Dernière minute
0

Petite hausse en Europe, l'euro recule, l'Italie inquiète

Actions16/05/2018 18:50
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN LÉGÈRE HAUSSE

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé mercredi timidement dans le vert, favorisées par un net repli de l'euro, à l'exception notable de Milan, pénalisée par les inquiétudes autour de la situation politique en Italie.

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,26% à 5.567,54 points. Le Footsie britannique a progressé de 0,15% et le Dax allemand a avancé de 0,2%. L'indice EuroStoxx 50 a perdu 0,04%, le FTSEurofirst 300 a gagné 0,25% et le Stoxx 600 a pris 0,22%.

La Bourse de Milan a reculé pour sa part de 2,32% après la publication d'un document évoquant la volonté du Mouvement 5 Etoiles (M5S) et de la Ligue, les deux partis qui tentent de former un gouvernement, de demander l'effacement de 250 milliards d'euros de dette et de réclamer des procédures permettant aux Etats membres de sortir de l'union monétaire.

L'information a ébranlé les marchés de la péninsule en dépit du démenti du porte-parole de la Ligue chargé des dossiers économiques qui a déclaré à Reuters qu'aucune proposition d'annulation de dette ne figurait dans le projet officiel de contrat de gouvernement.

Sur le marché des emprunts d'Etat, le rendement des obligations (BTP) à dix ans est monté jusqu'à 2,11%, et l'écart de rendement avec le Bund allemand s'est élargi à plus de 149 points de base, soit le niveau atteint au lendemain des élections législatives du 4 mars qui avaient abouti à une absence de majorité au Parlement.

LA RENCONTRE TRUMP-KIM MENACÉE

"Les marchés obligataires ont ignoré le problème jusqu'à aujourd'hui. Ce n'est que maintenant qu'ils commencent à se dire qu'il pourrait y avoir un revenu minimum et d'importantes baisses d'impôts, avec la menace d'un déficit budgétaire qui gonfle", indique Michael Browne, gérant d'un fonds actions européennes chez Martin Currie.

"Il y a une possibilité de confrontation entre l'Union européenne et l'Italie, où les banques restent fragiles, même si la situation s'est considérablement améliorée. L'Italie est un pays qui a absolument besoin du soutien de la Banque centrale européenne", ajoute-t-il.

Le risque politique italien a pesé également sur l'euro, qui a cédé jusqu'à 0,5% face au billet vert pour tomber à un creux de l'année, sous 1,18 dollar.

Les investisseurs restent par ailleurs prudents face à la persistance des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, qui doivent reprendre leurs négociations cette semaine à Washington.

Autre élément incitant à la prudence: les doutes sur la tenue du sommet entre les Etats-Unis et la Corée du Nord qui ont notamment pénalisé les places boursières en Asie.

La Corée du Nord a menacé de reconsidérer la rencontre historique prévue le mois prochain entre Kim Jong-un et Donald Trump si les Etats-Unis continuent d'insister sur une dénucléarisation unilatérale. Quelques heures plus tôt, Pyongyang avait annulé les discussions prévues ce mercredi avec des représentants de la Corée du Sud.

Ce contexte freine les indices de Wall Street, qui évoluent sans tendance claire à l'heure de la clôture en Europe.

ALSTOM BRILLE, ELIOR SOUFFRE

Aux valeurs en Europe, Alstom (PA:ALSO) s'est distingué (+3,77%) après avoir fait état d'une marge meilleure que prévu lors de l'exercice 2017-2018, ce qui l'a conduit à avancer d'un an son objectif de marge d'exploitation ajustée de 7%.

En tête du Stoxx 600, le groupe italien de services pétroliers Saipem a bondi de 12,23% sur un relèvement de recommandation de Bernstein, passé à "surperformer" sur la valeur.

L'élan du groupe italien a profité à son concurrent TechnipFMC (PA:FTI) qui a pris 4,11%, la plus forte hausse du CAC 40.

A l'inverse, Elior (PA:ELIOR) a chuté de 13,97%, la plus forte baisse du Stoxx 600, après un nouvel avertissement sur résultats, ce qui a pénalisé également son concurrent Sodexo (PA:EXHO) (-1,8%).

L'une des plus fortes baisses sectorielles en Europe est pour les banques, dont l'indice Stoxx a perdu 1,32%, pénalisé par les banques italiennes mais aussi par l'allemande Commerzbank (DE:CBKG), qui a cédé 6,07% après des abaissements par plusieurs intermédiaires de leur objectif de cours au lendemain de résultats trimestriels mal accueillis.

L'indice des banques italiennes a perdu de son côté 3,68%.

Les cours du pétrole évoluent pour leur part en baisse après les chiffres hebdomadaires de l'American Petroleum Institute (API) montrant une hausse des stocks américains de brut qui vient s'ajouter aux interrogations sur l'impact réel d'éventuelles sanctions américaines touchant les exportations iraniennes.

Le baril de Brent est repassé sous 78 dollars et le baril de brut léger américain (WTI) sous 71 dollars.

Les cours avaient un temps réduit leurs pertes après la publication, ce mercredi, de la statistique de l'administration américaine d'information sur l'énergie (AIE), qui a montré une diminution plus élevée que prévu des stocks de brut.

(Édité par Wilfrid Exbrayat)

Petite hausse en Europe, l'euro recule, l'Italie inquiète
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via mail