x
Dernière minute
0

Wall Street repart de l'avant avec les techs

Actions07/12/2017 23:32
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. LA BOURSE DE NEW YORK FINIT EN HAUSSE

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse jeudi, sous l'impulsion des industrielles et des valeurs technologiques qui ont retrouvé le sens de la marche après leur récent passage à vide.

L'indice Dow Jones a gagné 70,57 points, soit 0,29% à 24.211,48, terminant toutefois à 50 points de son plus haut du jour (24.262,88).

Le S&P-500, qui restait sur quatre séances consécutives de repli, a repris 7,71 points, soit 0,29% également, à 2.636,98 points après une poussée à 2.640,99.

Le Nasdaq Composite, à forte pondération technologique, a avancé de son côté de 36,47 points (0,54%) à 6.812,84.

Facebook (NASDAQ:FB) et Alphabet, la maison mère de Google (NASDAQ:GOOGL), ont pris respectivement 2,32% et 1,15%, confirmant le rebond amorcé la veille par le secteur technologique après une période de prises de bénéfices.

L'indice sectoriel S&P des technologiques, qui avait cédé près de 3% depuis le 28 novembre, a repris 0,65%.

"Les technologiques ont repris leur marche en avant mais de manière générale le marché patine", commente Peter Cardillo, chef économiste chez First Standard Financial à New York.

Après la succession de records de 2017, les investisseurs sont peu enclins à prendre des positions marquées à l'approche de la fin de l'année, et les incertitudes politiques à Washington ne les y incitent pas.

Un accord se fait toujours attendre entre la Maison blanche et le Congrès pour relever le plafond de la dette du gouvernement fédéral avant l'échéance de vendredi soir, faute de quoi une partie des administrations fédérales pourraient fermer.

De même, le Sénat et la Chambre des représentants ne se sont pas encore entendus sur un projet commun de réforme fiscale tout en se donnant jusqu'au 22 décembre pour y parvenir. "Le suspense va durer jusqu'à la dernière minute sur le contenu du texte mais au bout du compte quelque chose sera voté", veut croire Stephen Massocca, chez Wedbush Securities à San Francisco.

L'attente de la publication, vendredi, des chiffres de l'emploi de novembre a aussi freiné les initiatives. Les économistes attendent en moyenne 200.000 créations de postes non agricoles, après les 261.000 annoncées pour octobre, et un taux de chômage stable à 4,1%.

Le nombre des inscriptions hebdomadaires au chômage, publié chaque jeudi, a en attendant reculé pour la troisième semaine consécutive, suggérant un resserrement rapide des conditions du marché du travail.

L'EURO À UN CREUX DE DEUX SEMAINES

Neuf des 11 grands indices sectoriels S&P ont fini en hausse, avec en tête les industrielles (0,90%) devant les matériaux (+0,70%) et les techs.

Caterpillar (NYSE:CAT) a gagné 1,82% pour signer la meilleure performance du Dow Jones, au sein duquel s'est aussi illustré Boeing (NYSE:BA) (+1,33%).

General Electric (NYSE:GE) s'est octroyé 0,28% après avoir confirmé une restructuration de son pôle énergie, qui se traduira par 12.000 suppressions de postes.

Le secteur de l'énergie (+0,31%) n'a que modestement profité du rebond de plus de 1% des cours du pétrole.

Le secteur des biens de consommation de base a cédé 0,93%, plombé par Coca-Cola (-1,44%) et Procter & Gamble (-1,26%) qui ont accusé les deux plus fortes baisses du Dow Jones.

L'unique autre baisse sectorielle a été pour les valeurs des services aux collectivités (-0,10%), elles aussi pénalisées par leur profil défensif.

Parmi les valeurs moyennes, Lululemon Athletica a tenu la vedette avec un gain de 6,43% à 72,01 dollars. Le fabricant canadien de vêtements de loisirs et de yoga a publié des résultats supérieurs aux attentes et donné des prévisions pour le trimestre des fêtes de fin d'année meilleures que prévu.

Le spécialiste du crédit en ligne LendingClub a chuté à l'inverse de 15,53% à 3,59 dollars, après un plus bas record à 3,29 (-22,6%), en réaction à un abaissement de sa prévision de chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre.

Quelque 6,4 milliards d'actions ont changé de mains sur les marchés américains, à comparer à une moyenne de 6,6 milliards sur les 20 séances précédentes selon les données de Thomson Reuters.

Sur le marché des changes, le dollar a atteint un plus haut de deux semaines face à un panier de devises, profitant du regain d'appétit pour le risque et de la perspective d'un accord au Congrès sur la réforme fiscale d'ici le 22 décembre.

L'euro a reculé jusqu'à 1,773 dollar, un plus bas de deux semaines, et valait 1,1776 en fin de séance (-0,2%).

Le yen, qui avait profité d'achats refuges mercredi après la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, est retombé à un plus bas de trois semaines à 113,09 pour un dollar, en repli de 0,7%.

L'or, autre valeur refuge, est retombé de 1,4% sous les 1.250 dollars l'once alors que les rendements obligataires ont fait du surplace dans l'attente des chiffres de l'emploi.

La monnaie virtuelle bitcoin a continué de faire parler d'elle, atteignant un nouveau record à 15.995 dollars sur la plate-forme Bitstamp avant de refluer à environ 15.700, en hausse de 15% sur la journée.

(avec April Joyner à New York, Rama Venkat Raman et Sruthi Shankar à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

Wall Street repart de l'avant avec les techs
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Exprimez-vous
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier
Publier également sur :
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier 1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme :

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via mail