🔮 Mieux que Buffett ? Notre Juste Valeur a repéré cette action qui a fait +42% avant l'OraclePlus de détails

Le Dow Jones signe sa meilleure semaine depuis Juillet alors que le rapport NFP alimente les paris d'une pause de la Fed

Publié le 01/09/2023 22:08
© Reuters
NDX
-
US500
-
DJI
-
DELL
-
DIS
-
SPY
-
MS
-
1YMM24
-
NQM24
-
NFLX
-
AVGO
-
TSLA
-
IXIC
-
CHTR
-
NIO
-
XPEV
-

Investing.com -- Le Dow Jones a réalisé vendredi sa meilleure semaine depuis juillet, alors qu'un rapport mensuel sur l'emploi montrant un ralentissement de la croissance des salaires en juillet, a soutenu l'optimisme que le ralentissement de l'inflation persistera probablement et encouragera la Réserve Fédérale à maintenir ses taux le mois prochain.

Le Dow Jones Industrial Average a augmenté de 0,3%, 116 points, portant les gains de la semaine à 2%. Le Nasdaq a augmenté de 0,1 %, le S&P 500 de 0,2 %.

Les créations d'emplois dépassent les attentes, mais les salaires déçoivent alors que le taux de chômage bondit

L'économie a créé 187 000 emplois en juillet, contre 157 000 le mois précédent, dépassant les estimations des économistes qui tablaient sur 170 000.

La moyenne horaire des salaires a ralenti à un rythme de 0,2 % le mois dernier, contre 0,4 %, plus lent que les 0,3 % attendus par les économistes, alors qu'une augmentation de l'offre de main-d'œuvre, ou du taux de participation, a poussé le taux de chômage de manière inattendue à 3,8 %, contre 3,5 %.

Ces données ont cimenté les paris sur une pause de la Réserve fédérale en matière de hausse de taux pour sa réunion du 20 septembre.

"Nous ne pensons pas que le rapport d'aujourd'hui soit suffisamment solide pour que la Fed relève ses taux en septembre et nous pensons que la Fed a atteint le sommet de ce cycle en juillet à 5,25 %-5,50 %" a déclaré Morgan Stanley (NYSE:MS) à ce propos.

Broadcom chute face à ses résultats, mais Dell brille grâce à l'IA

Broadcom (NASDAQ :AVGO) a chuté de plus de 5 %, même si le fabricant de puces a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, la demande de ses puces et de ses logiciels ayant été stimulée par la demande croissante en matière d'intelligence artificielle.

Les résultats montrent que le fabricant de puces s'est attaqué à deux domaines prioritaires qui préoccupent les investisseurs, selon Deutsche Bank, en augmentant les revenus provenant de l'IA et en réduisant sa dépendance à l'égard des activités cycliques, y compris la connectivité à large bande et le stockage des serveurs.

Les revenus de l'IA ont bondi de 50 % en séquentiel au quatrième trimestre, et représenteront plus de 25 % des revenus des semi-conducteurs de l'entreprise au cours de l'exercice 2024 selon DB.

Dell Technologies (NYSE :DELL), quant à elle, a publié des résultats pour le deuxième trimestre qui ont dépassé les estimations de Wall Street et les investisseurs ont salué les progrès réalisés dans son incursion dans le domaine de l'intelligence artificielle.

"Lors de la journée des analystes de l'entreprise en octobre, nous nous attendons à ce que Dell ne fournisse pas seulement plus de clarté sur l'opportunité de l'IA, mais aussi à ce qu'elle annonce et formalise une politique de retour sur investissement plus agressive", a déclaré UBS dans une note. 

Nio et Xpeng brillent face à de solides livraisons

Nio (NYSE :NIO) a clôturé à 7% après que le fabricant chinois de véhicules électriques ait déclaré avoir livré 19 329 VE en août, soit une hausse de 81% par rapport au même mois de l'année précédente.

Xpeng (NYSE :XPEV) a quant à lui augmenté de 5 % après avoir annoncé une hausse de 43 % des livraisons de VE à 13 690 véhicules par rapport au même mois de l'année précédente.

La société a également déclaré qu'elle avait commencé à tester son XNGP - son système d'aide à la conduite qui automatise certaines fonctions de conduite mais nécessite toujours un conducteur derrière le volant - en Allemagne, et qu'elle prévoyait de dévoiler ses modèles XPENG G9 et New P7 au salon de l'automobile de septembre en Allemagne.

Tesla s'effondre, Disney s'installe sur le réseau câblé Charter

Tesla (NASDAQ :TSLA) a toutefois chuté de 5 %, après qu'une nouvelle série de réductions de prix en Chine a suscité de nouvelles inquiétudes quant aux marges.

Walt Disney Company (NYSE :DIS), en baisse de plus de 2 %, a subi des pressions après que plusieurs de ses chaînes, y compris ESPN, sont devenues inaccessibles jeudi pour les clients du service de câble Spectrum de Charter, dans le cadre d'un différend avec Charter sur les frais de câble.

Charter Communications (NASDAQ :CHTR), qui verse à Disney environ 2,2 milliards de dollars en frais de programmation annuels, a déclaré que Disney avait rejeté sa proposition de nouvel accord de distribution à un moment où la concurrence des services de streaming à bas prix, dont Netflix (NASDAQ :NFLX), est féroce.

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés