Rejoignez plus de 750.000 investisseurs qui copient les actions des portefeuilles des milliardairesInscription Gratuite

Les actions européennes en hausse avant la réunion de la BCE ; AB Foods en chute libre

Publié le 08/09/2022 09:50
© Reuters.
EUR/USD
-
UK100
-
XAU/USD
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
PHG
-
ABF
-
MRON
-
GC
-
LCO
-
CL
-
DXY
-

Par Peter Nurse

Investing.com - Les marchés boursiers européens ont évolué en hausse jeudi, stimulés par la clôture positive de Wall Street, les investisseurs se concentrant sur la dernière réunion de définition de la politique de la Banque centrale européenne.

Vers 10h30, le DAX allemand était en hausse de 0,1%, le CAC 40 français de 0,3% et le FTSE 100 britannique de 0,4%.

On s'attend à ce que la BCE relève une nouvelle fois ses taux d'intérêt plus tard dans la journée de jeudi afin de lutter contre une inflation qui se rapproche rapidement des deux chiffres.

Bien qu'une hausse de 50 points de base soit la mesure la plus probable, correspondant à la hausse de juillet, avec l'inflation à des niveaux records et la réduction de l'approvisionnement en gaz russe poussant les prix de l'énergie encore plus haut, les arguments sont forts pour que la BCE soit encore plus agressive et procède à sa plus grande hausse de taux jamais réalisée de 75 points de base.

Ceci étant dit, la banque centrale est confrontée à un exercice d'équilibriste, l'activité économique dans la zone euro ayant déjà ralenti de manière significative en raison de la crise énergétique en cours, ce qui laisse présager une récession plus tard dans l'année.

Les marchés boursiers européens ont reçu un accueil positif de Wall Street, puisque le blue-chip Dow Jones Industrial Average a clôturé la séance de mercredi par une hausse de plus de 400 points, soit 1,4 %, mettant fin à sept séances de baisse consécutives.

Le président de la Fed, Jerome Powell, doit participer à une table ronde lors de la réunion virtuelle de l'Institut Cato plus tard dans la journée de jeudi, et les investisseurs seront à la recherche d'indices sur la pensée de la banque centrale avant sa prochaine réunion plus tard dans le mois.

Dans l'actualité des entreprises, l'action d'Associated British Foods (LON:ABF) a chuté de plus de 7 % après que le conglomérat britannique a prévenu que le bénéfice du prochain exercice serait inférieur en raison de la hausse des coûts de l'énergie et du renforcement du dollar qui pèsent sur sa chaîne de mode Primark.

L'action de Melrose Industries (LON:MRON) a chuté de 0,5% après que le Financial Times a rapporté que l'équipementier automobile et de jets envisageait de scinder son unité automobile GKN en une nouvelle société cotée au Royaume-Uni.

L'action Philips (AS:PHG) a reculé de 0,2% après que les médias français ont rapporté que le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur le rappel d'appareils respiratoires par le fabricant néerlandais de matériel médical.

Les prix du pétrole ont augmenté jeudi, aidés par les prévisions d'une demande légèrement plus élevée et d'une offre plus restreinte jusqu'en 2023 de l'Agence américaine d'information sur l'énergie, bien que les préoccupations concernant l'affaiblissement de la croissance mondiale aient limité les gains.

Dans son rapport mensuel Short-Term Energy Outlook, l'EIA a déclaré qu'elle s'attendait à une augmentation de la demande mondiale de brut au quatrième trimestre de 2022 et au premier trimestre de 2023, tout en prévoyant également une baisse de la production pétrolière américaine cette année.

Ce rapport positif a été en partie annulé par les données de l'American Institute of Petroleum montrant que les stocks de brut américains ont augmenté de manière inattendue la semaine dernière, ce qui a suscité des inquiétudes quant au ralentissement de la demande mondiale de pétrole.

Les données officielles sur les stocks sont attendues plus tard dans la session, un jour plus tard que d'habitude en raison du congé de la fête du travail de lundi.

Vers 11h30, les contrats à terme sur le brut américain s'échangeaient en hausse de 0,8% à 82,61 $ le baril, tandis que le contrat sur le brent augmentait de 0,8% à 88,66 $. Les deux contrats sont tombés mercredi à leur plus bas niveau depuis janvier, après que de faibles données économiques en provenance de Chine aient fait craindre un ralentissement de l'économie mondiale.

En outre, les contrats à terme sur l'or ont légèrement augmenté de 0,1% à 1 729,15 $/oz, tandis que EUR/USD s'est négocié en baisse de 0,1% à 0,9986.

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés