Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA a sélectionné 6 actions qui ont bondi de +25% au T1. Quelles sont les actions qui s'envoleront au T2 ?Voir la liste compète

Incertitudes mondiales : CHF et JPY sous pression

Publié le 06/07/2016 13:49
Mis à jour le 31/08/2022 18:00

La bataille des valeurs refuges (par Arnaud Masset)

Les marchés financiers ont ajusté de façon classique dans le sillage du référendum britannique, autrement dit, les investisseurs se sont détournés du risque pour rechercher la sécurité. Sur le marché des changes, il en est résulté une forte augmentation de la demande de francs suisses et de yens japonais, les deux valeurs refuges par excellence, tandis que la livre sterling, la monnaie unique et toutes les devises matières premières se sont repliées. Toutefois, depuis mi-juin, le swissie et le yen se comportent différemment.

Historiquement, la corrélation entre le CHF/USD et le JPY/USD se situe entre 0.4 et 0.6 (cela concerne la corrélation hebdomadaire, bihebdomadaire et mensuelle), mais depuis le vote pro-Brexit, la dynamique entre les deux monnaies refuges a considérablement changé. Elle est passée en négatif – à environ -0.40 en moyenne -, ce qui implique que le franc a perdu un peu de son statut de refuge. Reste à savoir pourquoi.

Il semble que cela tienne aux banques centrales. L'une des deux institutions a réussi à intimider les traders, alors que l'autre a perdu sa crédibilité. Après la décision des Britannique de quitter l'UE, la BNS a annoncé être intervenue sur le marché des changes et a prévenu qu'elle continuerait de le faire pour empêcher une nouvelle montée du franc. Quelques jours plus tard, le swissie a renoué avec ses niveaux pré-Brexit. En revanche, le yen a continué de s'apprécier massivement face à toutes les devises. Ce matin, le CHF a cédé 0.20% face au dollar. Le yen, lui, a bondi de 0.70%, ce qui montre clairement que la corrélation est à présent négative. Cela laisse penser que quoi que la BoJ fasse pour dévaluer le yen, le marché ne mordra pas à l'hameçon, comme ce fut le cas en janvier dernier lorsque la BoJ a adopté les taux négatifs et que le yen a pris 4% en moins de trois jours. La BNS paraît donc avoir réussi à préserver sa crédibilité, contrairement à la banque centrale nipponne qui devra maintenant faire face seule au nombre croissant d'investisseurs désespérément en quête de solutions pour protéger leurs capitaux.

Les mesures de la BNS seront-elles suffisantes ? (par Yann Quelenn)

La banque nationale suisse dilate son bilan afin d'atténuer les pressions haussières sur le franc. Le montant total des avoirs à vue a nettement progressé lors de la semaine close le 1er juillet. Il est passé de 6.3 milliards CHF à 507.5 milliards en une seule semaine après le Brexit. La taille du bilan – plus de 100% du PIB annuel helvétique - nous paraît inquiétante. Le rythme de l'augmentation n'avait plus été aussi rapide depuis l'abandon de l'ancrage en janvier 2015.

Nous craignons que la politique des taux négatifs et les interventions de change ne soit pas suffisantes pour soulager les pressions suscitées par les conditions économiques et de marché incertaines. Le CHF continuera probablement à souffrir de son statut de valeur refuge traditionnelle. Il reste largement surapprécié et les pressions déflationnistes devraient persister. Nous ne pensons pas que la politique monétaire actuelle entraînera une hausse de l'inflation.

La BNS se tient également en alerte face aux développements touchant l'UE, et plus particulièrement au risque d'un éclatement de l'Union. Cette possibilité monte en puissance. La Finlande vient de lancer une pétition sur une sortie de l'Europe. La BNS pourrait prendre des mesures de plus grande envergure pour protéger la monnaie et l'économie du pays.

GBP/USD - Trading At +30-Year Lows.

GBP/USD - Trading At +30-Year Lows.

EURUSD La paire EUR/USD s'est fortement affaibli. Un support horaire se situe à 1,1074 (plus bas du 06/07/2016), tandis qu'une résistance horaire se trouve à 1,1189 (plus haut du 24/06/2016). Une forte résistance est assurée par la barre des 1,1479 (plus haut du 06/05/2016). De fortes évolutions ne doivent pas être exclues, car il y a encore beaucoup d'incertitudes concernant l'évaluation des actifs sur le marché. À plus long terme, la structure technique favorise un biais baissier à très long terme aussi longtemps que la résistance des 1,1714 (plus haut du 24/08/2015) tiendra bon. La paire évolue au sein d'une fourchette depuis début 2015. Un support plus solide se situe à 1,0458 (plus bas du 16/03/2015). Cependant, la structure technique qui existe depuis décembre dernier implique une progression graduelle.

GBPUSD La paire GBP/USD poursuit sa décrue. Elle s'échange à des niveaux inédits depuis plus de 30 ans. Elle a cassé le support horaire des 1,3121 (plus bas du 27/06/2016) et une résistance horaire se tient à 1,3534 (plus haut du 29/06/2016). Les incertitudes sont importantes sur le marché, on ne peut exclure un nouveau repli. La structure technique à long terme est négative et favorisera une accentuation de la baisse aussi longtemps que les cours resteront au-dessous de la résistance des 1,5340/64 (plus bas du 04/11/2015, voir aussi la moyenne mobile quotidienne à 200 jours). Le support clé des 1,3503 (plus bas du 23/01/2009) a été cassé et la voie est à présent grande ouverte vers un nouveau reflux.

USDJPY La paire USD/JPY continue de baisser. Les supports horaires sur 101,70 (plus bas intrajournalier) ont été cassés et la paire se dirige à présent vers le support horaire des 99,02 (plus bas du 24/06/2016). Une résistance horaire se trouve 103,39 (plus haut du 01/07/2016). La paire devrait poursuivre sa consolidation à court terme. Nous privilégions un biais baissier à long terme. Un support se situe actuellement à 96,57 (plus bas du 10/08/2013). Une hausse progressive vers la résistance majeure des 135,15 (plus haut du 01/02/2002) semble absolument peu probable. La paire devrait poursuivre sa chute vers le support des 93,79 (plus bas du 13/06/2013).

USDCHF La paire USD/CHF se dirige vers la résistance horaire des 0,9837 (plus haut du 28/06/2016), tandis qu'un support horaire se situe à 0,9648 (plus haut du 24/06/2016). La paire devrait s'affaiblir davantage. À long terme, la paire évolue toujours au sein d'une fourchette depuis 2011, en dépit de quelques turbulences enregistrées lorsque la BNS avait mis fin au cours plafond du CHF. Un support clé peut se situer à 0,8986 (plus bas du 30/01/2015). La structure technique favorise un biais haussier à long terme depuis décembre dernier.

Derniers commentaires

Japon dette de 350%. Démographie en baisse. Perte de 6% des terres agricoles avec Fukushima, problème d'ailleurs toujours pas résolu !. Abenomics en veux tu en voilà, dilution monétaire, plus que de raison, chiffre macro économique en chute libre. . Et donc YEN valeur refuge, c'est quand même dingue ça, qu'est qu'on ferait pas pour soutenir le S&P500, la dette US et le Gold
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés