Rejoignez plus de 750.000 investisseurs qui copient les actions des portefeuilles des milliardairesInscription Gratuite

Les actions européennes restent stables dans l'attente de la décision de la Fed

Publié le 25/07/2022 11:06
© Reuters
EUR/USD
-
UK100
-
XAU/USD
-
FCHI
-
DE40
-
PHG
-
ETL
-
0RYA
-
GC
-
LCO
-
CL
-
STOXX
-
RYA
-

Par Scott Kanowsky

Investing.com -- Les marchés boursiers européens sont restés stables lundi, les investisseurs évaluant l'impact potentiel d'une nouvelle hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale, attendue plus tard cette semaine.

À 11h45, le DAX allemand était en baisse de 0,03%, le CAC 40 français était en hausse de 0,03% et le FTSE 100 britannique était inchangé. L'indice paneuropéen STOXX 600 est resté proche de la ligne d'équilibre à 425,68.

La semaine dernière, la Banque centrale européenne a occupé le devant de la scène en augmentant ses taux d'intérêt de 50 points de base jeudi, sa première hausse en 11 ans, et cette semaine, c'est au tour de la Réserve fédérale.

Cette semaine, c'est au tour de la Federal Reserve. La banque centrale américaine devrait augmenter ses taux d'au moins 75 points de base, l'inflation restant élevée. La déclaration du FOMC et la conférence de presse du président de la Fed, Jerome Powell, qui l'accompagnera seront également étudiées attentivement, le marché tentant d'évaluer la possibilité que ce resserrement agressif plonge la plus grande économie du monde et le principal moteur de la croissance mondiale dans la récession.

La secrétaire d'État au Trésor américain, Janet Yellen, a déclaré dimanche que la croissance économique américaine ralentissait et elle a reconnu le risque de récession, mais elle a affirmé qu'un ralentissement n'était pas inévitable.

Pendant ce temps, les perspectives de croissance se sont encore assombries en Europe lundi, l'indice Ifo allemand du climat des affaires pour juillet, très surveillé, ayant chuté plus que prévu à 88,6.

Les données publiées vendredi ont également montré que l'indice composite des directeurs d'achat de la zone euro est repassé en territoire de contraction pour la première fois depuis mars 2021.

Dans l'actualité des entreprises, les actions d'Eutelsat Communications SA (EPA:ETL) ont chuté de plus de 17 % après que l'opérateur de satellites a déclaré être en pourparlers de fusion avec son rival OneWeb.

Les actions du fabricant néerlandais d'équipements médicaux Koninklijke Philips NV (AS:PHG) ont également chuté de plus de 10 % après que la société a annoncé une baisse plus importante que prévu de son bénéfice de base au deuxième trimestre, à 216 millions d'euros (220 millions de dollars), en raison de pénuries d'approvisionnement et de blocages en Chine.

Les actions irlandaises de Ryanair (LON:RYA) Holdings PLC (IR:RYA) ont augmenté après que la plus grande compagnie aérienne d'Europe en termes de nombre de passagers a affiché un bénéfice après impôts de 170 millions d'euros (174 millions de dollars) pour les trois mois à la fin du mois de juin - son premier bénéfice au cours du trimestre en trois ans, mais bien en deçà des niveaux de bénéfices d'avant le COVID-19.

Les prix du pétrole ont chuté, poursuivant leur récente baisse, les traders craignant que la réunion de la Fed de cette semaine ne donne lieu à un nouveau resserrement monétaire, ce qui affecterait la croissance économique mondiale et donc la demande de pétrole brut.

L'annonce d'une offre supplémentaire a également pesé sur le pétrole, la National Oil Corporation libyenne ayant déclaré ce week-end qu'elle avait l'intention de ramener sa production à 1,2 million de barils par jour en deux semaines.

La production de ce membre de l'OPEP a été sévèrement touchée par une lutte de pouvoir entre des gouvernements rivaux et un sous-investissement chronique dans les infrastructures.

À 11h50, les contrats à terme sur le brut américain s'échangeaient en baisse de 0,12% à 94,59 dollars le baril, tandis que le contrat sur le brent baissait de 0,16% à 98,22 dollars. Les deux contrats sont en baisse pour la quatrième session consécutive.

En outre, le contrat or a baissé de 0,01% à 1 727,25 dollars, tandis que EUR/USD a augmenté de 0,07% à 1,0217.

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés