Dernière minute
Investing Pro 0
🚨 Nos données Pro révèlent le véritable gagnant de la saison des résultats Accéder aux données

Top 5 des événements importants pour les bourses et autres marchés cette semaine

Economie 20/02/2022 12:43
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters
 
OXY
+1,03%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
HD
+3,16%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
CHK
0,00%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
EOG
+0,11%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
LCO
+0,01%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
CL
+0,30%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Par Noreen Burke 

Investing.com -- Les tensions croissantes entre Moscou et l'Occident au sujet de l'Ukraine et les spéculations sur la politique monétaire devraient tenir les investisseurs en haleine au cours de la semaine prochaine, qui sera écourtée par les vacances. Les préoccupations relatives à l'inflation élevée resteront également au premier plan avec la publication d'une mesure clé de l'inflation aux États-Unis ainsi qu'une série de résultats des principaux détaillants américains. Les prix du pétrole resteront au centre de l'attention, tandis que le Royaume-Uni et la zone euro publieront des données PMI qui pourraient montrer l'impact économique de l'assouplissement des restrictions Covid-19. Voici ce que vous devez savoir pour commencer votre semaine.

Turbulences sur les marchés

Le marché américain sera fermé lundi pour le Presidents' Day, mais les investisseurs risquent d'être confrontés à une nouvelle semaine agitée, les craintes d'une invasion potentielle de l'Ukraine par la Russie soutenant la demande d'actifs refuges.

L'incertitude persistante quant à la prochaine action de la Réserve fédérale devrait également continuer à peser sur les actions.

La Fed a indiqué qu'elle relèvera les taux d'intérêt lors de sa prochaine réunion en mars afin de réduire l'inflation, qui a dépassé l'objectif de 2 % de la banque centrale pour atteindre ses niveaux les plus élevés en quarante ans, mais elle n'a pas indiqué avec quelle agressivité elle agira.

Le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, a appelé à des mesures agressives pour freiner l'inflation, tandis que le chef de la Fed de New York, John Williams, a déclaré vendredi qu'il voyait pas le besoin pour la banque centrale de faire de gros efforts au début de son cycle de hausse des taux.

"C'est un marché confus, confus à propos de l'Ukraine, confus à propos de l'agressivité de la Fed, et qui ignore à peu près tout des très bons résultats du quatrième trimestre", a déclaré à Reuters Tim Ghriskey, stratège principal de portefeuille chez Ingalls & Snyder à New York.

Données américaines

Dans un contexte de spéculation sur la perspective d'une hausse des taux de la Fed d'un demi-point de pourcentage en mars, les données de vendredi sur l'indice des prix des dépenses de consommation personnelle seront suivies de près.

L'indice des prix PCE, qui est considéré comme la mesure d'inflation préférée de la Fed, devrait avoir augmenté de 6% d'une année sur l'autre en janvier, tandis que la lecture de base, qui exclut les prix des aliments et des carburants, devrait augmenter de 5,2%.

Les données PCE sont publiées dans le cadre du rapport sur les revenus personnels et les dépenses. Les autres données économiques de vendredi comprennent des données révisées sur le sentiment du consommateur, les chiffres des ventes de logements en attente pour janvier et un rapport sur les commandes de biens durables, également pour janvier.

Plusieurs responsables de la Fed prononceront également des discours au cours de la semaine, notamment Tom {{ecl-1775||Barkin}, président de la Fed de Richmond, Mary {{ecl-1802||Daly}, Loretta Mester, présidente de la Fed de Cleveland, et Christopher Waller, gouverneur de la Fed.}

Résultats dans le secteur de la vente de détail

Après un fort rebond des ventes au détail en janvier, les consommateurs sont de nouveau au centre de l'attention et une série de résultats des principaux détaillants cette semaine seront analysés pour déceler les signes de l'impact de la poussée de l'inflation sur les dépenses. Malgré le rebond des ventes au détail, le moral des consommateurs est tombé à son plus bas niveau depuis dix ans ces derniers mois, ce qui fait craindre que la reprise économique ne s'enlise.

Home Depot (NYSE:HD), Lowe's (NYSE:LOW), Macy's (NYSE:M) et Foot Locker (NYSE:FL) sont parmi les sociétés qui doivent publier leurs résultats du quatrième trimestre au cours de la semaine. Parmi les autres sociétés qui publieront leurs résultats figurent Anheuser Busch Inbev (NYSE:BUD), Alibaba (NYSE:BABA), Caesars Entertainment (NASDAQ:CZR), Krispy Kreme (NASDAQ:DNUT) et Beyond Meat (NASDAQ:BYND).

Outre les résultats financiers, les investisseurs s'intéresseront à la manière dont les entreprises font face à la crise de la chaîne d'approvisionnement et à leur point de vue sur l'inflation.

Prix du pétrole

Les prix du pétrole pourraient connaître une nouvelle semaine mitigée, les négociants en énergie mettant en balance une éventuelle rupture d'approvisionnement résultant de la crise entre la Russie et l'Ukraine et la perspective d'une augmentation des exportations de pétrole iranien.

Les craintes d'éventuelles perturbations de l'offre dues aux sanctions imposées au principal exportateur, la Russie, en cas d'attaque de l'Ukraine, ont soutenu les prix, qui ont également été soutenus par une reprise de la demande.

Les prix du brut américain oscillent autour de 91 dollars le baril et ont atteint la semaine dernière leur plus haut niveau depuis 2014, tandis que le prix du Brent, la référence mondiale, est proche de ses plus hauts niveaux en sept ans.

La hausse des prix du pétrole contribue à la flambée de l'inflation, ce qui renforce les craintes que la Fed doive resserrer agressivement sa politique monétaire pour freiner les prix à la consommation.

Les investisseurs auront également l'occasion de mesurer l'effet de la hausse des prix du pétrole sur les bénéfices des entreprises du secteur de l'énergie cette semaine, lorsque Occidental Petroleum (NYSE:OXY), EOG Resources (NYSE:EOG), NRG Energy (NYSE:NRG), Chesapeake Energy (NYSE:CHK) et Coterra Energy (NYSE:CTRA) publieront leurs résultats.

Données PMI

Le Royaume-Uni et la zone euro publieront lundi des données PMI pour le mois de février qui pourraient montrer une relance de l'activité économique, les gouvernements ayant supprimé davantage de restrictions liées à la pandémie. L'indice allemand Ifo du climat des affaires de mardi sera également suivi de près.

Des signes positifs de reprise économique pourraient encourager les banques centrales à mettre fin rapidement aux mesures de relance post-pandémie.

La Banque d'Angleterre est en passe de relever à nouveau ses taux en mars, tandis que les décideurs de la Banque centrale européenne se demandent encore si les taux devront être relevés cette année afin de juguler l'inflation.

Le gouverneur de la BoE Andrew Bailey ainsi que plusieurs responsables politiques doivent se présenter devant la commission du Trésor du Parlement mercredi pour répondre à des questions sur l'inflation et les perspectives économiques.

Parallèlement, plusieurs responsables de la BCE doivent faire des apparitions au cours de la semaine, notamment le vice-président Luis de Guindos et Isabel Schnabel, membre du directoire.

--Reuters a contribué à ce rapport

Top 5 des événements importants pour les bourses et autres marchés cette semaine
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
Ernesto Pailos
Soliap 21/02/2022 12:26
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Inflation réel 15% vos calculatrice ne fonctionne pas ! Triste constat en mensonge répèté 1000 fois reste un mensonge. Nous subissons une perte de pouvoir d’achat supérieur a 15% en deux ans loyers, carburants , consommables, alimentation, en comparaison avec 2019 mon panier dans sa totalité a augmenté de 19% avec le même salaire ! L’appauvrissement, inflation et bientôt la déflation nous allons vivre des annees sombres
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email