Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

Elon Musk accusé d’arnaque au Dogecoin – Un investisseur réclame $258 milliards

Publié le 17/06/2022 09:56
TSLA
-
DOGE/USD
-

Investing.com – Un investisseur attaque Elon Musk en justice, lui reprochant le plongeon de la cryptomonnaie Dogecoin !

Le patron de Tesla (NASDAQ:TSLA) et SpaceX en en effet été poursuivi pour 258 milliards de dollars jeudi par un investisseur qui l'accuse d'avoir mis en place un système pyramidal pour soutenir le Dogecoin.

La plainte, déposée auprès du tribunal fédéral de Manhattan, accuse plus spécifiquement Musk de racket pour avoir vanté les mérites du Dogecoin et fait grimper son prix, pour ensuite le faire plonger.

"Les défendeurs savaient depuis 2019 que le Dogecoin n'avait aucune valeur et pourtant ils en ont fait la promotion pour tirer profit de son commerce", indique la plainte, citée par Reuters.

"Musk a utilisé son piédestal d'homme le plus riche du monde pour opérer et manipuler le système pyramidal Dogecoin pour le profit, l'exposition et l'amusement" peut-on également lire dans le dépôt.

Notons que la plainte concerne également des commentaires de Warren Buffett, Bill Gates et d'autres personnes remettant en cause la valeur des crypto-monnaies. Elon Musk n’est donc pas le seul visé.

En plus d’un paiement record, le plaignant exige aussi que Musk et ses entreprises soient légalement empêchées de promouvoir le Dogecoin. Il demande par ailleurs qu'un juge déclare que le trading du Dogecoin est un jeu d'argent en vertu des lois fédérales et new-yorkaises.

Reuters note aussi que la plainte indique que la chute du Dogecoin a commencé à peu près au moment où Musk a présenté l'émission "Saturday Night Live" de NBC qualifiant le Dogecoin d'"arnaque" au cours de l’émission.

Soulignons pour finir que Tesla accepte actuellement les paiements en Dogecoin pour ses produits de marchandising.

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés