conducteur à San Francisco.

Le Conseil de l'Europe a résumé les différents efforts mondiaux utilisant l'IA dans la lutte contre COVID-19 et a mentionné une série de sociétés publiques dans un article récent.

Ces entreprises comprennent Moderna Inc (NASDAQ:MRNA), Baidu Inc (NASDAQ:BIDU), la société mère de Google, Alphabet Inc Class A (NASDAQ:GOOGL), International Business Machines (NYSE:IBM), Amazon.com Inc (NASDAQ:AMZN), Microsoft Corporation (NASDAQ:MSFT), Facebook Inc (NASDAQ:FB) et Alibaba Group Holdings Ltd ADR (NYSE:BABA), des entreprises qui sont devenues des noms familiers ces dernières années.

Nous avons précédemment introduit plusieurs fonds négociés en bourse (ETF) qui donnent accès aux entreprises de l'espace AI, tels que le Global X Robotics & Artificial Intelligence ETF (NASDAQ:BOTZ), le ARK Autonomous Technology & Robotics ETF (NYSE:ARKQ) et le Global X Autonomous & Electric Vehicles ETF (NASDAQ:DRIV). Aujourd'hui, nous étendons la discussion à un autre fonds.

IA : La quatrième révolution industrielle

Lors d'une récente présentation au symposium de l'université d'État de l'Ohio sur l'intelligence artificielle et l'avenir du droit fiscal, Robert Kovacev a déclaré :

"L'effet de l'essor de l'IA et de la robotique a été décrit comme une "quatrième révolution industrielle", reflétant l'impact significatif sur l'économie et la société qui est largement attendu".

Diverses mesures sur l'IA montrent son influence potentielle. Selon Statista, la croissance du marché mondial de l'IA en 2019 a été de 54% et la contribution de l'IA au PIB de la Chine en 2030 sera de 26,1%.

Par exemple, les géants du commerce électronique basés en Chine, Alibaba et JD.com Inc Adr (NASDAQ:JD), s'appuient fortement sur l'IA et l'apprentissage machine, en particulier lors des grands événements commerciaux comme le "Single Day" en Chine, dont nous avons parlé en présentant le KraneShares CSI China Internet ETF (NYSE:KWEB).

De même, Walmart Inc (NYSE:WMT), le plus grand détaillant au monde en termes de chiffre d'affaires, estime que :

"En expérimentant ces nouvelles capacités dans notre laboratoire de commerce de détail intelligent (IRL), nous explorerons comment améliorer les achats aujourd'hui et à l'avenir".

Les développements de l'IA conduisent généralement à un débat animé sur la manière dont ces technologies pourraient remplacer le travail humain. Bien que les percées technologiques puissent profiter à la majeure partie de l'humanité, les inquiétudes concernant les pertes d'emploi deviennent également une réalité. En fait, depuis la révolution industrielle du 18e siècle (ou la "première révolution industrielle", qui a commencé par l'exploitation de la puissance de l'eau et de la vapeur), les nouvelles technologies ont généralement conduit à des changements dans le travail.

Par exemple, Forrester prédit :

"L'automatisation intelligente - les outils, y compris l'IA et la robotique - se traduira par des pertes d'emplois - 29 % d'ici 2030 avec seulement 13 % de création d'emplois pour compenser..."

"L'impact de l'automatisation sur l'avenir du travail sera à la fois considérable et sensible, mais ces changements peuvent mettre sur leurs talons des dirigeants non préparés ou mettre les entreprises en danger."

Enfin, un article récent du magazine Time sur l'IA souligne :

"Comme l'automatisation permet aux entreprises de faire plus avec moins de personnel, les entreprises qui réussissent n'ont pas besoin d'autant de travailleurs. En 1964, l'entreprise la plus importante des États-Unis, AT&T (NYSE:T), comptait 758 611 employés ; aujourd'hui, l'entreprise la plus importante, Apple, compte environ 137 000 employés. Bien que les grandes entreprises d'aujourd'hui gagnent des milliards de dollars, elles partagent ces revenus avec moins d'employés, et une plus grande partie de leurs bénéfices va aux actionnaires".

Par conséquent, nous pouvons nous attendre à ce que les opportunités et les défis de l'IA et d'autres technologies perturbatrices continuent de faire les gros titres.

ETF iShares Robotics and Artificial Intelligence

  • Prix actuel : 39,14$
  • Fourchette de 52 semaines : 19,10 $ - 39,14$
  • Rendement des dividendes : 0,89%
  • Frais : 0,47%.

L’ETF iShares Robotics and Artificial Intelligence (NYSE:IRBO) rassemble des entreprises mondiales qui pourraient bénéficier des développements de la robotique et de l'intelligence artificielle. Il a commencé à être négocié en juin 2018.

ETF IRBO

L'IRBO, qui compte 101 participations, suit le NYSE FactSet Global Robotics and Artificial Intelligence Index. Les dix premières entreprises représentent environ 17 % des actifs nets de plus de 255 millions de dollars.

En termes de répartition sectorielle, les technologies de l'information (54,86 %), ont la plus forte pondération, suivies par la communication (25,77 %), l'industrie (10,86 %), la consommation discrétionnaire (6,37 %) et les soins de santé (1,87 %).

Près de 55 % des entreprises proviennent des États-Unis. Viennent ensuite la Chine (15,03 %), le Japon (10,35 %), la France (4,26 %) et la Corée du Sud (4,16 %), entre autres.

Le réseaux social de découverte visuelle Pinterest Inc (NYSE:PINS), le fournisseur de systèmes de test et de capteurs de position MTS Systems Corporation (NASDAQ:MTSC), la plateforme de médias sociaux Snap Inc (NYSE:SNAP), Xiaomi Corp (HK:1810), qui se concentre sur les smartphones et l'Internet, le fournisseur de plateformes logicielles d'entreprise MicroStrategy Incorporated (NASDAQ:MSTR), Nidec Corp (T:6594), qui fabrique des moteurs électriques, et la plateforme de marketing et de vente HubSpot Inc (NYSE:HUBS) sont les principaux noms du fonds.

Depuis le début de l'année, l'IRBO est en hausse d'environ 44 % et a atteint un niveau record début décembre. Depuis la fin octobre, le fonds a enregistré un rendement bien supérieur à 20 %. Des prises de bénéfices à court terme pourraient donc être à portée de main sur de nombreux noms qui composent le fonds. Une baisse potentielle vers 35 dollars améliorerait la marge de sécurité des investisseurs qui envisagent un achat de cet ETF.

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés