Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Liban: Un an après l'explosion à Beyrouth, rassemblements pour demander justice

Coronavirus04/08/2021 18:55
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Des milliers de Libanais se sont rassemblés mercredi à Beyrouth pour marquer le premier anniversaire de la puissante explosion survenue dans le port de la capitale, certains d'entre eux brandissant des photos des victimes et demandant que justice soit r

BEYROUTH (Reuters) - Des milliers de Libanais se sont rassemblés mercredi à Beyrouth pour marquer le premier anniversaire de la puissante explosion survenue dans le port de la capitale, certains d'entre eux brandissant des photos des victimes et demandant que justice soit rendue.

A la colère de nombreux Libanais, aucun haut représentant n'a jusqu'à présent été tenu pour responsable de l'incident provoqué par une large quantité de nitrate d'ammonium stockée sans précaution pendant des années dans le port.

Plus de 200 personnes ont été tuées, des milliers d'autres blessées, tandis que des quartiers entiers de Beyrouth ont été ravagés dans l'explosion, sur fond de crise économique et politique dans le pays qui n'a cessé de s'amplifier depuis.

L'enquête piétine, et les demandes visant à lever l'immunité d'anciens représentants et de membres de l'élite politique libanaise ont été rejetées. Ceux interrogés par les enquêteurs ont nié toute inconduite.

Tandis qu'une cérémonie commémorative se tenait sur le port, les forces de sécurité ont fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogène près du Parlement pour disperser des manifestants ayant jeté des pierres en leur direction, ont montré des images télévisées diffusées en direct.

Une source sécuritaire a indiqué que six personnes ont été blessées dans les heurts.

Par ailleurs, alors que des foules affluaient vers le port, des échauffourées ont opposé des partisans de partis politiques rivaux dans le quartier voisin de Gemmayzeh, a-t-on appris d'une source sécuritaire. Des coups de feu ont été tirés en l'air.

"Nous n'allons pas oublier et nous ne leur pardonnerons jamais", a déclaré Hiyam al-Bikai, vêtue de noire et tenant une photo de son fils Ahmad tué l'an dernier suite à l'explosion. "S'ils ne peuvent pas leur faire rendre des comptes, nous le ferons avec nos propres mains", a-t-elle ajouté.

Sur une large bannière déployée sur un bâtiment surplombant le port était écrit "Otages d'un Etat meurtrier".

En ouverture d'une conférence internationale de soutien au Liban, dans la journée, le président français Emmanuel Macron a fustigé les "faillites" de la classe politique libanaise.

Un an après, les dégâts sont encore visibles à travers Beyrouth, où le port ressemble toujours au site d'une explosion.

Dans un rapport publié cette semaine, Human Rights Watch conclut que des preuves tangibles suggèrent que certains représentants libanais étaient informés des risques représentés par les stocks de nitrate d'ammonium et les ont tacitement acceptés.

En août dernier, dans les jours ayant suivi l'explosion, Reuters a rapporté que le Premier ministre de l'époque, Hassan Diab, et le président Michel Aoun avaient été prévenus le mois précédent des risques sécuritaires représentés par ces produits chimiques, notamment les ravages pour Beyrouth en cas d'explosion.

Michel Aoun assure être prêt à être interrogé si nécessaire, disant soutenir une enquête impartiale. Hassan Diab, qui a démissionné à la suite de l'explosion, a déclaré avoir la conscience tranquille.

(Reportage du bureau de Beyrouth, avec Michel Rose à Paris; version française Jean Terzian, édité par Nicolas Delame)

Liban: Un an après l'explosion à Beyrouth, rassemblements pour demander justice
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email