Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Voir la liste compète

Teleperformance, le retour !

Publié le 26/01/2024 14:21
Mis à jour le 09/07/2023 12:32

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Frappée par une enquête autour des conditions de travail de ses salariés colombiens, la société Teleperformance (EPA:TEPRF) a vu sa valorisation boursière chuter de plus de 30 % en une journée le 10 novembre 2022. Alors que certains observateurs craignaient une descente aux enfers à la Orpea, le groupe a su reprendre son destin en main…

Depuis le début de l’année 2024, c’est un peu la soupe à la grimace pour de nombreuses valeurs françaises.

Bon nombre d’entre elles affichent des performances plus que moyennes, comme LVMH (EPA:LVMH) (-7 %), STMicroelectronics (EPA:STMPA) (-7 %) ou encore Stellantis (-8 %)…

Pour d’autres comme Teleperformance, les chiffres sont spectaculaires : avec 16 % de hausse entre le 1er et le 24 janvier, le spécialiste des centres d’appel a tout simplement signé la plus forte progression du CAC 40 sur cette période.

Un rattrapage technique plus qu’honorable, après une chute du titre de plus de 46 % en l’espace de trois ans, sur fond de problèmes sociétaux en Colombie et de grandes incertitudes autour de la place de l’intelligence artificielle dans le groupe.

Teleperformance, le retour !

Les investisseurs estimaient que le spécialiste des centres d’appel allait être broyé par l’IA… Rien n’est moins sûr, dans la mesure où, par le passé, l’entreprise a prouvé à maintes reprises qu’elle pouvait se réinventer et trouver de nouvelles voies de croissance.

Une acquisition qui va dans le bon sens
Le leader mondial de la gestion externalisée de la relation client a plus d’un tour dans son sac, avec notamment le rachat de Majorel, donnant naissance à un groupe de 10 à 11 Mds€ de revenus dans les services aux entreprises en solutions digitales, avec une forte présence dans toutes les grandes économies du monde.

Le centre d’appels luxembourgeois est une réelle pépite, dans la mesure où ce rachat va permettre d’intégrer les investissements faits par Majorel dans les services numériques au sein de l’offre d’intelligence artificielle développée en interne par Teleperformance.

Du « win-win » me disait un spécialiste du secteur avec qui je conversais le week-end dernier sur BFM Business, avant mon passage dans l’émission de Marc Fiorentino C’est votre argent .

Il est permis de viser au titre de 2024 un chiffre d’affaires proche des 11 Mds€, soit une progression en organique de l’ordre de 4,5 %. La société reste extrêmement rentable, quels que soient les soldes intermédiaires analysés.

Ainsi, d’après les premières simulations, la marge d’Ebitda pourrait être comprise entre 20 % et 22 %. Même dynamique autour de la marge opérationnelle courante entre 15 % et 16 % ou encore de la marge nette attendue entre 9 % et 10 %.

Suite à la récente acquisition de Majorel, la situation financière peut paraître tendue, avec par exemple un gearing, c’est-à-dire un ratio endettement net sur fonds propres nettement supérieur à 100 %, mais compte tenu de la très forte rentabilité d’exploitation évoquée plus haut, la dette nette est inférieure à deux fois l’Ebitda, ce qui est plutôt une excellente nouvelle.

Le dossier semble vraiment attractif aux cours actuels et le rattrapage est selon moi loin d’être terminé.

On est tout de même en présence d’une valeur qui se paye seulement sur un PER de 10 ou encore sur une VE/ROC (valeur d’entreprise/résultat opérationnel courant) de 9. Cela reste extrêmement faible, et il ne me paraît pas illogique de viser encore une progression d’au moins 20 % sur le titre et un cours cible autour des 185 €.

Derniers commentaires

Il faut toujours se méfier des prévisions.
85 plutôt pas 185 mdr le conseil
le problème ce sont les prévisions
regarder plus haut l'article de Éric Levine il a donné à 185 €
Qu'il est mauvais celui-ci aussi question timing. Bon aller ça va repartir 👌
heureusement que les entreprises se foutent des des analystes et commentateurs
en bourse retourner sa veste est une qualité
ça troll à donf
ah ben si Eric le dit on est sauvé. lololol
Téléperf est passé rapidement de 400 à moins de 100 euros. C'était ridicule dans les 2 cas. A MT, 200 me semble être un objectif raisonnable. Et si elle arrive à démontrer que l'IA peut être positive pour elle, les 300 sont envisageables dans les 2 ans. Dans le cas contraire ce sera la rechute.
Sauf si il sont attaquer par des fonds spéculations vendre vendre vendre
Tu t’avances trop là lol
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés