Dernière minute
Investing Pro 0
🚨 Nos données Pro révèlent le véritable gagnant de la saison des résultats Accéder aux données

Attention, investisseurs du S&P 500 : ça ne s'annonce pas très bien !

Actions 06/12/2022 09:18
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Investing.com
 
US500
-1,04%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
CL
-3,49%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
VIX
0,00%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
XLK
-0,83%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
XLC
-2,00%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
US2US...
9,60%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Investing.com - Contrairement aux attentes, l'indice S&P 500 s'est fortement redressé depuis la mi-octobre. Jusqu'au mouvement de correction d'hier, l'indice directeur américain a même pu se détacher de 17,7% de ses plus bas annuels. La question est donc de savoir s'il s'agit déjà du début d'un nouveau cycle haussier ou si les ours reviennent en force.

Compte tenu des nombreux défis qui attendent les acteurs du marché, il n'est pas facile de répondre à cette question.

Avec le récent rallye boursier, les conditions financières se sont à nouveau considérablement assouplies - un signal d'alarme, car la Fed veut resserrer les conditions afin d'endiguer l'inflation la plus élevée depuis quarante ans.

Le National Financial Conditions Index (NFCI) calculé par la Réserve fédérale est récemment tombé à -0,27, son niveau le plus bas depuis la mi-mai. Les valeurs supérieures à zéro indiquent un environnement financier étroit en comparaison historique. Le NFCI indique un environnement financier favorable à partir de valeurs inférieures à zéro. L'indice de stress fournit des informations sur la situation actuelle des marchés boursiers, monétaires et obligataires américains ainsi que sur le système bancaire parallèle.



NFCI

Le rallye de reprise observé récemment était plutôt le résultat du grand soulagement des acteurs du marché face au fait que la Fed lève le pied pour le moment et que la fin du cycle de hausse des taux est en vue. Bien que Powell ait récemment déclaré qu'il était temps de ralentir le rythme des hausses de taux, sa déclaration reste valable après la dernière réunion Fed : selon celle-ci, la Fed pourrait devoir relever les taux beaucoup plus que ce qui avait été supposé dans les "dot plots" des banquiers centraux en septembre, avait-il alors déclaré.

Les raisons en sont les suivantes : les conditions financières se sont déjà visiblement assouplies, le marché de l'emploi continue de tourner rond (voir les données de l'emploi américaines de novembre) et la mondialisation est en partie inversée (tensions avec la Chine et la Russie, loi anti-inflationniste aux États-Unis). La grande inconnue est le prix du pétrole, qui pourrait repartir à la hausse avec une réouverture de la Chine, ce qui donnerait un coup de pouce non souhaité à l'inflation.

Actuellement, les acteurs du marché voient le pic des taux d'intérêt en mai 2023 à 5,00 à 5,25%. Il s'agit de garder un œil sur cette fourchette dans les prochains Dot Plots des banquiers centraux américains, qui seront publiés le 14 décembre en même temps que les décisions de politique monétaire de la Fed, afin de pouvoir estimer si le "peak hawkishness" a effectivement déjà été atteint.


Fed Rate Monitor Tool

James Bullard, directeur de la Fed de Saint-Louis, a récemment estimé que la politique monétaire de la Fed n'était pas encore assez restrictive pour contrer l'inflation record aux États-Unis et a déclaré que le taux directeur de 5 pour cent constituait la limite inférieure du taux directeur requis, tandis que la limite supérieure pourrait être plus proche de 7 pour cent.


Bullard Presentation

La prochaine phase pour le marché des actions dépendra surtout de la profondeur de la récession à venir. Alors que le fabrication aux Etats-Unis est récemment tombé en zone de contraction, mesuré par l'ISM, le secteur des services se porte toujours bien. Pantheon Macro explique la surperformance des prestataires de services en premier lieu par le déplacement des dépenses des consommateurs des biens vers les services. Toutefois, compte tenu du ralentissement du marché de l'emploi l'année prochaine, Pantheon Macro s'attend à ce que le secteur des services subisse également un ralentissement important en raison de la baisse de l'épargne des consommateurs.

Il est quasiment certain que les États-Unis vont entrer en récession, mais la question est de savoir quelle sera son ampleur. Selon l'indicateur de récession calculé par la Fed de New York, la probabilité que l'économie américaine soit en récession en septembre 2023 est d'environ 23 pour cent. En règle générale, si cet indicateur dépasse la barre des 30 pour cent, une récession a suivi à chaque fois depuis 1960.


New York Fed Recession Indicator

Il est vrai que le marché des actions se redresse généralement avant la fin d'une récession. Mais nous n'en sommes pas encore au stade de la récession. Cela se voit aisément à la Inversion de la courbe des taux, qui est toujours massivement inversée à 81 points de base et ne montre encore aucun signe de pentification, comme cela a été le cas pour toutes les autres récessions depuis 1990.


Spread 10 ans et rendement américain à 2 ans

En moyenne, à l'exception de la grande crise financière, le S&P 500 a perdu environ 24 % de sa valeur à chaque récession depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Actuellement, la baisse entre le sommet et le niveau actuel est d'environ 17 %. Il y aurait donc encore une bonne marge de manœuvre pour le bas, surtout si l'on considère que l'économie américaine se dirige vers une récession qui aura bien entendu un impact négatif sur les bénéfices des entreprises et les dépenses des consommateurs.

Selon un récent rapport FactSet, les analystes ont nettement revu à la baisse leurs prévisions de bénéfices pour octobre et novembre, à moins 5,6 pour cent. C'est nettement plus que lors des 20 derniers trimestres (-2,1 pour cent) et des 40 derniers trimestres (-2,7 pour cent). Et ce n'est pas tout : les prévisions de bénéfices pour 2023 sont également en baisse : les prévisions de BPA 2023 ont chuté de 3,6 pour cent à 232,52 dollars au cours des deux derniers mois, et dans le même temps, le PER attendu du S&P 500 est passé de 15,2 à 17,6 sur la même période.


FactSet

Le multiple moyen du S&P 500 pendant les récessions est de 14,5, ce qui représente un potentiel de baisse supplémentaire d'environ 17,6% par rapport au SPX actuel, à condition que le marché évalue les risques de récession et de bénéfices en conséquence.

Le graphique du S&P 500 s'inscrit dans la même logique : la semaine dernière, l'indice boursier américain s'est arrimé à sa ligne de tendance baissière de cette année. Il s'en est suivi une correction des cours qui a même ramené le S&P 500 en dessous de sa ligne de tendance des 200 derniers jours. Aux États-Unis, la ligne moyenne est considérée comme un instrument particulièrement valable pour déterminer l'évolution des cours à moyen et long terme. Les prochains jours revêtent donc une importance particulière : en effet, le prochain seuil important que le S&P 500 doit défendre se situe déjà à 3.996 points. S'il n'y parvient pas, il risque de retomber sur les lissages des 100 et 50 derniers jours à 3.932 et 3.834 points.


S&P 500 Index

Le VIX, qui est tombé dernièrement à 18,95 points, son niveau le plus bas depuis avril 2022, et qui envoie donc un signal d'alerte clair, invite également à la prudence ; après tout, cette année, le S&P 500 s'est toujours retourné à la baisse lorsque le VIX était proche de moins de 20 points, ou à la hausse lorsque le baromètre de la volatilité était supérieur à 35 points (+-2).


VIX Index

La performance sectorielle du S&P 500 le mois dernier, où les services de communication (NYSE:XLC) et la technologie (NYSE:XLK) ont été les plus performants, ne cadre pas non plus avec le tableau. Il est vrai qu'au début d'un nouveau cycle économique, ces deux secteurs ont tendance à mieux performer. Toutefois, nous nous trouvons très probablement encore dans la phase finale du dernier cycle économique et non au début d'un nouveau cycle.


Performance du secteur

En résumé, le rallye actuel n'est rien d'autre qu'un rallye classique de marché baissier, à moins que la Fed n'appuie massivement sur les freins dans les prochains mois, ne réduise les taux d'intérêt et ne relance le QE, ce qui semble peu probable à ce stade étant donné sa priorité de refroidir l'économie.

par Robert Zach

Le contenu ne constitue pas une recommandation de trading pour l'achat ou la vente de tout type de titres ou de produits dérivés.

Attention, investisseurs du S&P 500 : ça ne s'annonce pas très bien !
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (2)
PELTIER Eric
PELTIER Eric 07/12/2022 10:44
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Oui merci, en général, Investing et ses articles sont un bon indicateur contrarien
Christian HUBERSON
Christian HUBERSON 06/12/2022 10:09
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Bonne analyse très complète !
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email