Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Snap et Intel en état de choc, Powell parle, le désordre des dépenses des démocrates - Ce qui fait bouger les marchés ce vendredi

Economie22/10/2021 12:41
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters.

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- Les résultats trimestriels de Snap (NYSE:SNAP) font trembler le secteur des médias sociaux. Intel (NASDAQ:INTC) déçoit également alors que la perturbation de la fabrication des puces s'étend de plus en plus. Les démocrates ne savent toujours pas comment ils vont financer leurs augmentations de dépenses. La société chinoise Evergrande sort de l'ombre un peu d'argent pour éviter un défaut de paiement officiel et Jerome Powell s'adressera à un marché de plus en plus effrayé par les craintes d'inflation, alors que les rendements du Trésor atteignent un sommet de cinq mois. Voici ce qu'il faut savoir sur les marchés financiers ce vendredi 22 octobre.

1. Le choc sans surprise des résultats de Snap

Les nouveaux paramètres de confidentialité du système d'exploitation iOS d'Apple (NASDAQ:AAPL) changent la donne comme ils l'avaient promis.

L'action Snap a chuté de 27 % dans les échanges après les heures de marché, jeudi, après que la société mère de Snapchat a annoncé que ses revenus étaient bien inférieurs aux attentes au troisième trimestre, les annonceurs refusant de dépenser des sommes importantes pour des publicités sans le confort des données sous-jacentes. La seule surprise est que les gens ont été surpris : la société avait prévenu exactement de cela lors de sa dernière mise à jour trimestrielle.

L'action de Facebook (NASDAQ:FB) a chuté de 4,0 % et celle de Twitter (NYSE:TWTR) de 4,4 % dans les échanges de prémarché, le marché anticipant des développements similaires dans d'autres sociétés de médias sociaux. Alphabet (NASDAQ:GOOGL), propriétaire de Youtube, a chuté de 1,9 %, tandis que Snap - qui s'attend à ce que l'impact se répète au cours du trimestre actuel - a réduit ses pertes à 20 %.

2. Le projet de hausse d'impôts de Biden déraille

La confusion a continué de régner sur la manière dont le parti démocrate entend financer ses promesses de dépenses.

Diverses informations ont suggéré que l'administration Biden avait abandonné son projet de porter le taux d'imposition des sociétés de 21 % à 28 %, l'une de ses principales promesses électorales, après la résistance acharnée des sénateurs démocrates centristes.

Toutefois, Politico et Bloomberg ont rapporté que Kyrsten Sinema, l'une des sénatrices qui a obtenu cette concession, reste ouverte à d'autres mesures qui permettraient de financer une augmentation globale des dépenses de 2 000 milliards de dollars sur 10 ans. Ils n'ont pas donné de détails sur les mesures qu'elle était prête à soutenir, mais ont noté que des levées sur les gains boursiers non réalisés et sur les rachats d'actions par les entreprises étaient en discussion.

3. Les actions devraient ouvrir en demi-teinte alors que la hausse des rendements obligataires freine l'optimisme ; le discours de Powell est attendu

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en demi-teinte, les signes d'une reprise en cours aux États-Unis étant contrebalancés par des inquiétudes concernant l'inflation - et les perspectives de certains grands noms de la technologie après les résultats de Snap.

Vers 12h20, les Dow Jones futures étaient en hausse de 34 points, soit 0,1%, tandis que les S&P 500 futures étaient en hausse de moins de 0,1% et les Nasdaq 100 futures en baisse de 0,2%. Le S&P avait clôturé à un nouveau record jeudi.

La pression du marché obligataire a continué de se faire sentir, le rendement de référence du Trésor à 10 ans ayant atteint 1,70 % pour la première fois depuis mai au cours de la séance de nuit. Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, doit s'exprimer à 17 heures et ses commentaires seront scrutés à la recherche d'indices sur le rythme futur des hausses de taux d'intérêt - ainsi que son explication des nouvelles règles sur les restrictions commerciales pour les responsables de la banque centrale.

Les actions susceptibles d'être examinées ultérieurement comprennent Intel, qui a chuté après des résultats décevants jeudi en fin de journée, et WeWork, après un début de marché étonnamment fort jeudi. Digital World Acquisition Co restera également sous les feux de la rampe, avec une hausse supplémentaire de 59 % en pré-marché.

4. Le numéro d'Houdini d'Evergrande

China Evergrande a mystérieusement - voire miraculeusement - trouvé quelques millions de dollars sous le canapé pour éviter de tomber en défaut officiel, ce qui a fait bondir les prix des actions et des dettes immobilières chinoises.

Les médias locaux ont rapporté que la société s'acquitterait du paiement de son obligation en dollars avant la fin de la journée - échéance qui marquait la fin de la période de grâce de 28 jours après le premier défaut de paiement.

Toutefois, aucune explication n'a été donnée sur la manière dont Evergrande a réuni les fonds. La société a fait état d'une baisse de 97 % de son chiffre d'affaires alors qu'elle se préparait à reprendre ses activités à Hong Kong en début de semaine, et un accord évoqué pour lever des fonds par le biais d'une importante vente d'actifs a également échoué. Il n'y a eu aucun rapport sur les progrès réalisés en ce qui concerne la restructuration complète de sa dette de 300 milliards de dollars.

5. Le pétrole repasse au-dessus de 85 dollars

Les marchés des matières premières terminent une semaine en dents de scie de façon mitigée, le pétrole brut repassant au-dessus de 85 dollars le baril, le marché ayant réinterprété les commentaires du président Vladimir Poutine sur l'offre de l'OPEP+.

Poutine avait déclaré jeudi que l'OPEP+ pourrait produire davantage que le calendrier officiel, mais il avait également prévenu que plusieurs membres de l'organisation étaient actuellement incapables d'augmenter leur production pour respecter leurs quotas. L'économie russe a du mal à absorber les rentrées d'argent provenant de la hausse du pétrole de cette année : la banque centrale a précédemment relevé son taux directeur de 75 points de base pour le porter à 7,50 % afin de contenir l'inflation.

Vers 12h30, les contrats à terme sur le brut américain étaient en hausse de 0,4% à 82,81 $ le baril, tandis que le brent était en hausse de 0,5% à 85,06 $ le baril, avant le décompte des appareils de forage de Baker Hughes et les données hebdomadaires de la CFTC sur le positionnement plus tard dans la journée.

Snap et Intel en état de choc, Powell parle, le désordre des dépenses des démocrates - Ce qui fait bouger les marchés ce vendredi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
Prosper ALIHONOU
Prosper ALIHONOU 22/10/2021 13:57
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
super et merci
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email