Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

Tesla renonce à son projet de voiture à bas prix - sources

Publié le 05/04/2024 17:29
Mis à jour le 05/04/2024 19:00
© Reuters. Des voitures Model Y photographiées lors de la cérémonie d'ouverture de la nouvelle Gigafactory de Tesla à Gruenheide, en Allemagne. /Photo prise le 22 mars 2022/REUTERS/Patrick Pleul
TSLA
-

par Hyunjoo Jin, Norihiko Shirouzu et Ben Klayman

(Reuters) - Tesla (NASDAQ:TSLA) a renoncé à son projet de voiture à prix abordable sur lequel misaient les investisseurs pour soutenir sa croissance et faire du groupe un constructeur automobile de masse, a-t-on appris de trois sources proches du dossier et de messages internes consultés par Reuters.

La société américaine continuera à développer des robots-taxis à conduite autonome sur la même plateforme de véhicules de petite taille, ont déclaré les mêmes sources.

L'action du groupe perdait 3% en début d'après-midi à Wall Street à l'annonce de l'abandon de cet objectif de longue date.

Sur la plate-forme X, le directeur général de Tesla Elon Musk a accusé l'agence Reuters, à l'origine de l'information, de mensonge.

Le milliardaire a souvent qualifié de mission prioritaire la mise sur le marché de voitures électriques abordables. Son premier "plan directeur" pour l'entreprise, en 2006, prévoyait de fabriquer d'abord des modèles de luxe, puis d'utiliser les bénéfices pour financer une "voiture familiale à bas prix".

Ce revirement intervient alors que Tesla est confronté à une concurrence féroce au niveau mondial de la part des constructeurs chinois de véhicules électriques qui inondent le marché avec des voitures dont le prix n'excède pas 10.000 dollars.

Le projet de robots-taxis sans conducteur, qui pourrait prendre plus de temps à voir le jour, représente un défi d'ingénierie plus important et un risque règlementaire plus élevé.

"TOUT MISER SUR LE ROBOT-TAXI"

Deux sources ont déclaré avoir appris la décision de Tesla d'abandonner la Model 2 lors d'une réunion à laquelle ont assisté des dizaines d'employés, l'une d'entre elles précisant que la réunion s'est déroulée fin février.

"La directive d'Elon est de tout miser sur le robot-taxi", a déclaré cette personne.

La troisième source a confirmé l'annulation du projet et a déclaré que les nouveaux plans prévoient la production de robots-taxis, mais dans des volumes beaucoup plus faibles que ce qui avait été prévu pour la Model 2.

Reuters a pu consulter un message interne du 1er mars, émanant d'un responsable de programme de la Model 2, resté anonyme, conseillant aux ingénieurs d'attendre avant de parler aux fournisseurs "de l'annulation du programme".

Une quatrième personne au fait des projets de Tesla s'est montrée optimiste quant à cette décision d'abandonner le projet de voiture abordable au profit des robots-taxis, un segment que Musk considère comme l'avenir de la mobilité. Elle a toutefois averti que les projets de Tesla pourraient à nouveau changer en fonction des conditions économiques.

Alors que Tesla a passé des années à développer son Cybertruck expérimental, un pick-up électrique coûteux, les constructeurs automobiles chinois ont pris de l'avance sur les véhicules électriques abordables.

Le constructeur américain a annoncé mardi une baisse de 8% de ses livraisons en glissement annuel, juste après que son principal concurrent chinois, BYD, a enregistré une hausse de 13%. Le cours de l'action Tesla a chuté de 5% à la suite de cette nouvelle, aggravant une chute de plus de 40% depuis juillet dernier, ce qui représente une perte d'environ 400 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Néanmoins, la valorisation de Tesla, qui s'élève à 545 milliards de dollars, reste supérieure à la valeur combinée des trois constructeurs automobiles les plus importants qui viennent ensuite, à savoir Toyota (TYO:7203), Porsche (ETR:P911_p) et Mercedes-Benz.

La valeur de l'action Tesla a longtemps été basée sur les attentes futures en matière de ventes de masse et de voitures sans conducteur plutôt que sur ses ventes et ses bénéfices actuels.

Elon Musk a déclaré en 2020 que Tesla aspirait à vendre 20 millions de véhicules d'ici 2030, soit deux fois plus que ce que vend aujourd'hui le plus grand constructeur automobile du monde, Toyota. Avec la fin de la Model 2, il n'est pas évident de savoir comment cet objectif pourrait être atteint.

Du côté des analystes de Wall Street, on estime qu'une Tesla à 25.000 dollars permettrait de faire grimper les ventes du groupe à 4,2 millions de véhicules d'ici 2028, contre 1,8 million l'an dernier.

© Reuters. Des voitures Model Y photographiées lors de la cérémonie d'ouverture de la nouvelle Gigafactory de Tesla à Gruenheide, en Allemagne. /Photo prise le 22 mars 2022/REUTERS/Patrick Pleul

Le calendrier et le modèle commercial de Tesla pour le robot taxi restent quant à eux incertains. Musk a publiquement prédit un avenir de la mobilité dans lequel les taxis sans chauffeur pourraient devenir un mode de transport plus courant que les voitures conduites par des humains. Il a déclaré que Tesla "ne vaudrait pratiquement rien" si une capacité de conduite autonome totale n'était pas atteinte.

Tesla n'a pas encore prouvé être en capacité de produire une voiture autonome, bien qu'Elon Musk ait prédit pendant plusieurs années qu'une telle voiture était sur le point de voir le jour, une attente qui a en partie étayé la montée en flèche de la valorisation de Tesla. Le constructeur automobile fait face à des poursuites judiciaires et à des enquêtes sur des accidents impliquant ses systèmes d'aide à la conduite Autopilot et Full Self-Driving, qui ne sont pas totalement autonomes. Tesla a imputé ces accidents à des conducteurs inattentifs.

(Reportage Hyunjoo Jin à San Francisco, Norihiko Shirouzu à Austin et Ben Klayman à Detroit ; Version française Alban Kacher, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés