Rejoignez plus de 750.000 investisseurs qui copient les actions des portefeuilles des milliardairesInscription Gratuite

Telecom Italia dit avoir accepté l'offre de KKR, Vivendi s'insurge

Publié le 06/11/2023 07:23
Mis à jour le 06/11/2023 07:25
© Reuters. Le siège de Telecom Italia, à Rome. /Photo prise le 22 novembre 2021/REUTERS/Yara Nardi
TLIT
-
VIV
-
KKR
-

(Reuters) - Telecom Italia (BIT:TLIT) a annoncé dimanche que son conseil d'administration avait approuvé l'offre du fonds américain KKR (NYSE:KKR) pour le rachat de son réseau de téléphonie fixe, une décision que son principal investisseur, Vivendi (EPA:VIV), a décrite comme illégale et a dit profondément regretter.

L'offre présentée par KKR valorise le réseau de téléphonie fixe de TIM à 18,8 milliards d'euros, a indiqué le groupe italien dans un communiqué, ajoutant que l'opération pour l'ensemble de Netco - qui inclut aussi les activités de câble sous-marin Sparkle - s'élevait à 22 milliards d'euros et permettrait de réduire sa dette d'environ 14 milliards d'euros.

Cette opération devrait être bouclée d'ici l'été 2024, a fait savoir TIM, qui avait accordé en juin dernier à KKR une période de négociations exclusives.

Soutenue par l'administration conservatrice de la présidente du Conseil italien Giorgia Meloni, cette cession est l'une des pierres angulaires du projet du directeur général de TIM, Pietro Labriola, destiné à sortir le groupe du gouffre financier.

Des sources ont déclaré à Reuters que TIM prévoyait de finaliser la vente sans l'accord des actionnaires, en dépit du vote demandé au préalable par Vivendi qui avait affiché sa réticence face aux conditions proposées par KKR.

© Reuters. Le siège de Telecom Italia, à Rome. /Photo prise le 22 novembre 2021/REUTERS/Yara Nardi

Réagissant à la décision du conseil d'administration de TIM, Vivendi a dit regretter "profondément" que l'offre de KKR ait été acceptée "sans avoir préalablement informé et sollicité le vote des actionnaires de Telecom Italia, enfreignant ainsi les règles de gouvernance applicables."

"La décision (...) est également entachée d'illégalité compte tenu du non-respect des règles relatives aux opérations significatives avec des parties liées", a dit le groupe française dans un communiqué, ajoutant qu'il utiliserait "l'ensemble des moyens légaux à sa disposition pour contester cette décision et protéger ses droits ainsi que ceux de tous les actionnaires".

(Reportage Elvira Pollina à Milan, rédigé par Jean Terzian)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés