Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Découvrez les meilleures actions de Warren Buffett qui ont battu le S&P 500 de +174.3% 40% de réduction

TotalEnergies vise une décision finale pour le terminal de GNL de Matola d'ici septembre 2024

Publié le 25/10/2023 11:11
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Le siège de TotalEnergies, dans le quartier de la Défense. /Photo prise le 14 septembre 2023/REUTERS/Gonzalo Fuentes
 
TTEF
+1,37%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
NG
-1,29%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

CAPE TOWN (Reuters) - TotalEnergies prévoit de prendre une décision finale d'investissement (FID) sur le projet de terminal d'importation de gaz naturel liquéfié (GNL) dans le port de Matola au Mozambique d'ici septembre prochain, a déclaré un porte-parole mercredi.

Le terminal de Matola pourrait devenir le premier grand fournisseur de GNL de l'Afrique du Sud alors que le gouvernement cherche à développer son marché intérieur du gaz. Il est toutefois confronté à une pénurie d'approvisionnement, les champs de gaz exploités au Mozambique par Sasol devant s'assécher d'ici quelques années.

TotalEnergies s'est allié à la société privée sud-africaine Gigajoule et à des entités mozambicaines pour développer le terminal, jugé indispensable à l'approvisionnement en gaz de l'Afrique du Sud, pour un coût estimé à 550 millions de dollars (519,31 million d'euros).

Le terminal de GNL recevra des cargaisons de gaz destinées à une unité flottante de stockage et de regazéification amarrée dans le port de Matola, près de la capitale mozambicaine Maputo, bien que des retards dans la finalisation des accords d'achat de gaz aient retardé son développement.

"Matola LNG vise à fournir principalement de l'énergie à l'Afrique du Sud, qui est confrontée à de graves problèmes énergétiques avec des délestages récurrents (coupures d'électricité) et dont la production d'électricité actuelle provient de centrales au charbon", a déclaré un porte-parole de TotalEnergies dans un courriel. 

Le Mozambique fournit la majeure partie du gaz sud-africain destiné aux industries via le gazoduc Rompco.

Le terminal GNL de Matola s'inscrit dans un projet plus vaste qui le relie à une centrale électrique à gaz à cycle mixte d'une capacité de 2.000 mégawatts qui est considéré comme essentiel à l'expansion des exportations d'électricité dans la région de l'Afrique australe.

Le terminal de Matola ne fait pas partie du projet de projet de GNL de Total (EPA:TTEF), d'une valeur de 20 milliards de dollars, au nord du Mozambique, qui a été interrompu après une attaque djihadiste liée à l'organisation Etat islamique, bien que le groupe souhaite redémarrer le projet cette année.

(Reportage Wendell Roelf ; Rédigé par Jason Neely et David Evans ; version française Dagmarah Mackos, édité par Kate Entringer)

TotalEnergies vise une décision finale pour le terminal de GNL de Matola d'ici septembre 2024
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email