Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Assouplissement chinois, chocs des données européennes, résultats de Palo Alto - Ce qui fait bouger les marchés ce vendredi

Economie 20/05/2022 12:45
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters

Par Geoffrey Smith

Investing.com --- Un modeste assouplissement monétaire en Chine déclenche un rebond de couverture à court terme aux États-Unis, mais les actions sont toujours sur la voie de leur plus faible clôture hebdomadaire depuis mars 2021. Le président Joe Biden devrait signer un projet de loi d'aide à l'Ukraine de 40 milliards de dollars après que le Sénat l'ait voté jeudi, tandis que le rouble atteint un plus haut de quatre ans. Les données économiques européennes continuent de se dégrader, l'inflation des prix à la production en Allemagne atteignant 33 %. Et le pétrole dérive, les marchés restant coincés entre la crainte d'une offre restreinte et celle d'un affaiblissement de la demande. Voici ce qu'il faut savoir sur les marchés financiers ce vendredi 20 mai.

1. Baisse des taux chinois

La banque centrale chinoise a maintenu inchangé le taux des prêts à un an, mais son taux hypothécaire de référence à cinq ans, établi à partir d'un panel de prêteurs participants, a été abaissé de 0,15%.

Ces nouvelles ont été perçues comme des signes d'assouplissement de la politique monétaire par des marchés avides de bonnes nouvelles après une semaine dominée par les craintes croissantes d'une récession aux États-Unis. Les indices boursiers chinois ont augmenté jusqu'à 2,5 % et le yuan offshore s'est renforcé de 0,8 %.

Cependant, le taux préférentiel à un an est le plus important, car il a un impact plus direct sur un éventail plus large de crédits dans l'économie chinoise, et une baisse du taux hypothécaire à cinq ans ne fera pas grand-chose pour mettre fin à une crise du logement où les ratios d'accessibilité sont encore hors normes.

L'inaction relative de la PBoC est remarquable face à ce qui semble être une pression croissante de la part d'autres secteurs du gouvernement pour qu'elle soutienne l'économie. Le chef de son département de politique monétaire a été démis de ses fonctions en début de semaine, sous le coup d'une enquête pour "soupçon de violation grave des lois et de la discipline".

Au niveau des entreprises, les valeurs du luxe en Europe ont sous-performé après que le président de Richemont (SIX:CFR), Johann Rupert, a averti que les problèmes économiques de la Chine dureront "plus longtemps que les gens ne le pensent". Environ 40% des boutiques de Richemont dans le pays sont actuellement fermées.

2. Le projet de loi sur l'aide à l'Ukraine est adopté ; le rouble atteint son plus haut niveau depuis quatre ans

Le président Joe Biden devrait approuver un projet de loi d'aide de 40 milliards de dollars pour l'Ukraine après que les sénateurs républicains ont renoncé à s'y opposer.

Cette décision intervient alors que les ministres des finances et les chefs des banques centrales du G7 se réunissent pour discuter, entre autres, du coût du soutien à l'Ukraine dans un conflit qui semble de plus en plus susceptible de durer des mois. Les forces armées russes auraient commencé à creuser pour défendre les territoires capturés dans le sud et l'est du pays. Les besoins financiers de l'Ukraine sont estimés à pas moins de 7 milliards de dollars par mois.

En Russie, pendant ce temps, le taux officiel du rouble a atteint son plus fort depuis 2018. Cela résulte en grande partie du gonflement de l'excédent de la balance courante, fondé sur le fait que, si elle continue de percevoir des dollars pour ses exportations d'énergie, elle est effectivement incapable d'importer un large éventail de biens de consommation et de biens industriels. La banque centrale a assoupli les restrictions sur sa convertibilité en d'autres devises jeudi, mais a laissé celles concernant la conversion en dollars et en euros toujours en place.

3. Les actions devraient ouvrir en hausse ; les résultats de Palo Alto illuminent l'ambiance

Les actions américaines devraient ouvrir en hausse vendredi, bénéficiant d'un coup de pouce des nouvelles chinoises, mais le mouvement ressemble à nouveau à un rebond à court terme étant donné l'absence de changement majeur dans les fondamentaux sous-jacents.

Vers 13h20, les Dow futures étaient en hausse de 292 points, soit 0,9%, tandis que les S&P 500 futures étaient en hausse de 1,1% et les Nasdaq 100 futures de 1,5%.

Toutefois, le S&P est toujours en passe de terminer la semaine sous les 4 000 points pour la première fois depuis mars 2021, après que deux responsables de la Réserve fédérale aux antipodes l'un de l'autre - Esther George et Neel Kashkari - ont minimisé l'influence de l'évolution des marchés boursiers sur la réflexion de la Fed jeudi.

Les actions les plus importantes seront probablement celles de Palo Alto Networks (NASDAQ:PANW), après que les résultats de la société de cybersécurité aient apporté un soulagement bien nécessaire aux rapports pessimistes du secteur de la distribution après la cloche jeudi.

Foot Locker (NYSE:FL) et le consultant Booz Allen Hamilton (NYSE:BAH) sont en tête d'une liste de résultats peu fournie avant l'ouverture.

4. Chocs des données européennes

Les données économiques européennes sont de plus en plus alarmantes.

La confiance des consommateurs du Royaume-Uni a atteint un plancher de tous les temps, selon l'indice GfK publié plus tôt, dépassant les niveaux observés au plus profond de la crise financière et de la récession de 2008/9 et le début de la pandémie en 2020. Que cela puisse réellement être le cas, avec un chômage au plus bas depuis 50 ans, doit rester sujet à caution. Les ventes au détail du Royaume-Uni, quant à elles, ont rebondi de manière surprenante en avril, mais n'ont pas inversé leur tendance à la baisse à long terme.

Ce qui est moins contestable, c'est que les pressions inflationnistes dans la plus grande économie de la zone euro ne montrent aucun signe d'apaisement. En Allemagne, l'inflation des prix à la production s'est accélérée pour atteindre un nouveau sommet historique de 33,5 % en avril, l'augmentation mensuelle ne ralentissant qu'à 2,8 %, soit le double de ce qui était attendu.

L'économiste en chef de la Banque centrale européenne (habituellement dovish), Philip Lane, pourrait commenter ces développements lors de son intervention à 14h00.

5. Le pétrole dérive ; le nombre d'appareils de forage et les données de la CFTC sont attendus

Les prix du pétrole brut ont dérivé vendredi et sont en passe de terminer la semaine à plat, alors que les espoirs timides de la fin de la fermeture du COVID-19 de Shanghai et la prise de conscience que les stocks d'essence américains sont à leur plus bas niveau pour un mois de mai en 14 ans, sont contrebalancés par les craintes concernant les perspectives de la demande, avec des prix de l'essence bloqués à des niveaux records et des signes de fatigue des consommateurs visibles dans presque tous les rapports des détaillants cette semaine.

Vers 13h30, les contrats à terme sur le brut américain étaient en hausse de 0,1% à 109,94 $ le baril, tandis que le Brent était en hausse de 0,3% à 112,32 $. Les deux mélanges sont en bonne voie pour terminer la semaine avec des gains modestes.

Les données de Baker Hughes sur le forage et de la CFTC sur le positionnement net complètent la semaine plus tard.

Assouplissement chinois, chocs des données européennes, résultats de Palo Alto - Ce qui fait bouger les marchés ce vendredi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email