Dernière minute
0

Impact de la hausse du pétrole sur les compagnies aériennes

fr.investing.com/analysis/impact-de-la-hausse-du-petrole-sur-les-compagnies-aeriennes-200219019
Impact de la hausse du pétrole sur les compagnies aériennes
Par Mathieu Lebrun   |  12/01/2018 13:20
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Le baril de Brent approche des 70$. Il affiche une progression de plus de 60% depuis début juillet (il cotait alors autour de 43$). On en parle finalement peu, mais cette hausse est énorme et risque d’impacter énormément de secteurs. Et notamment les compagnies aériennes. Donc question : la valorisation actuelle de la plupart des compagnies aériennes a-t-elle intégré cette hausse du pétrole ? Faut-il anticiper une chute avec les prochaines publications de résultat qui, forcément, sur le T4, subiront cette hausse du pétrole ?

Jetons d’abord un oeil à la situation du secteur européen Travel & Leisure. Ce compartiment regroupe à la fois des sociétés hôtelières (type Accor (PA:ACCP)) mais surtout des compagnies aériennes.

1
1

Aïe. La situation graphique n’est pas bonne. En effet, le secteur est en train de buter sur une grosse zone de résistance horizontale, autour des 270 points. A l’image des configurations des gros noms du secteur type Lufthansa (DE:LHAG) ou IAG, nous sommes en pleine zone de turbulence. Et Air France-KLM (PA:AIRF) ne fait pas exception.

▶ Air France-KLM : zone de turbulences !

Regardez la configuration d’Air France-KLM (FR0000031122).

2
2

Entre des divergences baissières apparues sur les indicateurs techniques journaliers et un cours sur ses sommets de 2017, j’ai personnellement décidé de shorter le titre mardi (NB : cela fait partie de mes conseils quotidiens pour vous aider à investir sur les marchés ; je vous offre ici 14 jours de conseils pour que vous puissiez essayer). Désormais, le titre est sorti de son canal haussier de court terme, ce qui devient encore plus intéressant car un autre élément vient peser sur le titre : les taux.

Sur ce second point, la séance de mercredi a été marquée par une nouvelle poussée des rendements obligataires US. Selon Bloomberg, la Chine commencerait en effet à envisager de diminuer voire d’arrêter ses achats de d’obligations américaines. Conséquence « logique » de la normalisation de politique monétaire de la Fed. Jetons un oeil à la situation du Tbond (le 30 ans US) dont j’ai fait un article. Donc si certains secteurs se trouvent en première ligne dans un environnement de remontée des taux (comme l’immobilier ou les utilities), d’autres risquent indirectement d’en subir les effets avec la dépréciation du billet vert.

Car si le dollar rechute, comme par rapport au yen ou par rapport à l’euro, (disons par exemple vers les 1,25/1,30$ cette année), cela risque de tirer l’ensemble des matières premières à la hausse. Pétrole en tête. Or quid des bénéfices des compagnies aériennes si le Brent devait poursuite sa remontée vers les 100$ cette année ?

Décidémment, Air France-KLM me semble un très bon pari baissier pour ce début d’année, et je conserve cette vente à découvert en portefeuille !

Impact de la hausse du pétrole sur les compagnies aériennes
 

Lire Aussi

Impact de la hausse du pétrole sur les compagnies aériennes

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via mail