Dernière minute
0

Les 3 facteurs majeurs qui guideront les prix du pétrole en 2019

fr.investing.com/analysis/3-principaux-developpements-qui-devraient-motiver-les-prix-du-petrole-en-2019-200222547
Les 3 facteurs majeurs qui guideront les prix du pétrole en 2019
Par Ellen R. Wald, Ph.D.   |  11/01/2019 14:30
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Trois développements importants sur le marché du pétrole se sont produits cette semaine, et ceux-ci pourraient avoir une incidence sur les prix à long, à moyen et à court terme.

1. Les stocks de pétrole saoudien

L'Arabie saoudite a publié les résultats officiels d'un audit idépendant de ses réserves de pétrole effectué par DeGolyer et MacNoughton. Selon les résultats de l'audit les réserves de pétrole du Royaume s’élèvent à 263,1 milliards de barils (ce chiffre n’inclut pas la part de l’Arabie saoudite dans la zone neutre qu’elle partage avec le Koweït).

La publication de cette information est importante pour deux raisons. Tout d’abord, cela prouve que le scepticisme à l’égard des réserves auto-déclarées de l’Arabie saoudite était infondé. Il est clair que l'Arabie saoudite n'induit pas le public en erreur quant à la taille de ses réserves de pétrole.

Deuxièmement, l’Arabie saoudite a choisi de publier ces informations avant la vente prévue d’obligations au cours du deuxième trimestre de l’année par Aramco. Cette vente est destinée à collecter des fonds pour l’achat prévu par Aramco du géant saoudien de la pétrochimie, Sabic (SE: 2010). Il semble donc clair que l’annonce des chiffres des réserves officielles à cette époque est conçue pour renforcer l’offre obligataire d’Aramco.

2. Les exportations de pétrole iranien

Les données préliminaires de décembre 2018 montrent que les exportations iraniennes se situent dans la fourchette attendue, conformément aux exemptions pour réduction significative accordées par les États-Unis. Pour le moins, les exportations iraniennes pour décembre sont légèrement inférieures à ce à quoi on pourrait s’attendre. Le volume de pétrole autorisé par les huit pays autorisés à importer du pétrole iranien dans le nouveau régime de sanctions américain est de 950 000 barils par jour.

Cela n'inclut pas la Grèce, l'Italie et Taïwan, qui n'ont pas divulgué leurs SRE. Selon TankerTrackers.com, les exportations de pétrole iranien ont totalisé près de 942 000 barils par jour en décembre, ce qui est inférieur au montant autorisé. Les exportations connues vers l’Inde, la Chine et la Turquie se situaient toutes au-dessous de leurs quotas autorisés. Cependant, environ 370 000 barils de pétrole par jour sont toujours en transit, sans destination précise.

Les traders devraient s’attendre à ce que les exportations iraniennes à mesure que les pays auotorisés à acheter du pétrole à l'Iran franchissent les obstacles logistiques que posent la reprise des achats de pétrole iranien et les énormes obstacles financiers mis en place par les États-Unis. Par exemple, l'Inde a récemment déclaré qu'elle avait commencé à payer son pétrole iranien entièrement en roupies (elle payait auparavant en une combinaison de roupies et d'euros). L’Iran pourra utiliser les roupies pour payer des produits indiens comme le permet la politique SRE.

Bien sûr, juste au moment où cette logistique est en train de se mettre en place, les responsables des politiques américaines vont devoir réévaluer les autorisations accordés, et pourraient tout à fait décider en avril de les révoquer intégralement.

3. Réductions supplémentaires de la production saoudienne?

L'augmentation des prix récemment constatée sur le pétrole est alimentée par les nouvelles positives concernant le différend commercial entre les États-Unis et la Chine et par la vérification que les producteurs de l'OPEP ont réduit leur production. Plus précisément, l'Arabie saoudite a annoncé qu'elle avait réduit les exportations de pétrole en janvier à 7,2 millions de barils par jour et qu'elle le ferait encore davantage en février, à 7,1 millions de barils par jour. Al-Falih a déclaré que l'Arabie saoudite avait déjà réduit sa production de pétrole à 10,2 millions de barils par jour, alors qu'elle n'avait accepté de réduire qu'à 10,311 millions de barils par jour lors de la dernière réunion de l'OPEP.

Le Wall Street Journal a rapporté qu'un responsable de l'OPEP a déclaré que les Saoudiens visaient un prix de 80 dollars le baril. C’est peut-être un prix qu’ils aimeraient voir sur la base du budget 2019 de l’Arabie saoudite, mais ce n’est pas un objectif réaliste pour le moment et le ministre saoudien du Pétrole le sait bien. L’Arabie saoudite réduit peut-être davantage sa production de pétrole qu’elle ne l’avait promis, mais ne vous attendez pas à une réduction importante de ce marché.

L'Arabie saoudite cible les acheteurs chinois et devra maintenir ses exportations à un certain niveau si elle ne veut pas céder son statut nouvellement retrouvé de premier fournisseur de pétrole de la Chine. Bien que la Russie et l'Arabie saoudite collaborent dans le cadre de coopération OPEP-non-OPEP, elles sont concurrentes sur un marché chinois de plus en plus restreint.

Retrouvez les actualités et analyses Investing.com France sur Facebook-Investingcomfrance, Twitter-InvestingFrance et Telegram-Investingfr.

Les 3 facteurs majeurs qui guideront les prix du pétrole en 2019
 

Lire Aussi

Les 3 facteurs majeurs qui guideront les prix du pétrole en 2019

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires
Silber Shark
Silber Shark 14/01/2019 10:34
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
L Iran continue a vendre sont petrole mais n accepte pas le $ comme la Russie et la chine , le petro-dollar est mort Vive le petro-yuan chinois !
Répondre
1 0
Silber Shark
Silber Shark 11/01/2019 15:38
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
La Saoudite risque la faillite ! 2020 ?
Répondre
1 1
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email