Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Baisse des actions, chute d'Amazon, retournement des marchés chinois, prix PCE - Ce qui fait bouger les marchés ce vendredi

Economie30/07/2021 12:43
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters.

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- Les actions à terme US chutent alors que le ralentissement de la croissance des ventes d'Amazon (NASDAQ:AMZN) met à mal le discours sur les valeurs de croissance. Les marchés boursiers chinois reculent après de nouvelles mesures réglementaires et des problèmes avec des promoteurs immobiliers surendettés. Les données sur les prix des dépenses personnelles des consommateurs américains seront scrutées à la recherche de signes d'inflation. Et la zone euro a connu une croissance plus rapide que prévu lors de la réouverture du continent au printemps. Voici ce que vous devez savoir sur les marchés financiers ce vendredi 30 juillet.

1. Inquiétude face au ralentissement de la croissance d'Amazon

L'action Amazon a fortement chuté dans les échanges de prémarchés après des signes indiquant que l'impulsion donnée par la pandémie à son activité principale de commerce électronique s'estompe.

La société a déclaré que la croissance des ventes nettes est tombée à 27 % en glissement annuel, contre 44 % au premier trimestre, malgré le fait que le groupe ait avancé son Prime Day annuel de son créneau habituel au troisième trimestre. La croissance des ventes depuis lors n'a été que d'environ 15 %, a déclaré le directeur financier Brian Olsavsky, cité par Reuters.

Cette évolution signifie que trois des cinq mégacapitalisations qui ont porté le marché boursier cette année se sont affaiblies après leurs mises à jour trimestrielles (Apple (NASDAQ:AAPL) et Facebook (NASDAQ:FB) étant les deux autres). Ailleurs, l'action de Pinterest (NYSE:PINS) a chuté de près de 20 % en pré-marché après avoir elle aussi été frappée par des dégradations de courtiers après un rapport trimestriel décevant.

2. Les marchés chinois à nouveau en baisse

Le rebond des marchés boursiers chinois n'a pas duré longtemps. L'indice Hang Seng de Hong Kong a chuté de 1,3 %, et les indices du continent ont reculé de 0,5 % à 2,3 %, en raison d'une combinaison de facteurs qui ont ravivé les inquiétudes existantes.

Les régulateurs ont lancé un avertissement très médiatisé pour éradiquer l'"illégalité" parmi les groupes de transport à courte distance, un geste interprété comme une nouvelle attaque contre le champion national Didi Global. Les ADR de Didi ont chuté de 7,2 %.

Par ailleurs, les actions de China Evergrande ont chuté de 11 % pour atteindre de nouveaux records de faiblesse après qu'un tribunal a gelé les actifs de la filiale onshore cotée en bourse du groupe immobilier fortement endetté. Les obligations du groupe ont également chuté, ce qui a eu des répercussions sur les obligations d'autres entreprises du secteur fortement endettées.

Le sentiment du marché à Hong Kong a également été affecté par la condamnation à neuf ans de prison d'un manifestant pro-démocratie en vertu de la nouvelle loi sur la sécurité de la ville, une mesure visible de la volonté de Pékin d'affirmer son contrôle sur le territoire.

3. Les actions devraient ouvrir en baisse ; les résultats de Big Oil et les données PCE sont attendus

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en forte baisse plus tard, les baisses des actions Amazon et Pinterest s'ajoutant à la déception suscitée par les chiffres de la croissance du deuxième trimestre publiés jeudi.

Vers 13h00, les contrats à terme du Nasdaq étaient en baisse de 1,1%, tandis que les contrats à terme S&P 500 étaient en baisse de 0,7 et les contrats à terme Dow Jones étaient en baisse de 97 points, soit 0,3%.

L'indice des dépenses personnelles de consommation du deuxième trimestre, largement considéré comme la mesure préférée de l'inflation par la Réserve fédérale, pourrait être au centre de l'attention. Le marché sera soucieux d'éviter les chiffres qui montrent que l'inflation dépasse les attentes alors que la croissance du PIB est inférieure à celles-ci. L'indice des prix PCE de base devrait avoir augmenté de 0,6 % en juin et s'accélérer pour atteindre un taux annuel de 3,7 %, ce qui serait le plus élevé depuis près de 30 ans.

L'action Robinhood (NASDAQ:HOOD) sera également au centre de l'attention après un faible démarrage jeudi, ainsi que Procter & Gamble (NYSE:PG), dont le PDG quitte ses fonctions. Il y aura également les résultats d' Exxon Mobil (NYSE:XOM) et de Chevron (NYSE:CVX), de Berkshire Hathaway (NYSE:BRKa), de Caterpillar (NYSE:CAT) et d'AbbVie (NYSE:ABBV), entre autres.

4. La réouverture du printemps de la zone euro s'est déroulée mieux que prévu

L'économie de la zone euro a progressé plus rapidement que prévu au deuxième trimestre, les bonnes surprises en France, en Espagne et surtout en Italie ayant compensé une légère déception en Allemagne.

Selon Eurostat, le PIB a augmenté de 2 % en glissement trimestriel, ce qui se traduit par une croissance annualisée supérieure à celle des États-Unis (6,5 %). Ces chiffres reflètent, entre autres, le fait que la réouverture de l'économie due à la vaccination a commencé plus tard en Europe qu'aux États-Unis.

L'inflation dans la zone euro a également dépassé les attentes en juin, à 2,2 %, mais la Banque centrale européenne a déclaré à plusieurs reprises son intention de passer outre ce qu'elle estime être une flambée des prix à court terme.

Ailleurs en Europe, l'action d'Unicredit (MI:CRDI) a progressé de plus de 5 % après l'annonce des grandes lignes d'un accord portant sur le rachat de la banque Monte dei Paschi di Siena (MI:BMPS), qui connaît depuis longtemps des problèmes dans le pays. Unicredit a déclaré que l'opération n'affectera pas ses niveaux de capital et ne l'exposera pas aux risques hérités de la banque en proie à des scandales.

5. Le pétrole en baisse sur fond de craintes pour la croissance

Les prix du pétrole brut ont quitté leurs sommets en raison de nouvelles craintes concernant la force des économies américaine et chinoise, mais ils sont toujours prêts pour un deuxième gain hebdomadaire consécutif.

Vers 13h00, les contrats à terme sur le brut américain étaient en baisse de 0,4% à 73,34 $ le baril, tandis que les contrats à terme sur le brent étaient en baisse de 0,4% à 74,83 $.

Le décompte de forage de Baker Hughes et le rapport de la Commodity Futures Trading Commission sur les engagements des traders complètent les données de la semaine plus tard dans la journée.

Baisse des actions, chute d'Amazon, retournement des marchés chinois, prix PCE - Ce qui fait bouger les marchés ce vendredi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email