Rejoignez plus de 750.000 investisseurs qui copient les actions des portefeuilles des milliardairesInscription Gratuite

Hausse prudente en vue en Europe avant une semaine riche en événements

Publié le 23/10/2023 08:12
© Reuters. Un trader travaille en salle des marchés de l'indice IG, à Londres. /Photo prise le 6 février 2018/REUTERS/Simon Dawson
UK100
-
US500
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
AAPL
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
STOXX
-
2354
-

par Blandine Henault

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse mais sur une note prudente lundi à l'ouverture, sur fond d'inquiétudes persistantes autour du conflit entre Israël et le Hamas et en amont d'une semaine riche en indicateurs économiques et résultats d'entreprises, sans oublier la réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

Les contrats à terme signalent un gain de 0,3% pour le CAC 40 parisien, de 0,17% pour le Dax à Francfort, de 0,03% pour le FTSE à Londres et de 0,14% pour le Stoxx 600.

Les craintes autour du conflit israélo-palestinien et la menace d'une propagation du conflit au Proche-Orient, conjuguées à une envolée des rendements obligataires, ont lourdement pesé ces derniers jours sur les marchés d'actions.

Sur l'ensemble de la semaine dernière, le CAC 40 a perdu 2,68%, sa plus forte baisse hebdomadaire depuis début juillet, et le Stoxx 600 a reculé de 3,1%, déclin le plus important depuis mi-mars.

A Wall Street, le Dow Jones a accusé un repli hebdomadaire de 1,6%, le S&P 500 de 2,4% et le Nasdaq de 3,2%.

Les investisseurs espèrent que la saison de publication des résultats d'entreprises, qui va s'accélérer cette semaine avec notamment les "big techs" américaines, apportera un soutien aux indices.

La BCE devrait opter jeudi pour le statu quo sur ses taux mais son discours sur l'évolution future de sa politique monétaire sera suivi avec attention.

Au menu de la semaine également, la publication, jeudi, de la première estimation du PIB américain pour le troisième trimestre et celle, vendredi, des chiffres des prix à la consommation aux Etats-Unis pour septembre, deux indicateurs cruciaux avant la prochaine décision de politique monétaire de la Réserve fédérale le 1er novembre.

A WALL STREET

Les contrats à terme signalent une légère hausse lundi pour la Bourse de New York après le net repli accusé vendredi, dans un contexte de recul des valeurs financières et technologiques sur fond d'aversion au risque alimenté par le contexte géopolitique au Proche-Orient.

L'indice Dow Jones a cédé 0,86% à 33.127,28 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, a perdu 1,26% à 4.224,16 points. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 1,53% à 12.983,807 points.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a reculé de 0,83% pour tomber sous le seuil des 31.000 points pour la première fois depuis le 6 octobre.

En Chine continentale, le CSI 300 des grandes capitalisations, qui a déjà perdu plus de 4% la semaine dernière, perd 1,26% et évolue à un plus bas depuis février 2019.

L'indice composite de la Bourse de Shanghai cède 1,52%, au plus bas depuis la fin 2022.

Aux valeurs, Foxconn (TW:2354), un des principaux fournisseurs d'Apple (NASDAQ:AAPL), perd 2,9% alors que deux sources proches du groupe ont confirmé lundi que l'entreprise faisait l'objet d'un enquête fiscale en Chine.

TAUX/CHANGES

Le rendement des Treasuries à dix ans gagne quatre points de base, à 4,9651%, après avoir brièvement dépassé le seuil de 5% ces derniers jours.

Celui du dix ans allemand suit la tendance et prend 3,6 points de base, à 2,92%.

Le dollar avance de 0,15% face à un panier de devises de référence, et l'euro recule d'autant, à 1,0574 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole reculent alors que les efforts diplomatiques se sont multipliés au cours du week-end pour contenir le conflit entre Israël et le groupe islamiste palestinien Hamas.

© Reuters. Un trader travaille en salle des marchés de l'indice IG, à Londres. /Photo prise le 6 février 2018/REUTERS/Simon Dawson

La semaine dernière, les contrats ont été portés par la crainte d'une perturbation potentielle de l'approvisionnement si la guerre entre Israël et le Hamas se transforme en un affrontement plus large au Moyen-Orient, la plus grande région productrice de pétrole au monde.

Le baril de Brent perd 0,87% à 91,38 dollars et celui du brut léger américain (WTI) abandonne 1,07% à 87,14 dollars.

(Rédigé par Blandine Hénault, édité par Bertrand Boucey)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés