Dernière minute
0

Altice revient dans la course en France au 1er trimestre

Actions17/05/2018 13:20
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Altice revient dans la course en France au 1er trimestre

par Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain

PARIS (Reuters) - Altice (AS:ATCA) a engrangé les premiers résultats de sa tentative de reconquête des abonnés, affichant jeudi au premier trimestre sa meilleure performance commerciale en France depuis le rachat de SFR (PA:SFRGR) après une série de contre-performances qui ont inquiété les investisseurs et fait chuter son titre en Bourse.

L'opérateur, propriété du milliardaire Patrick Drahi, a renoué en début d'année avec les gains d'abonnés dans le fixe, avec 71.000 clients supplémentaires, pour la première fois depuis sa prise de contrôle, grâce à une nette inflexion du taux de désabonnement de ses clients.

Dans le mobile, l'opérateur a recruté 239.000 nouveaux abonnés à un forfait, également sa meilleure performance depuis novembre 2014, revenant au niveau de ses concurrents.

Le chiffre d'affaires consolidé d'Altice France a toutefois reculé sur la période à 2,59 milliards d'euros, contre 2,61 milliards lors du premier trimestre 2017, pénalisé par le recul du revenu moyen par abonné passé en un an de 35,9 euros à 34,7 euros, dans un contexte de bataille des promotions à répétition entre les opérateurs français.

La baisse s'infléchit cependant par rapport au trimestre précédent tandis que l'Ebitda ajusté s'est amélioré passant de 908 à 915 millions d'euros.

En Bourse, l'action d'Altice grimpe de 8,34% à 8,52 euros en milieu de journée, signant la deuxième plus forte hausse de l'indice européen Stoxx 600 (+0,15%) et réduisant sa baisse depuis le début de l'année autour de 1%.

"Les chiffres commerciaux en France sont très supérieurs aux attentes alors que SFR continue à créer une dynamique à travers la diminution des départs d'abonnés et des prix attractifs", soulignent les analystes de Barclays (LON:BARC) dans une note.

L'incapacité d'Altice, lourdement endetté, à stopper les départs d'abonnés, en particulier dans le fixe, en dépit d'investissements massifs dans les contenus et les droits sportifs, a créé un vent de panique chez les investisseurs en fin d'année dernière, plombant le titre en Bourse.

Pour rebondir, Altice a revu son équipe de direction et sa stratégie commerciale, tout en donnant la priorité au désendettement avant d'opter pour une séparation de ses activités en Europe et aux Etats-Unis.

"Nous avons bon espoir que ces premières améliorations significatives s'amplifient lors des prochains trimestres", a déclaré à des journalistes Dexter Goei, PDG d'Altice N.V.

ALAIN WEILL PROMU A LA TETE D'ALTICE EUROPE

Le rebond d'Altice contraste avec les résultats inférieurs aux attentes publiés mardi par le rival Iliad (PA:ILD), marqués par la première perte d'abonnés fixes de son histoire et sanctionnés par une dégringolade sans précédent en Bourse.

L'opérateur fondé et contrôlé par Xavier Niel a fait les frais de la concurrence féroce sur le marché français des télécoms, qui a un temps plombé Bouygues (PA:BOUY) Telecom (Bouygues), plusieurs fois l'objet de tentatives de rachat, avant que SFR ne soit à la peine.

Pour Xavier Buffon, analyste à l'agence de notation S&P, l'année 2018 promet d'être animée sur la scène des télécoms.

"Lors des années passées, lorsqu'il y en avait trois qui allaient bien, il y en avait un qui allait moins bien. C'est la première année où on va avoir les quatre (...) qui de manière agressive vont vouloir conserver leurs parts de marché", a-t-il estimé mercredi lors d'une présentation.

En incluant les autres activités du groupe au Portugal, en Israël et en République dominicaine, Altice Europe a vu son chiffre d'affaires rester stable à changes constants à 3,53 milliards d'euros tandis que son Ebitda ajusté a reculé de 0,5% à 1,3 milliard d'euros.

Le groupe a ajusté ses prévisions de flux de trésorerie libre opérationnel pour 2018 afin de tenir compte de la nouvelle norme IFRS 15, désormais attendu entre 2,3 et 2,5 milliards pour Altice Europe et entre 1,5 et 1,6 milliard pour Altice France.

Dans son communiqué, Altice précise que la scission entre Altice USA et Altice Europe devrait être effective début juin tandis que la clôture des cessions d'actifs non stratégiques - la République dominicaine et 13.000 tours en France et au Portugal - interviendra au deuxième semestre.

L'actuel PDG d'Altice France, Alain Weill prend du galon en étant nommé PDG d'Altice Europe tandis qu'Armando Pereira, un proche de Patrick Drahi actuellement responsable des activités télécoms en France, devient directeur des opérations en Europe.

(Edité par Gilles Guillaume) OLFRBUS Reuters France Online Report Business News 20180517T055432+0000

Altice revient dans la course en France au 1er trimestre
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via mail