Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

Atos plonge en Bourse, regain d'inquiétudes sur la situation financière

Publié le 05/02/2024 07:46
Mis à jour le 05/02/2024 10:10
© Reuters. Le logo d'Atos, à Paris, France. /Photo prise le 16 février 2022/REUTERS/Sarah Meyssonnier

(Reuters) -Atos plonge lundi à la Bourse de Paris alors que le groupe de services informatiques, en grandes difficultés financières, a prévenu que son projet d'augmentation de capital était devenu caduc et annoncé dans le même temps la nomination d'un mandataire ad hoc pour encadrer ses discussions avec ses banques.

A 9h55, l'action Atos (EPA:ATOS) chutait de 29,2% à 2,783 euros, sa plus forte baisse en séance depuis 1992.

Dans un point sur sa situation financière, Atos a indiqué que "compte tenu de l’évolution du contexte du marché, les conditions de réalisation du projet d’augmentation de capital avec droits préférentiels de souscription de 720 millions d’euros ne sont plus réunies".

"L’engagement de garantie accordé par BNP Paribas (EPA:BNPP) et J.P. Morgan n’est plus en vigueur", a ajouté le groupe.

Le projet d'augmentation de capital faisait partie d'un ensemble plus large de mesures destinées à sortir Atos d'une grave crise financière.

Outre cette levée de fonds, Atos négocie actuellement avec ses banques d'une restructuration de sa dette et prévoit des cessions d'actifs.

La branche Tech Foundations, regroupant les activités de conseil en informatique, doit ainsi être cédée au groupe EPEI de l'homme d'affaires tchèque Daniel Kretinsky mais l'opération semble de plus en plus remise en cause.

Lundi, Atos a dit lundi continuer ses discussions avec EPEI, "sans certitude qu’elles aboutissent à un accord".

Parallèlement, le groupe discute avec Airbus (EPA:AIR) du rachat de son activité Big Data & Security (BDS). Les deux sociétés sont dans la phase de "due diligence", a indiqué Atos.

Concernant les discussions avec ses banques, Atos a annoncé lundi la nomination d'un mandataire ad hoc chargé d'encadrer les négociations.

Ce mandat ad hoc ne concernerait que la dette financière de d'Atos et serait sans incidence sur les salariés, clients et fournisseurs, a précisé Atos.

© Reuters. Le logo d'Atos, à Paris, France. /Photo prise le 16 février 2022/REUTERS/Sarah Meyssonnier

La nomination du mandataire ad hoc effraie les investisseurs car cela pourrait suggérer qu'Atos pourrait bientôt devoir se placer sous une procédure de sauvegarde, a commenté un analyste sous couvert d'anonymat.

"Atos informera le marché en temps utile de l’avancée des discussions avec ses banques, de son nouveau plan de refinancement, de ses projets de cession, ainsi que de la possible évolution de sa structure de capital qui pourrait entraîner une dilution des actionnaires existants, en fonction de l’accord sur la structure de refinancement", a conclu le groupe dans un communiqué.

(Rédigé par Kate Entringer et Blandine Hénault, avec la contribution de Stéphanie Hamel)

Derniers commentaires

en discussions pour en.culer ses actionnaires
Ce stade est acte maintenant c’est avec ou sans v…
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés