Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Trump entrave-t-il les négociations commerciales pour freiner le rallye du Pétrole?

Par Investing.com (Barani Krishnan/Investing.com)Matières premières24/05/2019 09:31
fr.investing.com/analysis/trump-entravetil-les-negociations-commerciales-pour-freiner-le-rallye-du-petrole-200223523
Trump entrave-t-il les négociations commerciales pour freiner le rallye du Pétrole?
Par Investing.com (Barani Krishnan/Investing.com)   |  24/05/2019 09:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

S'il y a une personne qui apprécie la guerre commerciale avec la Chine, c'est Donald Trump. Il y a deux semaines, le président américain a déclaré clairement: «J'aime la position dans laquelle nous nous trouvons», en mentionnant les revenus que son gouvernement pourrait tirer de ses tarifs plus élevés, ce que les économistes contestent de toute façon. Trump disait tout cela alors même que Pékin prévoyait d'exercer des représailles contre ses multiples hostilités, bien avant l'escalade de son combat sur Huawei.

Mais il ya peut-être autre chose que Trump apprécie maintenant, à part punir la Chine sur les échanges commerciaux, bien qu’il n’envoie pas de tweets à ce sujet, comme il le faisait auparavant. Et c’est la baisse des prix du pétrole.

Le pétrole a été l’une des plus grandes victimes de la crise des marchés liée à la guerre commerciale de cette semaine.

WTI 15-Min Chart - Powered by TradingView
WTI 15-Min Chart - Powered by TradingView

Mercredi, le West Texas Intermediate, l'indice de référence du brut américain, a chuté de 6%, reculant sous son niveau de soutien de 60$ le baril du mois dernier. Le Brent, l'indice de référence mondial pour le pétrole négocié au Royaume-Uni, a chuté de 5% sous le niveau de 70$ le baril. C'était la pire journée de négociation du brut depuis le début de l'année et le début des réductions de production de l'OPEP en décembre. Vendredi dernier, le WTI était destiné à une baisse hebdomadaire de 7% et de 6% pour le Brent, même si depuis le début de l’année, ils restent en hausse de 29% et 27%, respectivement.

Étant l’un des actifs de risque les plus importants dans l’espace macroéconomique, il n’est pas surprenant que le pétrole soit l’un des plus vulnérables dans l’environnement actuel.

Pourquoi Trump intensifierait-il la guerre commerciale maintenant?

Ce qui reste toutefois ambigu, c'est le moment choisi pour le faire.

Trump n’a pas clairement expliqué pourquoi il avait décidé de s’élever contre le secteur technologique chinois à ce moment-là, si ce n’était une progression de ses efforts pour freiner le commerce avec une Chine obstinée.

Oui, il peut être agaçant qu’une partie avec laquelle vous négociez depuis des mois semble revenir sur ce qui a été convenu.

Pourtant, si l’on en croit l’histoire, la Chine n’a jamais été un pays facile à déjouer en matière d’échanges commerciaux.

Lors des rassemblements politiques de ces dernières semaines, Trump a déclaré à sa base électorale qu'il restait déterminé à donner à l'Amérique le "meilleur accord" et que l'escalade de la guerre commerciale était un mal nécessaire pour le plus grand bien des États-Unis.

Néanmoins, jeter six mois de négociations qui ont commencé avec son sommet de décembre avec le dirigeant chinois Xi Jinping au G20 de Buenos Aires l'an dernier - en particulier après que des responsables des deux côtés, y compris Trump, aient répété que tout allait bien et qu'un accord était imminent - cela n'a aucun sens pour ses détracteurs.

Il n’est donc pas surprenant que ses rivaux soupçonnent l’opportunité politique d’être la motivation de Trump, étant donné que, même après la fin de l’enquête Mueller, le président continue à faire face à un éventuel "impeachment", les démocrates affirmant toujours qu'il a obtenu l’aide de la Russie pour remporter ses élections de 2016. Cette théorie est soutenue par des actes tels que son aide directe de 16 milliards de dollars aux agriculteurs américains touchés par la guerre commerciale. Bien que l'aide mérite certainement d’être distribuée, il ne fait aucun doute qu’elle pourrait également séduire la base électorale de Trump, en particulier les producteurs de soja du Midwest, alors qu’il se prépare pour sa réélection en novembre 2020.

La baisse des prix du pétrole toujours à l’ordre du jour de Trump

Qu'on le veuille ou non, les bas prix du pétrole sont restés une des priorités de l'agenda politique du président, que le krach actuel soit ou non un «bonus» involontaire de la guerre commerciale.

En fait, l'efficacité de la confrontation entre Trump et la Chine a compensé les tensions résultant des autres batailles du président contre l'Iran et le Venezuela - qui avaient poussé les prix du brut à des sommets en 2019 - semble indiquer une planification astucieuse de sa part à obtenir de tels résultats, plutôt que de pure coïncidence.

Tandis que Trump frappait la Chine avec des droits de douane supplémentaires dès le 5 mai, ses dernières actions contre Huawei n’ont commencé que le 15 mai. C’était juste avant la réunion de l’alliance OPEP+ à Djeddah, le 19 mai, qui indiquait déjà au monde de l’énergie quel en serait le résultat - que les Saoudiens n'avaient aucune intention d'assouplir les réductions de production malgré la hausse de près de 40% des prix du brut cette année.

Bien sûr, les baisses des prix du pétrole de cette semaine n’ont pas été causées uniquement par la Chine. Cela tient tout autant à la surprenante hausse des stocks de but US d’environ 5 millions de barils en moyenne pour une deuxième semaine consécutive avant les vacances du Monday's Memorial Day, qui marquent généralement la début de la saison de conduite estivale de pointe aux États-Unis.

Dire que le président avait bloqué les négociations commerciales avec la Chine juste pour se frayer un chemin avec les prix du pétrole peut sembler offensant pour les partisans de l'administration Trump.

Pourtant, comme les analystes considèrent souvent que l’absence d’accord commercial est le seul obstacle à un rallye pétrolier imparable qui pourrait même faire passer le Brent au-delà de 90$, on peut se demander à quel point Trump le souhaite à l’heure actuelle.

Trump entrave-t-il les négociations commerciales pour freiner le rallye du Pétrole?
 

Lire Aussi

Trump entrave-t-il les négociations commerciales pour freiner le rallye du Pétrole?

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email