Dernière minute
Investing Pro 0
SOLDES Black Friday : Jusqu’à -54% sur InvestingPro+ RÉCLAMER L’OFFRE

Les actions européennes en forte baisse ; la BoE et la BNS devraient suivre l'exemple de la Fed

Actions 22/09/2022 09:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters.
 
EUR/USD
-0,06%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
UK100
+0,27%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
XAU/USD
-0,04%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
FCHI
+0,08%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DE30
+0,01%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
HSBA
+0,50%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Par Peter Nurse

Investing.com - Les marchés boursiers européens ont enregistré une forte baisse jeudi, les investisseurs digérant une nouvelle hausse importante des taux d'intérêt par la Réserve fédérale américaine, ouvrant probablement la voie à un resserrement monétaire agressif de la part de la Banque d'Angleterre et de la Banque nationale suisse.

Vers 9h55, l'indice allemand DAX était en baisse de 1,1%, le CAC 40 français de 1,2% et le FTSE 100 britannique de 0,7%.

La banque centrale américaine a relevé ses taux de 75 points de base mercredi, comme prévu par la majorité des observateurs, et a annoncé d'autres hausses de taux, une trajectoire plus abrupte et plus longue que celle prévue par les marchés.

Le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré que la banque centrale était désormais disposée à prendre le risque d'une faiblesse de l'économie pour freiner l'inflation. Ce ralentissement est susceptible d'avoir un impact plus large étant donné le rôle de l'économie américaine en tant que principal moteur de la croissance mondiale.

Le marché s'attend également à ce que d'autres grandes banques centrales relèvent agressivement leurs taux plus tard dans la journée de jeudi afin de juguler l'inflation élevée. La Banque d'Angleterre, la Banque nationale suisse et la Norges Bank en Norvège doivent toutes tenir des réunions aujourd'hui.

La Banque centrale européenne (BCE) a relevé ses taux d'intérêt de 75 points de base la semaine dernière et devra continuer à le faire malgré le ralentissement de la croissance, car l'inflation est trop élevée, a déclaré Isabel Schnabel, membre du conseil d'administration de la BCE, jeudi.

La principale publication de données économiques en Europe jeudi sera les chiffres de confiance des consommateurs pour la zone euro, qui devraient montrer une détérioration en septembre à -25,8, contre -24,9 en août.

Dans l'actualité des entreprises, l'action de Credit Suisse (SIX:CSGN) a chuté de 3% après que le Financial Times a rapporté que le prêteur suisse a élaboré des plans pour diviser sa banque d'investissement en trois, cherchant à vendre des unités rentables afin d'éviter une levée de capitaux préjudiciable.

L'action HSBC (LON:HSBA) a chuté de 1,3 % après que l'unité de gestion d'actifs de la banque a déclaré qu'elle éliminerait progressivement les centrales électriques au charbon et les mines de charbon thermique de ses participations cotées.

Les prix du pétrole ont légèrement augmenté jeudi, rebondissant après être tombés à des plus bas de près de deux semaines au cours de la session précédente, sous l'effet conjugué de la constitution de stocks, d'un resserrement de la politique monétaire et d'un renforcement du dollar.

Les stocks de brut américains ont augmenté de 1,1 million de barils la semaine dernière, selon les données de la Energy Information Administration. En outre, l'attitude belliciste de la Réserve fédérale a suscité des craintes de récession mondiale tout en portant le dollar à son plus haut niveau en 20 ans, ce qui a rendu le brut plus cher pour les acheteurs étrangers.

À 09h55, les contrats à terme sur le brut américain s'échangeaient en hausse de 0,7 % à 83,52 $ le baril, tandis que le contrat sur le brent augmentait de 0,6 % à 90,35 $. Les deux contrats ont chuté de plus de 1% mercredi, et sont en passe de subir leur première perte trimestrielle en plus de deux ans.

En outre, les contrats à terme sur l'or ont baissé de 0,5 % à 1 666,90 $/oz, tandis que EUR/USD a légèrement augmenté de 0,1 % à 0,9850.

Les actions européennes en forte baisse ; la BoE et la BNS devraient suivre l'exemple de la Fed
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email