Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA a sélectionné 6 actions qui ont bondi de +25% au T1. Quelles sont les actions qui s'envoleront au T2 ?Voir la liste compète

Wall Street en hausse alors que la Fed signale une baisse des taux en 2024

Publié le 13/12/2023 23:06
Mis à jour le 13/12/2023 23:10
© Reuters. L'enseigne Wall Street est photographiée à la Bourse de New York (NYSE) dans l'arrondissement de Manhattan de la ville de New York, New York, États-Unis. /Photo d'archive/REUTERS/Carlo Allegri/

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en nette hausse mercredi, le Dow Jones atteignant un record en près de deux ans, après que la Réserve fédérale américaine (Fed) a laissé son taux directeur à son niveau actuel et signalé que son cycle de resserrement monétaire touchait à sa fin, avec une probable baisse des coûts du crédit l'an prochain.

L'indice Dow Jones a gagné 1,40%, ou 512,30 points, à 37.090,24 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 63,39 points, soit 1,37%, à 4.707,09 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 200,57 points (1,38%) à 14.733,96 points.

Dans sa décision de politique monétaire, à l'issue de sa réunion de deux jours, la Fed a de nouveau maintenu ses taux d'intérêt inchangés, comme cela était attendu, et indiqué que la quasi-totalité de ses responsables anticipaient une baisse des taux d'ici la fin de l'année 2024.

Alors qu'ils étaient stables avant la fin de la réunion de la Fed, les principaux indices de Wall Street ont basculé dans le vert dans la foulée du communiqué de la banque centrale américaine. Le Dow Jones a grimpé à un pic de clôture depuis janvier 2022, tandis que le S&P-500 et le Nasdaq se sont établis à un record cette année.

La tendance s'est accélérée avec la conférence de presse du président de l'institution, Jerome Powell, qui a déclaré qu'il était "peu probable" que la Fed relève encore ses taux et que la banque centrale était très vigilante pour éviter "l'erreur de maintenir les taux trop élevés pendant trop longtemps".

Avec son communiqué de politique monétaire, la Fed montre qu'elle "voit que les marchés ont déjà commencé à miser sur le fait que l'inflation reviendrait à la normale sans provoquer de récession", a commenté Tom Martin, gestionnaire de portfolio chez Globalt Investments, à Atlanta.

"Nous espérions que cela en serait ainsi, mais nous ne le pensions pas vraiment", a-t-il déclaré. D'après des données Fedwatch, la probabilité d'une baisse des taux d'intérêt en mai prochain est passée à 90%, contre 80%, avec l'annonce de la Fed.

Wall Street a enregistré des gains ces dernières semaines sur fond d'optimisme à propos de la fin du cycle de resserrement monétaire entamé par la Fed en mars 2022 pour contrôler l'inflation.

© Reuters. L'enseigne Wall Street est photographiée à la Bourse de New York (NYSE) dans l'arrondissement de Manhattan de la ville de New York, New York, États-Unis. /Photo d'archive/REUTERS/Carlo Allegri/

Un rapport du département américain du Travail publié dans la journée montre que les prix à la production aux Etats-Unis ont progressé en novembre de 0,9% en rythme annuel.

Tous les secteurs majeurs du S&P-500 ont enregistré des gains, au premier rang desquels l'immobilier et les services publics, particulièrement sensibles aux taux d'intérêt, qui ont tous deux augmenté de plus de 3%. Côté valeurs, à contre-courant de la tendance du jour, Pfizer (NYSE:PFE) a chuté de 6,7% après avoir communiqué des prévisions pour 2024 inférieures aux attentes de Wall Street.

(version française Jean Terzian)

Derniers commentaires

Cependant, elle a indiqué qu'elle s'attendait à ce que les taux baissent en 2024. elle mettra se sujet a l'ordre du jour dans les prochaine réunion
Bad news = good news ?
L'IPC de base est toujours deux fois supérieur à l'objectif officiel, la croissance du PIB est proche de 5 % et le marché du travail est exceptionnellement tendu. Pourquoi même penser à des baisses de taux ?
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés