Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Selloff des obligations, Peloton en jeu, résultats de Tyson Foods - Ce qui fait bouger les marchés ce lundi

Economie 07/02/2022 12:37
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- Les marchés obligataires continuent de lutter après le virage faucon de la BCE jeudi et les révisions surprenantes des données sur l'emploi aux États-Unis vendredi. Les actions devraient également ouvrir en baisse, mais Peloton s'écarte de la tendance après des rapports suggérant qu'Amazon (NASDAQ:AMZN) et Nike (NYSE:NKE) envisagent de faire une offre pour la société. Le chancelier allemand Olaf Scholz se rend à Washington alors que l'Occident s'efforce de trouver une ligne unifiée pour faire face aux menaces de la Russie en Ukraine, tandis que les prix du pétrole sont à la peine alors que les diplomates se préparent à reprendre les discussions sur la levée des sanctions contre l'Iran. Voici ce qu'il faut savoir sur les marchés financiers ce lundi 7 février.

1. Les rendements obligataires continuent d'augmenter

Les marchés obligataires du monde entier sont restés sous pression après la publication vendredi des données sur l'emploi aux États-Unis, qui ont montré que le marché du travail avait été beaucoup plus fort au cours des trois derniers mois que prévu initialement. Cela a renforcé les attentes selon lesquelles la Réserve fédérale pourrait relever les taux d'intérêt de 50 points de base lors de sa réunion de mars, au lieu des 25 points de base qui font encore - seulement - l'unanimité.

Les bons du Trésor américain se sont stabilisés dans les fourchettes dans lesquelles ils sont tombés vendredi, mais en Europe, les rendements continuent d'augmenter - et les écarts entre les marchés du noyau dur et les marchés périphériques de la zone euro continuent de se creuser - après la réunion de la Banque centrale européenne de jeudi, au cours de laquelle la présidente de la BCE, Christine Lagarde, a refusé catégoriquement d'exclure une hausse des taux d'intérêt cette année. Lagarde prend la parole au Parlement européen à 15h45.

Le directeur de la banque centrale néerlandaise, Klaas Knot, un faucon réputé, a déclaré dans une interview ce week-end qu'il attend une hausse dès octobre. Les rendements des obligations d'État italiennes à 10 ans ont augmenté de 11 points de base, tandis que leurs équivalents grecs ont augmenté de 22 points de base. Le rendement de référence allemand à 10 ans a augmenté de 3 points de base pour atteindre 0,24%, son plus haut niveau en trois ans.

2. Peloton en jeu

Amazon et Nike envisagent tous deux de lancer une offre sur Peloton Interactive (NASDAQ:PTON), selon divers rapports publiés ce week-end. L'action a réagi en augmentant de 22% dans les transactions de pré-marché.

Le fabricant d'appareils de fitness connectés est entré en jeu après avoir perdu plus de 80 % de sa valeur depuis son pic fin 2020, en raison de pertes croissantes qui l'ont contraint à abandonner son créneau de fabricant de matériel haut de gamme et à rechercher une base de clients plus large.

Le groupe est déjà sous pression pour secouer ses performances de la part d'actionnaires activistes. Cependant, toute acquisition par un nom de la Big Tech serait susceptible de susciter un intérêt substantiel de la part des régulateurs antitrust, qui semblent moins enclins qu'auparavant à accepter l'expansion incessante de la Big Tech.

3. Les actions devraient ouvrir en baisse en raison des inquiétudes sur les taux ; Tyson et Hasbro publient leurs résultats

Les actions américaines devraient ouvrir en baisse lundi, après avoir connu une journée mitigée vendredi en réponse au rapport sur le marché du travail.

Vers 13h15, les Dow Jones futures étaient en baisse de 81 points, soit 0,2%, tandis que les S&P 500 futures étaient en baisse d'un montant similaire. Les contrats à terme sur le NASDAQ 100 ont baissé un peu moins, de 0,1%.

Alors que seules des données économiques de second plan sont attendues - les chiffres du crédit à la consommation pour le mois de décembre sont annoncés à 16 heures - l'attention devrait se porter sur les résultats, avec la publication des résultats de Tyson Foods (NYSE:TSN), Loews (NYSE:L), Hasbro (NASDAQ:HAS) et ON Semiconductor.

Alibaba (NYSE:BABA) sera également au centre de l'attention, alors que des rapports font état d'une possible vente d'actions par Softbank (OTC:SFTBY).

4. Scholz à Washington, Macron à Moscou

Le chancelier allemand Olaf Scholz rend visite au président américain Joe Biden pour tenter d'élaborer un ensemble de sanctions en cas d'invasion russe en Ukraine. Des sources américaines ont répété ce week-end qu'un tel scénario est probable, malgré l'insistance de la Russie.

Divers rapports suggèrent que les Etats-Unis et leurs alliés européens s'efforcent de trouver des alternatives à l'approvisionnement en gaz naturel russe qui leur permettraient de refuser les flux passant par le gazoduc Nord Stream 2. Ce gazoduc est actuellement en attente de l'approbation finale des régulateurs allemands. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré lundi que les prix du gaz en Europe devraient rester élevés pendant un certain temps.

Le président français Emmanuel Macron, quant à lui, doit rendre visite à son homologue russe à Moscou. Le président chinois Xi Jinping a approuvé la position de M. Poutine sur l'Ukraine lors de sa visite à Pékin la semaine dernière.

5. Le pétrole toujours en ébullition malgré les nouvelles sur l'Iran

Les prix du pétrole brut continuent de se négocier bien au-dessus de 90 dollars le baril, malgré l'absence de perturbation majeure du complexe énergétique du Texas suite à la tempête hivernale de la fin de la semaine dernière.

L'annonce de la reprise mardi des discussions sur la levée des sanctions contre l'Iran n'a apporté qu'un soulagement mineur.

À 13h30, les contrats à terme sur le brut américain étaient en baisse de 0,9 % à 91,50 $ le baril, tandis que le brent était en baisse de 0,4 % à 92,86 $ le baril.

Selloff des obligations, Peloton en jeu, résultats de Tyson Foods - Ce qui fait bouger les marchés ce lundi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email