Dernière minute
Investing Pro 0
NOUVEAU! Données utiles avec InvestingPro+ Essayez 7 jours GRATUITEMENT

Inflation : l’euro fragilisé

Par Philippe BéchadeForex04/04/2022 12:31
fr.investing.com/analysis/inflation--leuro-fragilise-200441682
Inflation : l’euro fragilisé
Par Philippe Béchade   |  04/04/2022 12:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Pour Philippe Béchade, l’euro est aujourd’hui confronté à un problème de taille : comment faire face à une inflation structurelle, qui dure depuis plus d’un an, et contre laquelle la BCE ne s’est pas encore positionnée ? Et comment gérer une pénurie d’énergie qui sera probablement suivie de beaucoup d’autres ?

Sommée par Washington de choisir son camp face à un Poutine présenté comme l’incarnation du mal, l’Europe a donc choisi son camp en adoptant le principe d’une mise sous embargo progressive de la Russie, quitte à manquer de gaz, de titane, de nickel, d’engrais, etc.

Car quand le « camp du bien » affronte le mal, c’est dur pour tout le monde : il faut consentir des sacrifices pour que la victoire soit plus éclatante (« à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire »… vous connaissez l’adage).

En accédant à toutes les « propositions » américaines (boycott du gaz russe et achats massifs de GNL texan), l’Europe cesse d’incarner une hypothétique 3ème voie « indépendante » sur la planète et peut tirer un trait sur son ambition de tirer de notre « monnaie unique » des avantages assez comparables à ceux que le dollar procure à l’Oncle Sam.

Certes, Bruxelles n’applique pas l’extraterritorialité punitive du droit européen à quiconque utilise l’euro pour tout type de transaction dans le monde comme le fait Washington avec le dollar… mais en alignant son agenda géopolitique sur celui de son allié de l’OTAN (gel, ou plutôt confiscation des avoirs de personnalités russes puis – et c’est totalement inédit – de ceux de la Banque Centrale russe), cela revient à susciter la même méfiance que vis-à-vis des US.

Et en comparaison du dollar, une fois rayé son avantage de devise « indépendante » (son seul avantage face à la livre sterling), l’euro se trouve ramené à sa dimension d’instrument monétaire dysfonctionnel… miné des différentiels de performances économiques majeurs entre le Nord et le Sud et une hétérogénéité fiscale qui siphonne les flux de capitaux de grands pays à fort tissus industriel, au profit de petits pays axant tout leur développement sur les services financiers.

La BCE impuissante ?
Mais voici l’euro confronté à un problème existentiel : comment faire face à une inflation structurelle, qui s’est installée dans notre quotidien depuis 12 mois et contre laquelle la BCE n’a rien pu faire, mais également une pénurie d’énergie qui sera probablement suivie de nombreuses autres ?

Alors que la BCE promet de se donner 6 mois avant d’entamer un cycle de resserrement monétaire, ce qui va assurer au dollar un différentiel de rendement de 150 à 175 Pts au minimum (selon que la Fed enchaînera 2 ou 3 tours de vis de 50 Pts de base), notre devise risque fort de poursuivre sa glissade sous les 1,080 $ et d’accélérer cette fois en direction de la parité d’ici l’automne.

Cette perte de valeur renchérira d’autant le coût de nos importations et le taux d’inflation global qui caracole déjà au-delà de 7% en Europe, et pas loin de 10% en Espagne (+9,8%).

Si cela confère un petit avantage à nos entreprises exportatrices, ce sera loin de compenser la hausse des coûts de production qui dérivent entre +26% (Allemagne) et +50% (en Belgique, si, si, j’ai vérifié, c’est vertigineux) en rythme annuel : le problème, c’est l’effondrement des marges, peut-être plus que les volumes, car c’est cela que les investisseurs achètent.

Pour l’heure, l’accélération des buybacks au début du 1er trimestre (les entreprises US ont annoncé des montants records depuis le 1er janvier) à hauteur de 310 Mds$, alimente un flux acheteur « mécanique » d’achat sur repli. Et le grand suspens des trimestriels à paraître en début de semaine prochaine, ce n’est pas tant la dégradation de la profitabilité anticipée ces 9 prochains mois (les guidances) que le ralentissement des programmes de rachat du fait de la hausse du coût de l’argent.

Racheter massivement ses propres titres avec de l’argent emprunté à 0,00%, ce n’est pas pareil avec des taux à 1,50% ou 2,5% à la fin de l’année… surtout si les flux de capitaux se contractent avec une baisse du chiffre d’affaires, causée par une demande qui « ne suit plus », sur fond d’inflation hors de contrôle.

De ce point de vue, l’Europe risque de voir son PIB perdre 0,5% en 2022 par rapport à la prévision initiale… ce qui semble exagérément optimiste après la division par 2 de l’objectif de croissance en Allemagne, de 3,6% vers 1,8%.

Et c’est sans compter des pénuries de gaz qui freineraient brutalement l’activité industrielle, au moins aussi durement que le confinement de 2020… mais avec des coûts de production qui s’envolent.

Le manque d’énergie est un péril auquel échappent totalement les entreprises américaines, chinoises ou russes, d’où la fragilisation de l’euro face au gonflement de notre dette extérieure qui va exploser en mars.

Inflation : l’euro fragilisé
 

Lire Aussi

Abdel Marzak
Tendance Euro USD 2022 Par Abdel Marzak - 19/12/2021 1

Avec une inflation record aux Etats-Unis depuis 1982, la hausse des prix sur novembre 2021 démontre une accélération en rythme annualisé à 6,8%. L'indice des prix hors énergie et...

Benoit Fernandez-Riou
Nouvelle monnaie sur le Forex ! Par Benoit Fernandez-Riou - 08/09/2021

​ Bonjour à toutes et à tous, Événement rare sur le Forex, nous venons d’assister hier le 7 Septembre 2021 à la création d’une nouvelle monnaie. En effet par la décision du...

Inflation : l’euro fragilisé

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (7)
Ernesto Pailos
Soliap 09/05/2022 10:12
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Euro à agonie le suicide collectifs
Alban Clarissou
Alban Clarissou 05/04/2022 4:59
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
L'inflation c'est comme le dentifrice. Une fois sortie du tube, on ne peut l'y remettre. La BCE et Christine le savent et s'en moquent....mais le spectre des années 20 revient et les peuples vont se rebiffer. Certains appelleront cela du populisme (cf les gilets jaunes). Pour d'autres, c'est l'expression d'une démocratie dont on a confisqué le pouvoir au peuple. Je crois que l'histoire pourrait de nouveau bégayer. Le bon côté des choses, c'est que c'est souvent dans ces périodes qu'on trouve des dirigeants capables de présider à la destinée de la France : Napoléon, De Gaulle....Notre PR actuel n'en fait pas partie.
Laurent Pipou
Laurent Pipou 05/04/2022 0:46
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Hello Christine allô Christine
Mathis Dupont
Mathis Dupont 05/04/2022 0:04
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Achetez du rouble, du petrole, du gaz et des metaux rares vendus par la Russie aux pays européens
Pierre Marchand
Pierre Marchand 04/04/2022 19:16
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
N'étant pas un grand fan de Phiphi (le modérateur d' investing le sais très bien) car toujours pessimiste et ne donnant jamais de piste possible d'investissement après ces analyses, souvent très légère, je dois avouer que son analyse sur l'inflation et l'euro, me semble très pertinente et a de très forte probabilité de se réaliser.....Bien sur il ne donne pas plus qu'avant de piste d'investissement. En fait cette analyse recoupe les analyses sur le même sujet de deux éminences de la gestion et du conseil de gestion : Charles Gave et Didier Darcet de la société Gavekal  qui gèrent plusieurs milliard de dollars et qui donnent des conseils de gestions au gestionnaire du monde entier.......Par contre eux donne des pistes d'investissement gratuite pour monsieur tout le monde dans leur vidéo -débat ou discussion , pour faire face au problème potentiel qui nous attend. Merci pour votre analyse monsieur Béchade Bien a vous. Pierre
Ernesto Pailos
Soliap 04/04/2022 19:11
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Tres bonne analyse juste trop optimiste
John Towcard
John Towcard 04/04/2022 16:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Pourquoi ignorer les anticipations d'inflation pricées par le marché et des économistes payés pour (OCDE, BCE...) ? Deux possibilités : - A : vous avez raison, les économistes nous mentent et font partie d'un grand complot de "banksters" dont seul votre idole poutine pourra nous sauver. Le marché a quant à lui tort. Permettrez moi d'en douter vu que vous êtes baissier depuis 2013 sur les actions - B: l'inflation n'est PAS structurelle, n'est causée que par le choc de la reprise post covid et amplifiée par la guerre en Ukraine. Elle se stabilisera par la force des choses autour des 2% à l'horizon 2024/2025. Mais bon c'est sur, ce genre de discours est inaudible et autrement moins vendeur que votre catastrophisme (systématique hein).
Ernesto Pailos
Soliap 04/04/2022 16:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
La faillite de € est proche le déclin de l’économie En Marche vive l’Euro ! ;-))
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email