Dernière minute
0

4 Évènements influents sur le Pétrole à surveiller cette semaine

fr.investing.com/analysis/4-evenements-a-surveiller-sur-les-marches-petroliers-cette-semaine-200221509
4 Évènements influents sur le Pétrole à surveiller cette semaine
Par Ellen R. Wald, Ph.D.   |  13/09/2018 11:30
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Cet article a été publié en anglais le 13 septembre 2018.

Plus tôt cette semaine, les marchés ont pu observer une forte hausse du prix du pétrole. De plus, les fondamentaux du pétrole pourraient indiquer qu'il a atteint un point bas. Cependant, les fondamentaux géopolitiques continueront probablement à générer de la volatilité. Voici ce qui pourrait affecter le prix du pétrole cette semaine et la suivante:

1. Les prix du pétrole ont augmenté cette semaine, mais ce n’est pas une indication pour l’avenir

Les prix du pétrole ont augmenté cette semaine suite aux nouvelles selon lesquelles les stocks aux États-Unis ont baissé la semaine précédente. Mercredi 12 septembre, le Brent a atteint 80 dollars le baril. Un autre facteur qui fait grimper les prix du pétrole est l’antivipation des traders selon laquelle les nouvelles sanctions iraniennes auront un effet beaucoup plus important sur le marché pétrolier. Les analystes prévoient maintenant que pas moins de 1,5 million de barils par jour de pétrole iranien pourraient sortir du marché, que l'Arabie saoudite n'augmentera pas autant sa production pétrolière qu'anticipé et que la production de l'industrie pétrolière américaine restera essentiellement stagnante jusqu'à ce qu'une plus grande capacité de pipeline soit disponible en 2019. Ces convictions font augmenter les prix du pétrole qui seront livrés en octobre. Les observateurs du marché doivent se rappeler que ce ne sont que des prévisions. La production de pétrole de schiste continue de croître, mais pas aussi rapidement que prévu. En outre, l’Arabie saoudite pourrait certainement décider d’augmenter ses exportations de pétrole.

2. Le stockage flottant de l’Iran est de retour

Les sanctions américaines contre l’industrie pétrolière iranienne n’entrent en vigueur que début novembre. Toutefois, Tanker Trackers rapporte que l’Iran stocke déjà du pétrole dans des pétroliers au large de ses côtes. Selon l'analyse de Tanker Trackers, le stockage temporaire du pétrole dans des camions-citernes est courant pour les pays producteurs de pétrole. La différence est que ces pétroliers, qui détiennent collectivement 15,3 millions de barils de pétrole et de condensats, n’ont pas de destination. Selon le rapport Tanker Trackers, l’Iran aurait stocké 40 millions de barils de pétrole et de condensats lors de la précédente série de sanctions. Après la fin des sanctions, l’Iran a vendu la totalité de son stockage flottant. Il y avait des soupçons selon lesquels l’Iran aurait effectué des ventes clandestines de son stockage flottant alors que les sanctions précédentes étaient toujours en vigueur. Cette fois-ci, les observateurs des marchés pétroliers devraient surveiller de près la quantité de pétrole et de condensats que l’Iran est en train d'accumuler et si le pétrole est expédié, en violation des sanctions. Quand et si les sanctions prennent fin, l'Iran essaiera probablement de vendre ce pétrole le plus rapidement possible.

3. L’écart entre le WTI et le Brent progresse, ce qui est bon pour les exportations de pétrole des États-Unis

L’écart de prix entre le WTI et le Brent est maintenant proche de 10 dollars le baril. Cela fait que les exportations de pétrole sont très attrayantes pour la Corée du Sud et le Japon, notamment parce que ces pays cherchent à remplacer leurs importations de pétrole iranien. Les producteurs de pétrole aux États-Unis offrent des rabais. Les acheteurs asiatiques autres que la Chine - qui sont actuellement impliqués dans un différend commercial avec les États-Unis - en profitent. Cela ne fera qu'accroître la pression sur les producteurs américains pour qu'ils exportent davantage de pétrole, malgré les réductions. Cet écart croissant est également alimenté par les craintes que le Brexit ne provoque une pénurie de main-d’œuvre pour la production de pétrole de la mer du Nord. Cependant, le député d’Aberdeen (où se trouve l’essentiel de l’industrie pétrolière britannique) a qualifié ces craintes d’«alarmistes» et a déclaré qu’elles étaient sans fondement.

4. L’ouragan Florence arrive, mais les prix de l’essence ne devraient généralement pas être affectés

Les parties nord des oléoducs Colonial et Plantation, qui transportent des produits pétroliers, traversent des zones qui pourraient être touchées par les inondations causées par l'ouragan Florence lorsqu'il frappera la Caroline du Nord et la Caroline du Sud. Cela pourrait provoquer des pannes de courant susceptibles de perturber les canalisations dans leur partie nord. La Caroline du Nord, la Virginie, Washington DC, le Maryland, le Delaware et peut-être le New Jersey pourraient être touchés, ce qui pourrait entraîner une hausse temporaire des prix de l’essence.

4 Évènements influents sur le Pétrole à surveiller cette semaine
 

Lire Aussi

4 Évènements influents sur le Pétrole à surveiller cette semaine

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email