Dernière minute
Fermer
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Mettre à Niveau Maintenant

Coronavirus: Déconfinement sur fond d'"embellie" et appel à la vigilance en France

Coronavirus 09/06/2021 14:40
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. La France entame ce mercredi la troisième phase du déconfinement progressif initié début mai, avec un couvre-feu retardé de deux heures, à 23h00, la réouverture des restaurants en salle, des clubs de sport, un relèvement de la jauge de fréquentat

PARIS (Reuters) - La France a entamé mercredi, dans un contexte de nette amélioration de la situation sanitaire, la troisième phase du déconfinement progressif initié début mai, avec un couvre-feu retardé de deux heures, à 23h00, la réouverture des restaurants en salle, des clubs de sport, un relèvement de la jauge de fréquentation des lieux culturels et un assouplissement du télétravail.

"Nous y sommes ! S'asseoir à la table d'un restaurant. S'évader le temps d'un spectacle. Vibrer à l'unisson dans des gradins. Retourner à la salle ... Cette vie nous avait tant manqué!", a salué Emmanuel Macron sur Twitter (NYSE:TWTR).

Mais "pour que cette reprise soit durable, continuons à respecter protocoles et gestes barrières", a prévenu le chef de l'Etat.

Malgré la nette amélioration de la situation sur le front de l'épidémie de COVID-19, qui a permis au gouvernement de suivre le calendrier de reprise graduelle fixé par Emmanuel Macron fin avril, les autorités appellent toujours à la prudence, afin d'éviter une résurgence épidémique.

"Nous devons rester vigilants, nous ne devons pas croire qu'une embellie signifie la fin de l'épidémie. Continuons à faire attention, continuons à respecter les gestes barrières, à porter nos masques (...) c'est aussi la meilleure protection contre les faux espoirs et les déconvenues", a plaidé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal lors du compte-rendu du conseil des ministres.

Alors que le taux d'incidence est désormais inférieur à 70 au niveau national, retrouvant les niveaux de début septembre, "le virus recule à nouveau" dans certains territoires du Sud-Ouest, a dit Gabriel Attal, un soulagement après les signes de reprise épidémique observés la semaine dernière en Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, régions jusque-là relativement épargnées par l'épidémie.

Pour le porte-parole du gouvernement, malgré "l'embellie très forte, très nette, très marquée, comme c'est le cas aujourd'hui, il y a le risque des variants qui pèse toujours, (...) le risque de foyers de contamination localisés dans certains territoires".

PAS DE RELÂCHEMENT

Reste que la nette diminution des nouveaux cas détectés - près d'un tiers en une semaine selon Gabriel Attal - permet ""une application pleine et entière du dispositif 'tester, alerter, protéger' qui doit nous permettre de contenir durablement l'épidémie dans notre pays", a-t-il souligné.

Cet "optimisme un peu précautionneux" de l'exécutif, revendiqué mardi par le président de la République lors d'un déplacement dans la Drôme fait écho aux avertissements lancés mardi par le Pr Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique, qui a mis en garde sur RTL (DE:RRTL) contre un relâchement prématuré dans l'application des gestes barrière.

Au-delà de l'ouverture des salles des cafés et restaurants, qui ne pouvaient jusqu'ici accueillir des clients qu'en terrasse, de la réouverture des salles de sports et des piscines, la journée de mercredi sera également marquée par la réouverture des thalassos, des tables de jeux dans les casinos, ou encore des salles de bowling et d'escape game.

Du côté des grands parcs de loisirs, autorisés à relancer leurs attractions à compter de mercredi, les réouvertures devraient s'égrener jusqu'à la mi-juin.

Ces différents établissements seront soumis à des contraintes en termes de jauge de fréquentation. Quant aux grands rassemblements de plus de 1.000 personnes (spectacles, événements sportifs ou culturels, festivals, foires et salons), ils seront soumis à un plafond de 5.000 personnes et leur accès sera conditionné à la présentation d'un "pass sanitaire" (attestation papier ou numérique dans l'application TousAntiCovid de schéma vaccinal complété, de test PCR ou antigénique négatif, ou de rétablissement du COVID-19 datant de plus de 15 jours et de moins de six mois).

La journée de mercredi marque aussi l'assouplissement des restrictions sur les flux de voyageurs, avec une classification par couleurs (rouge, orange, vert) de la situation sanitaire des pays de provenance ou de destination, qui régit les mesures s'appliquant à l'arrivée en France.

ESPOIR POUR LES DISCOTHÈQUES ?

Les patrons de boîtes de nuit - fermées depuis plus d'un an - attendent toujours pour leur part une date de réouverture, après l'énigmatique "pour les discothèques, rendez-vous le 21 juin, avec moi", lancé mardi par Emmanuel Macron sans plus de précisions.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé mercredi lors d'un point presse consacré au pass sanitaire à Roland-Garros que la réouverture des discothèques pourrait intervenir dans le courant de l'été, dans des conditions qui restent à définir.

Le gouvernement souhaite notamment éviter la multiplication des fêtes "sauvages", a-t-il souligné.

Les conditions de réouverture, qui "restent à déterminer" mais pourraient faire intervenir le pass sanitaire, "seront expliquées dans les 10-15 jours à venir", a déclaré Olivier Véran. Elles devraient permettre "une réouverture, nous l'espérons vraiment, au cours de l'été de ces discothèques".

Selon les derniers chiffres officiels, en France, alors que la vaccination est ouverte à tous les adultes depuis le 31 mai et sera élargie aux 12-18 ans à compter du 15 juin, plus de 14 millions de personnes ont été vaccinées (avec un schéma vaccinal complet d'une ou deux doses en fonction des vaccins et des antécédents).

Plus de 28 millions de personnes ont déjà reçu une première dose de vaccin contre le COVID-19 en France, où l'épidémie a fait plus 110.000 décès.

(Myriam Rivet, édité par Blandine Hénault et Jean-Stéphane Brosse)

Coronavirus: Déconfinement sur fond d'"embellie" et appel à la vigilance en France
 

Lire Aussi

Shanghaï de nouveau en alerte face au COVID-19
Shanghaï de nouveau en alerte face au COVID-19 Par Reuters - 07/07/2022

par Brenda Goh et Roxanne Liu SHANGHAI/PEKIN (Reuters) - Shanghaï et plusieurs autres villes de Chine sont de nouveau en alerte face au COVID-19 et les autorités s'emploient à...

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Nos applications
TÉLÉCHARGERApp store
Investing.com
© 2007-2022 Fusion Media Ltd Tous droits réservés
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
  • Inscrivez-vous GRATUITEMENT et obtenez:
  • Alertes en temps réel
  • Options avancées du portefeuille
  • Graphiques personnalisés
  • App entièrement synchronisée
Inscription via Google
ou
Inscription via Email