Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA a sélectionné 6 actions qui ont bondi de +25% au T1. Quelles sont les actions qui s'envoleront au T2 ?Voir la liste compète

OneWeb India obtient l'autorisation d'exploiter des services satellitaires à large bande et attend les fréquences nécessaires

EditeurHari Govind
Publié le 23/11/2023 15:29
Mis à jour le 23/11/2023 15:29
© Reuters.

OneWeb India a reçu l'autorisation du Centre national indien de promotion et d'autorisation spatiale (IN-SPACe) d'exploiter des services satellitaires à large bande dans le pays, ce qui constitue une étape importante dans l'amélioration de la connectivité à l'internet, en particulier dans les zones reculées. Ce développement s'inscrit dans le cadre d'un effort plus large visant à réduire la fracture numérique et à stimuler la croissance économique en améliorant l'accès à l'éducation et aux services de santé en ligne.

L'autorisation, en attente de l'attribution du spectre par le ministère des télécommunications (DoT), permet à OneWeb India de lancer ses services pour une durée de cinq ans, une fois que les droits d'utilisation du spectre auront été accordés. La société, soutenue par Sunil Bharti Mittal du groupe Bharti, s'est déclarée prête à commencer ses activités et vise à fournir un accès internet à haut débit et à faible latence dans toute l'Inde.

Le projet de OneWeb India est soutenu par Eutelsat OneWeb, qui s'est remis de sa faillite en novembre 2020. L'entité restructurée s'enorgueillit d'un consortium de parties prenantes comprenant Bharti Global, Eutelsat, le gouvernement britannique et SoftBank, chacun détenant une participation de 12 %. L'Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) a déjà déployé 72 satellites dans le cadre de la constellation OneWeb, et prévoit d'atteindre une couverture mondiale complète d'ici la fin de l'année.

La société est prête à concurrencer d'autres acteurs majeurs du secteur indien des télécommunications, tels que Jio Satellite de Mukesh Ambani, le projet Kuiper d'Amazon (NASDAQ:AMZN) et Starlink. Alors que ces concurrents cherchent également à obtenir des autorisations opérationnelles, ils attendent une décision du gouvernement sur le cadre d'attribution du spectre.

Malgré le paysage concurrentiel, Sunil Mittal a minimisé la menace que représente Jio Satellite sur le marché des services de télécommunications par satellite, soulignant plutôt les défis posés par des entités internationales telles que Starlink et Amazon. En revanche, Mathew Oommen, de Jio, a souligné que l'entreprise était prête et disposait d'une infrastructure capable de fournir des services à haut débit à partir de l'espace à une vitesse de l'ordre du gigabit.

OneWeb et Jio se développent tous deux dans les régions rurales où l'accès au haut débit est limité. OneWeb prépare ses satellites en orbite géostationnaire (GEO) et en orbite terrestre basse (LEO) à cet effet. Parallèlement, Jio travaille avec la constellation GEO et MEO (orbite terrestre moyenne) de SES Satellites dans le cadre de son partenariat.

Alors que l'industrie attend que l'Autorité de régulation des télécommunications de l'Inde (TRAI) finalise les méthodes d'attribution du spectre satellitaire au milieu des débats sur la vente aux enchères ou l'assignation administrative, la nouvelle constellation O3b mPOWER de SES subit des retards qui ne sont pas liés à sa présence sur le marché indien ou au lancement imminent du service de JioSpaceFiber. Malgré ces pépins techniques, le déploiement de JioSpaceFiber reste sur la bonne voie avec un accès à des systèmes satellitaires alternatifs.

À la lumière de ces développements, l'Inde est prête à s'assurer une part importante du marché mondial des communications spatiales, qui devrait atteindre 1 000 milliards de dollars d'ici à 2030. Grâce aux contributions de longue date de l'ISRO à la technologie spatiale et à l'accent mis sur les services qui profitent à l'homme de la rue, l'Inde vise une participation de 40 milliards de dollars dans ce secteur en plein essor d'ici à 2040.

Cet article a été généré et traduit avec l'aide de l'IA et revu par un rédacteur. Pour plus d'informations, consultez nos T&C.

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés