⌛ Avez-vous raté le gain de 13% des ProPicks en mai? Profitez de nos choix d'actions pour juin.Voir actions

Israël: La banque centrale veut de la clarté sur les dépenses de défense

Publié le 31/03/2024 12:01
© Reuters. Un drapeau israélien flotte devant le bâtiment de la Banque d'Israël à Jérusalem. /Photo d'archives/REUTERS/Ronen Zvulun

par Steven Scheer

JERUSALEM (Reuters) - Le directeur de la banque centrale d'Israël a appelé dimanche le gouvernement à mettre en œuvre une politique budgétaire responsable en réduisant les dépenses non liées à la défense afin de compenser toute nouvelle augmentation du budget militaire.

Les législateurs ont approuvé ce mois-ci un budget de l'État modifié pour 2024 qui ajoute des dizaines de milliards de shekels pour financer la guerre d'Israël contre le Hamas à Gaza, alors que le conflit dure depuis bientôt six mois.

Amir Yaron, gouverneur à la Banque d'Israël, a déclaré qu'un comité devrait être créé prochainement afin d'établir le budget de la défense en toute connaissance de cause.

"Il devrait définir les besoins d'Israël en matière de défense dans les années à venir et formuler un programme budgétaire pluriannuel approprié qui tiendra compte de toutes les ramifications sur l'économie", a-t-il indiqué dans une lettre adressée aux ministres et aux membres du parlement.

"Il est important que, s'il y a une augmentation supplémentaire de ce budget au-delà de ce qui a déjà été décidé, elle soit accompagnée d'ajustements fiscaux qui empêcheront au moins une augmentation durable du ratio de dette publique sur PIB."

Israël a l'intention d'augmenter de quelque 20 milliards de shekels (5 milliards d'euros) ses dépenses annuelles de défense à l'avenir.

Le budget amendé prévoit également le versement d'indemnités aux ménages et aux entreprises victimes de la guerre, déclenchée par l'attaque choc du Hamas contre Israël du 7 octobre.

Il prévoit un déficit de 6,6% du produit intérieur brut (PIB) en 2024, contre 2,25% avant la guerre. En février, le déficit est passé de 4,8% en janvier à 5,6% sur les 12 mois précédents.

© Reuters. Un drapeau israélien flotte devant le bâtiment de la Banque d'Israël à Jérusalem. /Photo d'archives/REUTERS/Ronen Zvulun

Amir Yaron a déclaré que l'économie israélienne était confrontée à des défis importants, en particulier une faible productivité du travail et des compétences de base insuffisantes qui empêchent les hommes juifs ultra-orthodoxes et les femmes arabes de s'intégrer au marché du travail.

L'économie israélienne a connu une croissance de 2% en 2023, avec un PIB par habitant nul. Le gouverneur a déclaré que l'économie israélienne était entrée en guerre avec de bons fondamentaux économiques et que, par le passé, elle s'était rapidement remise des crises.

(Reportage de Steven Scheer ; rédigé par Kirsten Donovan, version française Benjamin Mallet)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés