Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

Wall Street ouvre en baisse, inquiète du biais restrictif de la Fed

Publié le 21/09/2023 16:10
© Reuters. Un panneau indiquant Wall Street à l'extérieur de la Bourse de New York (NYSE) à New York City, aux États-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Andrew Kelly
DJI
-
FDX
-
GOOGL
-
MRVL
-
AVGO
-
IXIC
-
GOOG
-

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York recule jeudi au lendemain des annonces de politique monétaire de la Réserve fédérale, dont le biais restrictif inquiète les investisseurs.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 110,98 points, soit 0,32% à 34.329,90 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,65% à 4.373,48 points.

Le Nasdaq Composite cède 1,05% soit 141,07 points, à 13.328,057 points.

La Fed a décidé mercredi de maintenir l'objectif des taux des "fed funds" à 5,25%-5,50%, tout en prévenant qu'elle pourrait le relever de nouveau si l'inflation se révélait plus persistante que prévu.

Par ailleurs, les projections économiques qui ont accompagné la décision sur les taux ont montré que la banque centrale s'attendait à ce que l'inflation demeure supérieure à sa cible plus longtemps que prévu dans ses prévisions précédentes, en juin.

L'inflation ne reviendrait à 2% qu'en 2026, ce qui pourrait pousser la Fed à maintenir ses taux élevés plus longtemps: la banque centrale estime que les taux ne baisseront que de 50 points de base en 2024, contre 100 pb prévus précédemment. "Dans ses nouvelles projections, le FOMC témoigne d’une plus grande confiance dans le scénario de 'soft landing', ce qui réduit l’ampleur des baisses de taux envisagées en 2024 et 2025", résume Bruno Cavalier, chef économiste d'Oddo BHF.

© Reuters. Un panneau indiquant Wall Street à l'extérieur de la Bourse de New York (NYSE) à New York City, aux États-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Andrew Kelly

Côté valeurs, FEDEX (NYSE:FDX) grimpe de 4,77% après avoir fait état d'un bond de 32% de son bénéfice ajusté pour son premier trimestre fiscal.

Alphabet (NASDAQ:GOOGL) envisage de cesser de se fournir en puces destinées à l'intelligence artificielle auprès de Broadcom (NASDAQ:AVGO) dès 2027, ce qui fait perdre 2,4% au groupe, et pourrait se tourner vers Marvell Technology (NASDAQ:MRVL) qui gagne 1,25%, rapporte The Information jeudi.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés