Dernière minute
Investing Pro 0
SOLDES Cyber Monday : Jusqu’à -60% sur InvestingPro+ RÉCLAMER L’OFFRE

Annexion de la Russie, revenu personnel, IPC de la zone euro - Ce qui fait bouger les marchés ce vendredi

Economie 30/09/2022 12:09
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters.
 
GBP/USD
+0,07%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
AAPL
+0,85%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
AMZN
+0,12%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
LCO
+2,82%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
ESZ2
-0,15%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
CL
+2,81%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- La Russie officialise le plus grand accaparement de terres que le monde ait connu depuis des décennies. Les États-Unis publient les données sur les revenus et les dépenses des particuliers pour le mois d'août. Les actions sont sous pression en raison des signes de faiblesse de Meta Platforms, propriétaire de Facebook, et même de Amazon. Le taux d'inflation de la zone euro atteint 10 % et les ministres européens de l'énergie ne parviennent toujours pas à aplanir leurs divergences sur la manière de modérer la crise énergétique qui se profile. Voici ce qu'il faut savoir sur les marchés financiers le vendredi 30 septembre, dernier jour du troisième trimestre.

1. L'accaparement des terres par la Russie

Le président russe Vladimir Poutine a signé un décret officialisant l'annexion de quatre régions de l'Ukraine. Il s'agit du plus grand accaparement de terres que le monde ait connu depuis au moins trois décennies et de la plus grande étape vers la restauration du contrôle russe sur ses États satellites depuis l'effondrement de l'Union soviétique.

Cette décision fait suite à des référendums organisés le week-end dernier sous la menace d'armes à feu dans les régions de Zaporizhzhya et de Kherson, et sous une forte pression à Donetsk et Luhansk, qui ont été condamnés par le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. L'Ukraine, les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Union européenne ont tous déclaré qu'ils ne reconnaîtraient jamais ces actions.

Poutine a signé le décret le jour où les forces russes semblaient sur le point de subir une nouvelle défaite dans l'est de l'Ukraine. Elles ont été contraintes d'évacuer la ville de Lyman, dans la région de Donetsk, ce qui complique encore la tâche de ravitaillement des troupes de Moscou plus au sud.

2. Meta gèle les embauches, Amazon va fermer des centres d'appels

Meta Platforms (NASDAQ:META), le propriétaire de Facebook et Instagram, va geler les embauches et chercher à réduire les coûts, dans un retranchement rare pour une société qui n'a connu que la croissance au cours de ses 18 ans d'histoire. L'action Meta, qui a atteint son plus bas niveau en près de quatre ans en début de semaine, a augmenté de 1,1 % dans les échanges de prémarchés, soulagée par le fait qu'elle s'attaque à un problème de coûts de plus en plus pressant.

Bloomberg a rapporté qu'Amazon (NASDAQ:AMZN) fermera tous ses centres d'appels aux États-Unis, sauf un, car elle s'efforce également de maîtriser ses coûts, cette fois en ce qui concerne ses dépenses immobilières. Selon Bloomberg, Amazon cherchera à adopter un régime de travail à distance à la place.

Avec les rapports sur l'intention supposée d'Apple (NASDAQ:AAPL) d'annuler une augmentation de la production d'iPhone, l'impression est que le ralentissement atteint même les méga-capitalisations qui ont soutenu le marché américain pendant la majeure partie de la dernière décennie.

3. Les actions sont prêtes pour la sixième semaine de baisse en sept semaines ; les données sur le revenu personnel et les dépenses sont attendues

Les actions américaines devraient récupérer une partie des pertes de jeudi dues au ralentissement à l'ouverture mais sont toujours en cours pour ce qui serait leur sixième perte hebdomadaire sur les sept dernières.

Vers 13h20, les Dow Jones futures étaient en hausse de 201 points, soit 0,7%, tandis que les S&P 500 futures et les Nasdaq 100 futures étaient en hausse légèrement plus importante.

L'attention se portera d'abord sur les données relatives aux {{ecl-234||revenus} et aux dépenses personnelles pour le mois d'août, qui sont attendues à 14h30, ainsi que sur la lecture des prix des dépenses de consommation personnelle qui - on l'a peut-être oublié - sont la mesure préférée de l'inflation par la Réserve fédérale.

Une série de discours de la Fed suivra, avec des interventions du vice-président Lael Brainard, du président de la Fed de New York John Williams, de la Fed de Richmond Tom Barkin et de la Fed de Cleveland Loretta Mester.

4. L'inflation de la zone euro atteint 10 %

Aucun répit en vue pour la Banque centrale européenne. Le taux d'inflation de la zone euro a atteint 10% en septembre, grâce à de fortes hausses en Allemagne et aux Pays-Bas qui ont compensé les tendances plus faibles en France et en Espagne.

Les nouvelles du marché du travail ont été légèrement meilleures, puisque les chiffres du chômage en Allemagne et en Italie se sont révélés mieux que prévu, bien que ce tableau soit également susceptible de se détériorer avec la fin d'une saison touristique estivale exceptionnelle. En Allemagne, le nombre de personnes ayant un emploi avait déjà atteint son maximum en août.

Ailleurs en Europe, la livre est revenue à son niveau pré-budgétaire de 1,12 $, le Premier ministre Liz Truss et le Chancelier de l'Échiquier Kwasi Kwarteng ayant finalement rencontré l'Office of Budget Responsibility. Le refus de Kwarteng de permettre à l'OBR de publier une évaluation indépendante de l'impact de son mini-budget avait été l'un des principaux facteurs de l'effondrement de la livre sterling qui avait suivi.

5. Le pétrole rebondit avant que l'OPEP+ ne prévoie de réduire ses quotas

Les prix du pétrole brut ont consolidé leur retour au-dessus de 80 dollars, alors que le dollar s'affaiblit, le marché étant soutenu par les informations selon lesquelles l'OPEP et ses alliés réduiront à nouveau les quotas de production lors de leur réunion de la semaine prochaine.

L'effet que cela aura sur les volumes de production réels n'est pas clair, étant donné que le bloc ne respecte déjà pas ses quotas avec une marge de plus de 3 millions de barils par jour.

Par ailleurs, les ministres de l'énergie de l'UE se sont à nouveau réunis pour trouver des moyens d'atténuer la crise énergétique imminente, un jour après que l'Allemagne a déclaré qu'elle empruntera jusqu'à 200 milliards d'euros (198 milliards de dollars) pour amortir l'impact des prix de l'énergie sur son économie cet hiver.

Vers 13h30, les contrats à terme sur le brut américain étaient en hausse de 0,4% à 81,54 dollars le baril, tandis que le Brent était en hausse de 0,4% à 87,50 dollars le baril.

Annexion de la Russie, revenu personnel, IPC de la zone euro - Ce qui fait bouger les marchés ce vendredi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
felicia frank
felicia frank 30/09/2022 21:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
J'ai commencé mon investissement avec 5 000 $ et réalisé un bénéfice de 14 250 $ en une semaine de négociation et je suis actuellement plus intelligent. Je gagne 21 450 $ chaque semaine Avec l'aide de maria_andres_Diego sur instagram ..tout cela grâce à elle
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email