⌛ Avez-vous raté le gain de 13% des ProPicks en mai? Profitez de nos choix d'actions pour juin.Voir actions

Grande-Bretagne : Des réductions d'impôts annoncées pour relancer la croissance

Publié le 22/11/2023 13:39
© Reuters. Le chancelier de l'Échiquier Jeremy Hunt devant le 11 Downing Street, à Londres, Grande-Bretagne. /Photo prise le 22 novembre 2023/REUTERS/Stefan Rousseau

LONDRES (Reuters) - Le ministre britannique des Finances, Jeremy Hunt, a dévoilé mercredi un projet de budget qui prévoit de baisser les cotisations sociales et de rendre permanentes des incitations à l'investissement pour les entreprises, des mesures destinées à soutenir l'économie du pays avant des élections nationales probablement l'an prochain.

Jeremy Hunt, qui présentait son "budget d'automne" à la Chambre des communes, a aussi annoncé une forte augmentation des prestations sociales et un gel des taxes sur l'alcool jusqu'en août 2024.

"Après une pandémie mondiale et une crise énergétique, nous avons pris des décisions difficiles pour remettre notre économie sur les rails", a-t-il déclaré en introduction de son discours.

"Au lieu d'une récession, l'économie a progressé. Au lieu de chuter comme prévu, les revenus réels ont augmenté. Notre plan pour l'économie britannique fonctionne. Mais le travail n'est pas terminé".

Le gouvernement prévoit de réduire à partir de janvier de deux points de pourcentage le taux des cotisations salariales pour les employés, fixé actuellement à 12%, et d'un point celui pour les travailleurs indépendants, aujourd'hui de 9%.

Londres va aussi entériner de manière permanente le dispositif d'amortissement dit "full expensing", permettant aux entreprises de déduire de leur bénéfice imposable l'intégralité du coût de certaines installations et machines. Ce dispositif devait initialement expirer en 2026.

"Il s'agit du plus important soutien jamais donné à l'investissement des entreprises dans l'histoire récente", a déclaré Jeremy Hunt.

ABAISSEMENT DES PRÉVISIONS

A court terme toutefois, les perspectives de l'économie britannique apparaissent moroses.

Le produit intérieur brut (PIB) devrait progresser de 0,7% en 2024, soit beaucoup moins que la précédente prévision d'une croissance de 1,8% délivrée en mars par le Bureau de responsabilité budgétaire (OBR), chargé d'évaluer les dépenses publiques.

La croissance devrait atteindre 1,4% en 2025 puis 1,9% en 2026, des prévisions là-aussi inférieures aux attentes précédentes de 2,5% et 2,1% respectivement.

© Reuters. Le chancelier de l'Échiquier Jeremy Hunt devant le 11 Downing Street, à Londres, Grande-Bretagne. /Photo prise le 22 novembre 2023/REUTERS/Stefan Rousseau

Les nouvelles projections de l'OBR prévoient aussi une inflation de 2,8% l'an prochain, contre 0,9% attendu en mars.

Face à l'effort budgétaire consenti, le gouvernement prévoit de s'endetter un peu plus que prévu : le programme d'émissions de dette pour l'année fiscale en cours 2023-2024 a certes été réduit mais de façon moindre que prévu.

(Reportage William Schomberg, version française Stéphanie Hamel et Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés