Dernière minute
Investing Pro 0
🚨 Nos données Pro révèlent le véritable gagnant de la saison des résultats Accéder aux données

Les investisseurs du pétrole profitent de la vague OPEP+ pour pousser le Brent près de 100 $

Matières premières 07/10/2022 19:30
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters.
 
CL
+0,79%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DXY
+0,69%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Par Barani Krishnan

Investing.com -- Ce qui descend, doit aussi remonter - dans le cas du pétrole, du moins.

Les prix du brut ont bondi de 4 % vendredi et de plus de 10 % sur la semaine, car les amateurs de pétrole, privés de gains après une baisse de quatre mois, sont revenus sur le marché après la réduction de la production annoncée cette semaine par l'OPEP.

Le retour à 100 dollars le baril étant le premier élément du tableau de bord, les haussiers ont poussé longtemps et fort et ont presque atteint cet objectif. Le brut de référence mondial a dépassé 98 dollars pour la première fois depuis le 31 août, progressant de 12 % sur la semaine.

Le West Texas Intermediate, la jauge du brut américain, a enregistré un gain encore plus spectaculaire de 16 % sur la semaine en franchissant la barre des 90 $ pour la première fois depuis le 24 juillet.

"L'OPEP+ a fait tout ce qu'il fallait et attend maintenant de voir quelle sera la réaction des dirigeants mondiaux", a déclaré Ed Moya, analyste de la plateforme de trading en ligne OANDA.

L'OPEP+, qui regroupe l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, dirigée par l'Arabie saoudite et comptant 13 membres, ainsi que 10 exportateurs de pétrole dirigés par la Russie, a annoncé mercredi ce qui a été présenté comme une réduction "profonde" de la production de 2 millions de barils par jour.

Mais ce chiffre est bien inférieur au déficit de 3,5 millions de barils par jour par rapport à l'objectif de production précédemment annoncé par le groupe.

En outre, aucune précision n'a été apportée sur l'origine des réductions, c'est-à-dire sur les pays qui procéderaient aux réductions et sur la manière dont ils le feraient. L'alliance avait misé sur le fait que le marché allait avaler ses paroles et que les prix allaient revenir près des sommets de l'année. C'est exactement ce qu'ont fait les partisans du pétrole.

Phil Flynn, analyste de l'énergie au Price Futures Group et taureau pétrolier bien connu, a toutefois déclaré que le rebond du marché était justifié au-delà de la décision de l'OPEP+. "L'offre de pétrole brut est inférieure de 3 % à la moyenne sur cinq ans", a ajouté Flynn.

Si quelque chose devait retenir le marché de son véritable potentiel haussier, ce serait les très attendues données sur l'emploi aux États-Unis pour le mois de septembre publiées vendredi par le département du travail.

Les employeurs américains ont créé 263 000 emplois en septembre, ce qui est légèrement supérieur aux attentes des économistes, tandis que le taux de chômage est passé de 3,7 % en août à 3,5 % en septembre, ce qui constitue un défi permanent pour la Réserve fédérale dans sa lutte contre l'inflation.

L'indice du Dollar s'est redressé pour la troisième journée consécutive vendredi, les partisans du billet vert tentant de retrouver les sommets de 20 ans atteints il y a une semaine.

Un dollar fort est un anathème pour les produits de base libellés en dollars, y compris le brut, car il augmente les coûts de transaction/acquisition pour les négociants en produits de base utilisant l'euro et d'autres devises.

Moya, cependant, a déclaré que la dynamique du pétrole, pour l'instant, pourrait neutraliser toute trajectoire haussière du dollar.

"Un dollar fort grignote une partie des gains hebdomadaires du brut, mais cela n'aura pas d'impact durable", a-t-il déclaré.

Les investisseurs du pétrole profitent de la vague OPEP+ pour pousser le Brent près de 100 $
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email