📖 Votre guide pour les résultats T2 : Découvrez les actions choisies par l'IA ProPicks pour leur potentiel post-résultatsLire plus

Du vert attendu à nouveau en Europe pour clore une semaine faste

Publié le 03/11/2023 08:39
Mis à jour le 03/11/2023 08:40
© Reuters. Un écran montrant l'indice du marché boursier polonais (WIG20) à la Bourse de Varsovie. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
BARC
-
SOGN
-
AAPL
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-

par Blandine Henault

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse vendredi à l'ouverture pour clore une semaine faste pour les marchés d'actions après notamment le statu quo de la Réserve fédérale qui a provoqué une chute des rendements obligataires.

Les contrats à terme signalent une hausse de 0,4% pour le CAC 40, de 0,37% pour le Dax à Francfort, de 0,35% pour le FTSE à Londres et de 0,45% pour le STOXX 600.

L'indice paneuropéen s'achemine vers sa meilleure performance hebdomadaire (+3,3% jusqu'à présent) depuis fin mars alors que les investisseurs ont salué le ralentissement de l'inflation en Europe, qui conforte la pause de la Banque centrale européenne (BCE) sur le relèvement de ses taux, et le statu quo également adopté par la Réserve fédérale américaine (Fed) et la Banque d'Angleterre.

"Les marchés sont de plus en plus confiants sur le fait que les taux d'intérêt aux Etats-Unis ont atteint un pic", soulignent dans une note les analystes de ANZ.

Il reste encore un dernier rendez-vous majeur ce vendredi, avec la publication du rapport officiel sur l'emploi américain. Les économistes interrogés par Reuters tablent sur 180.000 créations d'emplois dans le secteur non-agricole en octobre, ce qui marquerait un net ralentissement par rapport au mois précédent.

LES VALEURS A SUIVRE :

Société générale (EPA:SOGN) a publié ses résultats du troisième trimestre marqués par une résistante de sa banque d'investissement mais par un net repli de ses activités dans la banque de détail en France et des dépréciations qui ont pesé sur le résultat net.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse jeudi, au lendemain de la réunion de la Réserve fédérale (Fed) qui a alimenté l'espoir que la banque centrale américaine a bouclé son cycle de resserrement monétaire, tandis que des résultats et prévisions d'entreprises ont ajouté à l'optimisme des investisseurs.

L'indice Dow Jones a gagné 1,70% à 33.839,08 points. Le S&P-500, plus large, a pris 1,89% à 4.317,78 points, sa meilleure performance en séance depuis avril et sa quatrième séance consécutive dans le vert.

De son côté, le Nasdaq Composite a avancé de 1,78% à 13.294,19 points, sa cinquième séance d'affilée dans le vert et sa plus forte progression journalière depuis juillet.

Les contrats à terme signalent une ouverture mitigée vendredi, alors qu'Apple (NASDAQ:AAPL) a publié ses résultats jeudi après la clôture. Le géant de l'électronique grand public a publié une prévision trimestrielle de ventes sous les attentes, ce qui a fait reculer son titre de 3% en après-Bourse.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo est fermée ce vendredi pour une journée fériée.

En Chine, le CSI 300 a gagné 0,84% et l'indice Hang Seng de Hong Kong a bondi de 2,48% avec la progression des valeurs technologiques dans le sillage du Nasdaq.

TAUX

Le rendement des Treasuries à dix ans se stabilise à 4,67% après avoir plongé de 20 points de base ces deux derniers jours à la suite des annonces de la Fed et des anticipations de fin du cycle de resserrement monétaire.

En Europe, le rendement du Bund allemand de même échéance est aussi stable, à 2,712% après un repli de près de dix points de base depuis mercredi.

CHANGES

Même accalmie pour le dollar, inchangé face à un panier de devises de référence après avoir cédé 0,7% la veille.

"Même si les créations d'emplois non agricoles en octobre ressortent au-delà des attentes, cela ne devrait pas forcément soutenir les appels à une hausse des taux d'intérêt en décembre", souligne Julien Lafargue, stratège chez Barclays (LON:BARC) Private Bank. "La banque centrale semble davantage concentrée sur l'inflation plutôt que sur l'emploi et la croissance économique".

L'euro se maintient à plus de 1,06 dollar. La devise unique n'a pas réagi à la baisse plus importante que prévu des exportations allemandes en septembre.

PÉTROLE

© Reuters. Un écran montrant l'indice du marché boursier polonais (WIG20) à la Bourse de Varsovie. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel

Les cours du pétrole continuent de profiter du regain d'appétit généralisé pour les actifs risqués, en dépit des craintes sur la demande chinoise.

Le baril de Brent gagne 0,28% à 87,09 dollars et celui du brut léger américain (WTI) progresse de 0,42% à 82,81 dollars.

(Avec la contribution de Tom Westbrook et d'Ankur Banerjee et Rae Wee à Singapour, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés