Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

Sberbank paie ses obligations en roubles, la licence sur la dette russe expire

Publié le 25/05/2022 13:34
Mis à jour le 25/05/2022 13:38
© Reuters.

Par Alessandro Albano

Investing.com - L'un des plus grands prêteurs russes a payé les intérêts d'une euro-obligation libellée en dollars en roubles, car la licence émise par les États-Unis qui permettait à la Russie de respecter les engagements relatifs à sa dette extérieure expire aujourd'hui.

"En raison des sanctions que les États-Unis et le Royaume-Uni ont imposé à Sberbank (MCX:SBER)", peut-on lire dans la note de la banque russe, "les paiements ne peuvent être effectués aux investisseurs conformément à la documentation relative à l'émission d'obligations."

La banque, qui se décrit comme "responsable et fiable sur les marchés des capitaux russes et internationaux", fait "ce qui est nécessaire" pour effectuer les paiements de coupons conformément à la législation russe en vigueur et "au milieu des sanctions restrictives auxquelles elle a été confrontée". Sberbank confirme "qu'elle dispose de liquidités suffisantes pour faire face à toutes ses obligations et fait tout son possible pour honorer sa dette", ajoute la note.

L'institution doit maintenant faire face au paiement de deux émissions d'euro-obligations subordonnées, SBERRU 5,125% avec un montant notionnel total de 2 milliards de dollars et arrivant à échéance en octobre 2022 et SBERRU 5,25% avec un montant notionnel de 1 milliard de dollars et arrivant à échéance en mai 2023, toutes deux avec des coupons semestriels.

La licence américaine pour le paiement de la dette expire

Pendant ce temps, la pression s'accentue sur la dette russe et les créanciers internationaux. Après les rumeurs de la semaine dernière, le Trésor américain n'a pas renouvelé la prolongation de la dérogation qui permettait au Kremlin de respecter ses engagements obligataires précédents.

Le 2 mars, peu après l'invasion de l'Ukraine, l'Office of Foreign Assets Control du département du Trésor américain a délivré une licence temporaire, appelée 9A, pour permettre la "réception d'intérêts, de dividendes ou de paiements de résiliation sur la dette ou les capitaux propres" entre Washington et Moscou en dépit des sanctions occidentales.

Cette dérogation, qui expire aujourd'hui, 25 mai, a permis au Kremlin de continuer à payer les investisseurs et d'éviter de faire défaut sur la dette publique en permettant aux investisseurs américains de recevoir des paiements réguliers de coupons.

Avec 100 millions de dollars de coupons dus ce vendredi, l'expiration de la dérogation 9A "augmente définitivement la probabilité déjà élevée d'un défaut russe", a déclaré à Bloomberg Hassan Malik, analyste souverain senior chez Loomis Sayles & Co à Boston.

Toutefois, selon ITI Capital - un important courtier russe cité par l'agence britannique - les détenteurs d'obligations en dehors des États-Unis pourraient toujours être en mesure de recevoir les fonds car "la plupart des créanciers se trouvent en Europe". "Il n'y aurait pas de conditions pour déclarer un défaut sur la dette, car le seuil de 25 % (des détenteurs d'obligations remboursées) pour l'éviter serait dépassé."

Les swaps sur défaillance de crédit russes CDS 5 ans USD ont augmenté de 31 % sur une base hebdomadaire à 12 144,57 $, indiquant une probabilité implicite de défaillance de 100,00 % sur un taux de recouvrement de 40 %. Le rouble se négocie à son plus haut depuis 2017 face au dollar, tandis que le rendement des obligations à 10 ans est en forte baisse à 9,7 %.

Derniers commentaires

ces americains me debectent.un pays fait normalement defaut parcequ elle peut pas remboursser financierement, mais la c’est pas le cas, au contraire, Biden veut les empecher de remboursser…les us nous menent vers une troisieme guerre mondiale pensant que leurs continent ne sera pas touche par la guerre.ils veulent cette guerre car ils savent tres bien que dans dix ans la chine les aura progressivement remplacee.
On n'y comprend rien du tout.. Pauvre monde !
Très clair !
comme toujours un mauvais article pro américains
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés