Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA a sélectionné 6 actions qui ont bondi de +25% au T1. Quelles sont les actions qui s'envoleront au T2 ?Voir la liste compète

Pétrole: Pas besoin de réduire plus la production de l'Opep+, dit Gazprom Neft

Publié le 27/01/2024 14:07
Mis à jour le 27/01/2024 14:11
© Reuters. Un employé travaille à l'usine de lubrifiants Omsk (OZSM) de Gazprom Neft à Omsk. /Photo prise le 18 novembre 2022/REUTERS/Olesya Astakhova

par Olesya Astakhova et Vladimir Soldatkin

MOSCOU (Reuters) - Le directeur de la compagnie pétrolière russe Gazprom Neft a déclaré samedi qu'il ne voyait pas la nécessité d'une réduction supplémentaire de l'offre de pétrole des producteurs de l'Opep+, quelques jours avant une réunion du groupe.

Les producteurs de l'Opep+ se sont mis d'accord sur des réductions volontaires de production totalisant environ 2,2 millions de barils par jour (bpj) pour le premier trimestre sous l'impulsion de l'Arabie saoudite, qui a reconduit une baisse de 1 million de bpj.

Les producteurs de l'Opep+ doivent tenir une réunion ministérielle déterminante le 1er février. Selon des sources de l'organisation, elle décidera probablement de ses niveaux de production de pétrole pour le mois d'avril et au-delà dans les semaines à venir.

"D'une part, l'Opep+ a déjà décidé de réduire sa production et les réductions commencent dès maintenant, en janvier. D'autre part, nous approchons de la saison printanière, d'une augmentation saisonnière de la demande de pétrole. Cela ne saurait tarder, dans deux mois", a déclaré aux journalistes Alexander Dyukov, directeur général de Gazprom Neft.

"À mon avis, il n'est pas nécessaire pour le moment (d'ajuster l'accord de l'Opep+)", a-t-il ajouté.

Le dirigeant avait estimé plus tôt dans la journée qu'il y avait un léger excédent sur le marché mondial du pétrole.

Alexander Dyukov a également indiqué que sa société prévoyait d'augmenter ses volumes de raffinage du pétrole et sa production d'hydrocarbures en 2024, sans fournir de chiffres, alors que les investissements de Gazprom Neft sont considérés comme inchangés cette année.

L'Agence internationale de l'énergie, qui conseille les pays consommateurs de pétrole, a déclaré qu'avec le conflit au Moyen-Orient qui soulève des inquiétudes sur l'approvisionnement, sauf perturbations significatives des flux, le marché semblait raisonnablement bien approvisionné en 2024 et qu'un excédent pourrait apparaître si l'Opep et ses alliés mettaient fin aux réductions de production comme prévu au deuxième trimestre.

Le ministre russe de l'énergie, Nikolai Shulginov, a par ailleurs déclaré samedi que la production pétrolière du pays resterait probablement inchangée cette année, a rapporté l'agence de presse RIA.

La production russe de pétrole et de condensats de gaz a légèrement diminué l'année dernière pour atteindre 10,6 millions de barils par jour.

© Reuters. Un employé travaille à l'usine de lubrifiants Omsk (OZSM) de Gazprom Neft à Omsk. /Photo prise le 18 novembre 2022/REUTERS/Olesya Astakhova

L'agence de presse Interfax a également cité des propos de Nikolai Shulginov selon lesquels la Russie a réduit ses exportations d'essence à la suite d'un incident survenu dans la raffinerie de pétrole NORSI.

Cette panne a suscité des inquiétudes quant à une éventuelle pénurie d'essence dans tout le pays et des médias ont suggéré que le gouvernement envisageait d'interdire l'exportation de ce carburant, comme il l'avait fait à l'automne dernier.

(Reportage d'Olesya Astakhova ; rédigé par Vladimir Soldatkin, version française Benjamin Mallet)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés