Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Le pétrole au-dessus des 99 USD avec la baisse des réserves

Matières premières22/12/2011 09:56
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
Investing.com - Les options sur le brut ont prolongé ce jeudi leur progression d'hier, se retrouvant au-dessus des 99 USD du baril, tirées vers le haut par un large affaiblissement du dollar U.S. et par les signes d'une augmentation de la demande américaine.

Sur le marché aux matières premières de New York, les contrats sur le pétrole à échéance pour février se sont échangés à 99.09 USD le baril en première partie de séance européenne, gagnant 0.43%.

Ils avaient auparavant culminé à 99.4 USD, leur cours le plus élevé depuis le 14 décembre, avec 0.73% de fléchissement.

Cette progression survenait alors que l'indice dollar, reflétant les performances du billet vert par rapport à un panier constitué de six de ses principaux rivaux, reculait de 0.35% de son côté pour se situer à 80.07.

Les contrats sur le pétrole, libellés en dollars, ont tendance à monter quand ce dernier descend, les rendant moins coûteux pour les détenteurs d'autres devises.

Les prix continuaient à être stimulés par le rapport gouvernemental ayant montré hier que les réserves de pétrole brut des Etats-Unis avaient connu une plongée de 10.6 millions de barils la semaine dernière, la plus importante depuis la semaine achevée le 16 février 2011.

Meanwhile, prices continued to draw support from Wednesday’s government report showing that U.S. crude oil inventories dropped by 10.6 million barrels last week, the largest weekly drawdown since the week ended February 16, 2001.

Les Etats-Unis restent les premiers consommateurs de pétrole, avec près de 22% des besoins de la planète, après l'étude statistique de l'énergie mondiale de British Petroleum.

Les incertitudes persistantes sur l'éventuel durcissement des sanctions occidentales envers l'Iran en raison du programme nucléaire de celui-ci a également encouragé la montée des cours.

Celui-ci demeure le quatrième extracteur d'or noir du monde, avec près de 5% du volume mondial en 2011, et la menace d'une perturbation majeure des livraisons qui en proviennent a contribué à soutenir les prix de ces dernières semaines.

L'angoisse persistante liée à la crise de la dette souveraine de la zone euro a toutefois jugulé toute velléité de flambée après que la Banque Centrale Européenne ait accordé pour 489 milliards d'euros à 523 banques d'Europe lors de sa première offre de prêts triennaux illimités.

Cette opération n'a toutefois pas contribué à rassurer les observateurs, l'importance des sommes mises en jeu, laissant à penser que les établissements bancaires d'Europe estiment que les capitaux demeureront rares en 2012.

Sur le marché ICE, les futures Brent sur le brut pour février ont arraché 0.1% pour grimper à 107.81 USD du baril dans le même temps, soit 8.72 USD de mieux que leurs homologues américaines.

Leur écart est nettement retombé depuis le record à 27.88 USD établi à la mi-octore, se retrouvant sur la sellette en raison du retour attendu de la production de la Libye et du poids exercé dessus par la crise de la dette souveraine de la zone euro.


Le pétrole au-dessus des 99 USD avec la baisse des réserves
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email